Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
Accueil > COURRIER DES LECTEURS > COURRIER DES LECTEURS

COURRIER DES LECTEURS

Articles de cette rubrique


La chronique citoyenne de Jean Carassus (COURRIER DES LECTEURS)

samedi 10 octobre 2009 par rédaction
LIRE CI-DESSOUS :


Touche pas à mon Lourdes : (COURRIER DES LECTEURS)

samedi 19 septembre 2009 par rédaction

Cette maxime consacrée il y a déjà bien longtemps par Gérard Merriot et ses anciens collègues de la presse écrite et soutenue par les Lourdais, est toujours aussi vivace dans nos cœurs. Si elle était entrée en léthargie c’est que jusqu’à ces dernières années, dans notre ville administrée par des élus génétiquement démocrates, personne n’osait y imposer ses idées. Règle "Sinon Canon" : pour avoir le droit de s’imposer à Lourdes, il faut y être imposable. Maintenant notre petite patrie est en danger. Trop d’éphémères dictateurs se croient permis de décider de son avenir sans consultation. Halte là ! Halte là ! Halte là ! Les montagnards sont là.
Toutefois, je n’ai pas ressenti le besoin de porter un cierge à la Grotte tant je suis persuadé que des Lourdais ne peuvent délibérément dégrader leur patrimoine. Notre Conseiller général, notre Maire et son Conseil municipal suivront j’en suis persuadé le chemin de la raison et du bon sens. Les Lourdais seront heureux d’apprendre que si le projet de Passerelle sur la Tourbière n’est pas encore tombé à l’eau, son tracé doit être revu et corrigé. C’est le résultat de notre visite des tourbières de Buzy et d’Uzein* en compagnie du Conseiller général José Marthe, d’élus municipaux, de non élus mais presque et de Natura 2000 initiateur de ce projet. Ce site a été confié à Natura 2000 par la Commune de Lourdes pour le protéger et non pour le livrer en pâture à des quidams simplement chapeautés par le sigle d’une quelconque association. LIRE LA SUITE...