Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Adé - ZAC Cap Aéro : Retard à l’allumage pour l’ implantation d’une entreprise spécialisée dans la réparation et la maintenance de bus

mardi 7 juillet 2015 par rédaction

Le lundi 14 avril 2014, Josette Bourdeu, maire de Lourdes, et Bruno Vinualès, adjoint au maire, chargé du redressement économique, avaient reçu une délégation italienne conduite par Gianfranco Attruia, conseiller au sous-secrétariat à la Défense à Rome et Franco Santi, Consul d’Italie honoraire à Lourdes. Cette délégation était composée de Carlo Amati, président du conseil d’administration de Drive Line Service, une société spécialisée dans la réparation et la maintenance de bus, implantée près de Rome et qui pourrait s’installer à Cap Aéro Pyrénées (anciennement Toulicou) à Adé.

Une semaine après son installation à la mairie, Josette Bourdeu avait fait visiter avec ses services l’espace susceptible d’intéresser Carlo Amati, faisant valoir les atouts que présentait cet emplacement aux portes de Lourdes. Où en est le projet ? Nous avons posé la question à Josette Bourdeu. Réponse : « Les Italiens sont en stand-by. C’est vrai que pour l’instant, il n’y a pas une réponse positive. Je ne perds pas espoir. Ils étaient d’accord sur le prix. Ils ont des problèmes de fonds et de constitution de société en Italie qui amène un certain retard. Comme je les ai sommés de répondre, ils nous ont dit qu’ils libéraient l’espace mais je reste persuadés qu’ils viendront. Cap Aéro est une zone industrielle. Et ça restera une zone industrielle ».