Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Lourdes VTT : un club qui ne perd pas les pédales

samedi 3 septembre 2016 par rédaction

Une fois de plus, le VTT Lourdes est à l’honneur. Après avoir organisé deux coupes du monde de descente, une coupe de France, et d’autres compétions régionales, voila que ce week-end il se lance dans une compétition unique en France. Hier vendredi, les 260 concurrents avaient rendez vous à l’hôtel Alba où se tenaient les contrôles et remise des dossards.

Quelques belles pointures sont présentes : le champion du monde d’enduro 2015, Nicolas Portal, directeur sportif de l’équipe SKY et aussi Irénée Menjou, formé à l’école VTT de Lourdes et qui a des espoirs de podium.

Ce concept de Raid VTT inédit s’oriente vers une pratique AllMountain. Les participants engloutissent sur 2 jours un total de 120 km sur les plus beaux sentiers Pyrénéens avec des départs depuis les sommets du Pic du Midi et de Cauterets. Les 2 étapes de 50 et 70 km affichent 8 000 m de dénivelé négatif, contre seulement 4 000 m de dénivelé positif. L’accès aux sommets est facilité.

LES ÉTAPES

Pic du Midi-Cauterets (Samedi 3 septembre)

En départs individuels, cette première étape s’élance du sommet du Pic du Midi (2 877 m) pour rejoindre la ville de Cauterets (1 730 m). Au programme, 50 km de ride pour environ 3 600 m de D- et 1 800 m de D+. La première partie réserve près d’une heure de descente sur des sentiers monotraces de folie jusqu’à la commune de Barèges. Les montées et les descentes s’enchaînent ensuite avec des sessions d’épingles à donner le tournis, suivies de la longue montée vers Luz Ardiden. La dégringolade finale vers Cauterets laisse des moucherons plein les dents.

Cauterets-Lourdes (dimanche 4 septembre)

Le lendemain, changement de décor et de profil. L’étape s’annonce plus corsée avec près de 70 km pour environ 4 400 m de D- et 2 200 m de D+. Sur le papier, une promenade de santé se profile. Mais c’est sans compter le portage du vélo d’une heure qui met bien dans l’ambiance ! Cette bonne bavante vaut son pesant de cacahuètes avec derrière des sentiers toujours aussi ludiques et plaisants. Les riders roulent sur les traces de l’Endur’hautacam et sur le début de la piste de Coupe du Monde de DH avant de terminer en apothéose dans le centre de Lourdes.

www.facebook.com/PyrEpic