Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
Accueil > L’ACTUALITE DE LOURDES > L’ACTUALITE DE LOURDES

L’ACTUALITE DE LOURDES

Articles de cette rubrique


Trois motions présentées au conseil départemental : une seule (pour le maintien des services publics dans le monde rural) a fait l’unanimité (L’ACTUALITE DE LOURDES)

vendredi 22 juin 2018 par rédaction

• Projet de motion pour un hôpital commun Tarbes-Lourdes

Trois motions ont été présentées en fin de séance. La première portant sur le projet d’hôpital commun Tarbes-Lourdes a été présentée par les groupes Radicaux et apparentés, Socialistes et apparentés, LREM et apparentés. (Lire .pdf). Le groupe Entente Républicaine (Adeline Ayela, José Marthe) a voté pour ce projet d’hôpital commun Tarbes-Lourdes, de même que le groupe Indépendants et Territoires (Gilles Craspay, Laurence Ancien, David Larrazabal, Andrée Doubrère, Georges Astuguevieille, Catherine Villegas)

Par contre, Le groupe Front de Gauche-Parti Communiste (Jean Buron et Andrée Souquet) n’a pas souhaité s’associer au vote. Jean Buron : « Hôpital commun oui, pourquoi pas à Tarbes ? »

• Projet de motion pour le maintien des services publics dans le monde rural

Suite à l’intervention de Gilles Craspay (Indépendants et Territoires) qui regrettait que son groupe n’ait pas été associé, ce projet de motion a été finalement présenté par l’assemblée départementale. Il a fait l’unanimité (.pdf)

• Projet de motion sur le projet de réintroduction d’ours dans les Pyrénées

La dernière motion portant sur l’arrêt du projet de réintroduction d’ours dans les Pyrénées (.pdf) déposé par les groupes socialistes et apparentés et Radicaux et Apparentés n’a pas fait l’unanimité, divisant même les élus des groupes de la République en Marche, de l’Entente Républicaine et d’Indépendants et Territoires. Trois élus ont voté contre la motion : Frédéric Laval, Laurence Ancien et José Marthe. Quatre élus se sont abstenus. 26 voix ont appuyé la motion.



Dégâts sur les routes après les intempéries du printemps : le conseil départemental dégage 1,9 million d’euros (L’ACTUALITE DE LOURDES)

vendredi 22 juin 2018 par rédaction

Les intempéries du printemps - qui ont provoqué des inondations notamment - ont affecté de nouveau les routes départementales.

De nombreux chantiers de réparation ont été entrepris dans l’urgence, d’autres se poursuivent encore et il reste à diagnostiquer l’état de certains ouvrages d’art sur des cours d’eau dont les débits ont été amplifiés par les pluies.(..)



Contractualisation financière entre l’État et le Département : unanimité des élus pour amender le contrat proposé par l’Etat (L’ACTUALITE DE LOURDES)

vendredi 22 juin 2018 par rédaction

L’État a décidé d’encadrer par une convention les dépenses de fonctionnement des 330 plus grandes collectivités locales françaises en limitant leur augmentation à + 1,2 % par an. Le Département est la seule collectivité concernée dans les Hautes-Pyrénées.(...)



Remise des clés de la ville au parrain des fêtes de Tarbes (L’ACTUALITE DE LOURDES)

vendredi 22 juin 2018 par rédaction

Les Fêtes de Tarbes ont débuté hier jeudi avec le soleil. La Tarbipède a ouvert les fêtes en prenant le départ depuis la halle Marcadieu. Les 416 coureurs et 154 marcheurs ont parcouru 10 km à travers la ville.

A 21h, au cœur des casetas, Gérard Trémège, maire de Tarbes, a officiellement remis les clés de la ville à François Gomez, coach du TGB et parrain des fêtes pour cette édition 2018. La soirée a continué avec DJ Romain et DJ Philo jusqu’à tard dans la nuit.

Les Fêtes de Tarbes sont l’occasion de recevoir les villes jumelles Huesca et Altenkirchen, elles seront présentes sur le parvis de la mairie ce vendredi à 18h30 pour la cérémonie officielle.



Fête de la Musique : de l’animation et de l’ambiance place du Champ-Commun (L’ACTUALITE DE LOURDES)

jeudi 21 juin 2018 par rédaction


A Lourdes comme dans beaucoup d’autres villes de l’hexagone, la musique était à l’honneur ce jeudi 21 juin. Plusieurs bars de la cité proposaient des animations musicales et des concerts. Ce soir, place du Champ-Commun, le comité des fêtes de Lourdes animé par Jack Da Bass, a fait danser plusieurs centaines de personnes, surtout des jeunes. La Color Party proposée a été un succès même si la tenue blanche suggérée n’était pas, loin s’en faut, majoritaire.



