Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
      
   
     

La tour du Moulin sera conservée et le projet aussi : info du "démocrate" Artiganave

jeudi 13 janvier 2011 par rédaction

Départ de Denis Crampe

Directeur de cabinet d’Artiganave depuis 2000, date de l’élection de ce dernier comme maire, Denis Crampe qui avait succédé à l’époque à celui qui était alors le conjoint de D(P)P et le père de ses trois enfants, tire sa révérence et rejoint le Grand Tarbes avec l’assentiment du maire de Lourdes. On a eu l’occasion de commenter la nouvelle vendredi dernier. A mi-mandat, pas question de se priver d’un (e) collaborateur (trice) direct (e). Denis Crampe sera donc remplacé. Le poste de directeur (trice) de cabinet étant conservé, on connaîtra le ou la remplaçante de Denis Crampe, entre le 18 et le 20 janvier prochain. Il s’agira d’une personne ayant une expérience dans le domaine et qui exercerait ses fonctions aujourd’hui dans une administration. L’autorisation de l’administration de tutelle est attendue. Parions que ce sera une directrice et pas un directeur.

Départ de Franck Delahaye

Comme nous avons été aussi les premiers à l’annoncer, Franck Delahaye, directeur de la communication et de la promotion de l’office de tourisme de Lourdes, s’en va lui aussi. Il rejoint Carcassonne où il sera, à partir du 1er février 2011, le directeur de l’office de tourisme. On lui cherche un successeur.

La Tour du Moulin sera conservée

Elle a fait l’objet d’une assez longue intervention. Artiganave qui avait d’abord pris le sujet à la légère a dû se rendre à l’évidence : le dossier est sensible. Résultat : il cède devant les assauts répétés du Comité de Vigilance Lourdais. La Tour du Moulin sera conservée et le projet aussi. Il recevra mardi prochain, à 14h, l’Architecte des Bâtiments de France, le promoteur et l’architecte du projet. Comme nous l’avons dit également, une réunion a déjà eu lieu dernièrement. Le projet sera maintenu mais sans doute légèrement revu puisque les vestiges de la tour seront conservés. Le dossier a permis au « démocrate » Arti d’allumer Jean-Luc Laplagne, l’ancien maire d’Ousté, qui lui a expédié une multitude de courriers sur le devenir administratif de ladite tour*. JLL demande de mettre les vestiges à jour. Artiganave a répondu, le sourire aux lèvres, qu’elle était visible de la rue. On passera sur la suite. Que doit-on finalement retenir de ce dossier ? Que la tour du Moulin sera conservée. Elle sera visible et ouverte au public avec un sentier de randonnée. Attendons maintenant de savoir si le projet sera fortement ou non modifié. Réponse : la semaine prochaine.

*Communiqué de Jean-Luc Laplagne, cliquez ici...http://www.lourdes-infos.com/65100l...

Les élections cantonales de Saint-Pé

Là, l’actuel locataire de l’hôtel de ville a endossé la tenue du secrétaire départemental de l’UMP qu’il est. Il a annoncé qu’il ne soutiendra pas Léon Privat, candidat indépendant. L’UMP est à la recherche d’un candidat, a-t-il déclaré. (NDLR. Comme le Parti socialiste d’ailleurs). On sait qu’Arti rêvait d’une candidature de Jean-Pierre Garuet, originaire du canton voisin de Pontacq. Mais l’adjoint aux sports de Lourdes n’entend pas aller dans cette galère. Artiganave ne supportera pas non plus (rien d’étonnant) Jean-Luc Laplagne, candidat dans ce canton de Saint-Pé sous l’étiquette « Alliance Centriste » de Jean Arthuis.

Pas un mot sur l’hôpital…

Pas très curieux les confrères qui n’ont pas demandé à Artiganave où en était le dossier de l’hôpital. Heureusement que le maire de Tarbes, Gérard Trémège, est là pour livrer des pistes.

• …Ni sur l’arrivée du Tour de France

On ne sait toujours pas de façon officielle où sera jugée l’arrivée de l’étape du Tour de France, le 15 juillet prochain à Lourdes. Il avait été question de l’avenue du Paradis. L’idée a été abandonnée, tout comme le passage dans la vallée de Batsurguère. Quand les habitants de cette vallée sauront qui les en a privé, nul doute que celui-là ne sera plus en odeur de sainteté dans le secteur. Aujourd’hui, on vous donne notre pronostic : l’arrivée devrait être jugée boulevard du Lapacca, pas très loin de la station Total.

G.M.


titre documents joints

13 janvier 2011
info document : PDF
42.5 ko