Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Près d’un millier de cyclistes pour la montée du Géant

samedi 6 juin 2015 par rédaction

La traditionnelle randonnée festive qui accompagne, chaque année au mois de juin, la montée du Géant du Tourmalet – Souvenir Laurent Fignon, connaît toujours un bel engouement. On s’en est aperçu aujourd’hui encore quand dès 9h ce matin, se sont retrouvés devant l’ancienne gare de Pierrefitte-Nestalas un millier de cyclotouristes parmi lesquels on remarquait de nombreuses adeptes de la petite reine, de tout âge allant jusqu’à 70 ans.

Cette manifestation organisée par le département des Hautes-Pyrénées représentée par son président Michel Pélieu, l’ Office départemental des sports et son tout nouveau président Louisou Armary, Hautes-Pyrénées Tourisme Environnement présidée par Jacques Brune, et la ville de Pierrefitte-Nestalas et son maire Noël Pereira avait pour marraine la médaillée olympique de ski, Isabelle Mir, Auroise de Saint-Lary, une grande ambassadrice des Hautes-Pyrénées.

La Montée du Géant du Tourmalet-Souvenir Laurent Fignon est devenue le grand rendez-vous du début de la saison cycliste et cyclotouristique pour tous les grimpeurs tentés par cette ascension exceptionnelle, riche d’une histoire plus que centenaire. Cette randonnée festive et conviviale est une invitation à gravir le célèbre col du Tourmalet pour accompagner jusqu’à ses quartiers d’été à 2115 m d’altitude, la sculpture monumentale qui symbolise le premier passage du Tour de France le 21 juillet 1910.

Les moustaches étaient à l’honneur. Les coureurs de la belle époque étaient nombreux à arborer de magnifiques baccantes. Octave Lapize les portait lorsqu’il franchit le col pour la première fois en 1910. Eugène Christophe les avait coupées avant le Tour 1913, qui le rendit célèbre par le bris de sa fourche dans la descente du Tourmalet et la réparation de fortune qu’il fit à la forge de Sainte-Marie-de-Campan. Pourtant les siennes étaient superbes et lui avaient valu le surnom du « vieux gaulois » alors qu’il n’avait que 28 ans... En souvenir et en hommage à ces glorieux forçats de la route, pas mal de coureurs portaient fièrement la moustache pour cette Montée du Géant, qu’elle soit naturelle, postiche ou dessinée... Un stand de maquillage était ouvert à tous au départ pour adopter un look résolument rétro !

Cette journée a été aussi l’occasion de promouvoir le vélo électrique. Opération réalisée par le Syndicat Départemental d’Energie des Hautes-Pyrénées représenté par son président François Fortassin et son directeur Bruno Rouch, en partenariat avec EDF représentée par Christian Caussidéry, président de « Une rivière, un territoire – développement », agence EDF dédiée au développement économique du territoire et son adjoint Jean-Marie Meyer, chargé de développement territorial. Philippe Berardo, Directeur Territorial ERDF Hautes-Pyrénées, était également présent. Il a accompli la montée en compagnie notamment de Daniel Frossard, ancien maire d’Ibos. Une dizaine de vélos électriques ont été ainsi essayés gratuitement entre Pierrefitte-Nestalas et le Tourmalet. Ceux qui les ont testés ont pu apprécier les performances de ces vélos dont l’usage est en constante progression. Ils ouvrent incontestablement une nouvelle page de l’histoire du deux roues. Les Hautes-Pyrénées se doivent d’être à la pointe de cette nouvelle pratique qui enrichit l’offre cyclotouristique du département. Ecouter l’Interview audio de Christian Caussidéry.

Si le temps était légèrement pluvieux et frais à Pierrefitte-Nestalas, au fur et à mesure que les pentes étaient gravies, le soleil apparaissait et c’est un panorama magnifique qui s’offrait à tous. Il ne restait plus au service des routes du conseil départemental qu’à installer le Géant Octave sur son socle, en haut des 2117m du col de Tourmalet. Et à Michel Pélieu, président du conseil départemental, de dire que, maintenant que la loi NOTRe est pratiquement connue, le département pourra toujours soutenir ce genre de manifestation (AUDIO).

Lien direct vers reportage Photos d’Alain Bouchard