Le revêtement des chaussées a fondu avec la chaleur : grosse colère dans l’espace sacré, proche du Sanctuaire (L’ACTUALITE DE LOURDES)

jeudi 21 juin 2018 par rédaction


Grosse colère hier dans l’espace dit sacré proche des Sanctuaires (place Mgr Laurence, bd Rémi Saint-Pé, avenue Bernadette Soubirous, Pont-Vieux,etc.) puis ensuite rue de la Grotte. Avec la chaleur, le revêtement de la chaussée a fondu. Les voitures traînaient le goudron sous leurs roues. (...)



Fête des Fruits et Légumes aux halles de Lourdes (L’ACTUALITE DE LOURDES)

jeudi 21 juin 2018 par rédaction


120 élèves de primaires ont participé ce 21 juin au matin à la Fête des Fruits et Légumes Frais aux halles et marché de Lourdes. (...)



SIMAJE : ordre et contre-ordre (L’ACTUALITE DE LOURDES)

jeudi 21 juin 2018 par rédaction

Si l’on en croit certaines informations, rien n’est très simple au SIMAJE (Syndicat Intercommunal Multi-Accueils Jeunesse et Ecoles). Josette Bourdeu, maire de Lourdes, qui en est la présidente, a toujours dit qu’elle veillerait à ce que cette structure n’engendre pas une hausse de la fiscalité. Plusieurs élus, notamment des communes rurales, ne partagent pas cet optimisme et ne cachent pas leurs inquiétudes. Des complications sont régulièrement constatées. Dernière en date : Ange Mur, l’élu chargé des écoles, avait annoncé aux enseignants de l’école Honoré Auzon qu’en raison des travaux, la rentrée s’effectuerait à l’école du Lapacca. En conseil des écoles, Fabienne Borde, adjointe à la marie de Lourdes, en charge du personnel, et la maire Josette Bourdeu l’ont désavoué en disant que les entreprises auraient terminé leurs travaux.



Départ de Laurent Rey : Précisions (L’ACTUALITE DE LOURDES)

jeudi 21 juin 2018 par rédaction

C’est le bien le 27 juin 2018 (et non le 27 juillet 2018 comme mentionné par erreur dans le titre) que Laurent Rey, directeur Ressources de la mairie de Lourdes sous la mandature de Josette Bourdeu, après le départ de l’ancien DGS François Roussel-Devaux, va faire son pot de départ. Néanmoins, il devrait être présent lors du prochain conseil municipal. Celle qui va lui succéder, Nathalie Gatto Monticone, une vraie DGS, arrive comme nous l’avons écrit de la ville d’Apt (Vaucluse), une commune d’un peu plus de 11 000 habitants. Elle s’était installée à Apt en juillet 2016. Lors de sa prise de fonction, elle avait alors déclaré : « J’ai conscience de l’importance de la charge qui m’incombe de contribuer à mettre en œuvre l’engagement pris par Mme le Maire vis-à-vis des Aptésiens, d’assainir les finances de la ville d’Apt et d’entreprendre un pilotage plus rigoureux des ressources humaines municipales. Si la tâche promet d’être lourde, elle a aussi le mérite d’être ambitieuse et passionnante pour quelqu’un qui, comme moi, aime les défis.

L’objectif qui m’a été donné par l’exécutif de travailler de front sur ces deux domaines, s’est trouvé particulièrement conforté par le diagnostic rendu par la CRC sur la gestion de la ville d’Apt. Je considère son rapport, dont le hasard a voulu que sa sortie coïncide presque exactement avec mon entrée en fonction, comme une lettre de mission. Ses 7 recommandations, qui portent autant sur les finances que sur les ressources humaines, constituent désormais une feuille de route et la ville d’Apt a un délai d’un an maximum pour engager des actions en ce sens. » 

La situation qui l’attend à Lourdes ne serait-elle pas similaire ?



Cérémonie lourdaise du 18 juin : l’incident évité de justesse ! (L’ACTUALITE DE LOURDES)

mercredi 20 juin 2018 par rédaction


Ce matin, dans les colonnes des deux quotidiens du groupe Dépêche, notre confrère Guillaume Atchouel évoque le clash évité de peu lors de la cérémonie de l’appel du 18 juin qui a eu lieu, lundi, à la mi-journée, devant la stèle du général de Gaulle. Ayant suivi de près cette cérémonie et étant un proche témoin de ce qui s’était passé - Jacques Godfrain disant à notre endroit : « la presse va encore s’en emparer ! » - nous ne pouvions rester silencieux. Nous revenons donc sur ce qui aurait pu créer un nouvel incident devant la stèle du général. (...)