Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
Accueil > L’ACTUALITE DE LOURDES > L’ACTUALITE DE LOURDES

L’ACTUALITE DE LOURDES

Articles de cette rubrique


Conseil départemental : retour sur la séance plénière du vendredi 24 juin 2016 (L’ACTUALITE DE LOURDES)

lundi 27 juin 2016 par rédaction

Le Conseil départemental réuni en session plénière vendredi 24 juin à l’Hôtel du Département (Tarbes) sous la présidence du Président du Département Michel PELIEU a délibéré sur 12 dossiers dont le Schéma de développement social, la création de l’observatoire départemental de protection de l’enfance, l’ajustement du budget et l’accueil de jeunes en service civique.(...)



Les bradeurs du pays lourdais sous pression... (L’ACTUALITE DE LOURDES)

dimanche 26 juin 2016 par rédaction


Cette semaine va donc être décisive pour l’identité et l’exception lourdaise. C’est en effet le 1er juillet que la préfète prendra son arrêté sur le schéma départemental de coopération intercommunale. On saura si Lourdes et son pays seront fusionnés ou pas avec le Grand Tarbes, les communautés de communes du canton d’Ossun, de Gespe-Adour-Alaric et de Bigorre-Adour-Echez. On saura alors si les élus qui ont bradé l’identité et l’exception lourdaises pourront bomber le torse et préparer un grand bric-à-brac. On connaît l’Association pour le Rayonnement Artistique de Lourdes. Ces bradeurs auront-ils l’audace de fonder l’Association pour les Renonceurs Lourdais ? Vous aimeriez sans doute connaître qui sont ces camelots si peu soucieux de ce que représente la ville de Lourdes et son pays, son histoire, son ADN. Ce n’est pas un secret, il faut aller les chercher d’abord au conseil municipal (SUITE)



Schéma départemental de coopération intercommunale : les précisions de Jean Glavany sur le plan B (L’ACTUALITE DE LOURDES)

dimanche 26 juin 2016 par rédaction

Suite à notre écho paru samedi précisant que le plan B avait été un moment évoqué et débattu en préfecture vendredi, en fin d’après-midi, Jean Glavany nous a contacté pour nous signaler qu’il n’était pas porteur de ce projet. Pour lui, l’idée est venue de François Fortassin et de Michel Pélieu, tous deux membres du PRG. Pour éviter une agglo XXL de 125 000 habitants pour laquelle Jean Glavany reconnaît ne pas être un partisan inconditionnel, il s’agissait d’une part de constituer une communauté de communes rurales autour de la ville de Lourdes, dont une grande majorité de communes sont farouchement opposées au projet préfectoral de grande agglo. L’autre communauté de communes étant bâtie autour de l’axe Tarbes-Lourdes composée du Grand Tarbes, de Bigorre-Adour-Echez, d’une partie de du canton d’Ossun, d’Adé, Bartrès, de la ville de Lourdes, de Loubajac, Peyrouse, Barlest, Lamarque-Pontacq. 

Tout est parti d’un échange qu’ont eu François Fortassin, Michel Pélieu et Jean Glavany, en marge de l’inauguration, le 17 juin dernier, par Carole Delga du nouveau bâtiment de la ligne de production des trappes de train d’atterrissage de l’A350 sur le site de DAHER SOCATA. Cette hypothèse de travail a été favorablement accueillie par Jean Glavany, jugeant « la solution consensuelle », pour lui il s’agissait d’un compromis intelligent.

Michel Pélieu nous a confirmé que ce plan B, sur lequel avait réfléchi François Fortassin, n’avait jamais fait l’objet d’un document écrit et encore moins d’un amendement. D’ailleurs, le sujet a été rapidement évacué lorsque la discussion a fait apparaître qu’il n’y avait pas de continuité géographique et que les communes et communautés de communes n’avaient pas donné leur aval.

Pour l’heure, un seul amendement est en préparation pour être présenté en CDCI le 1er juillet, c’est celui du Pays de Lourdes défendant la fusion de la CCPL avec les communautés de communes du Montaigu et de Batsurguère, avec au cœur l’exception lourdaise. Il n’est pas impossible, et c’est l’objet de discussions serrées, que les communautés de communes du Canton d’Ossun et de Gespe-Adour-Alaric déposent elles aussi un amendement.

G.M.



Conseil départemental : pour le Lourdais José Marthe le nom de la région Occitanie est une décision funeste pour les Haut-Pyrénéens (L’ACTUALITE DE LOURDES)

samedi 25 juin 2016 par rédaction

Hier, profitant d’une délibération sur le consortium du tunnel Aragnouet-Bielsa, José Marthe, conseiller départemental du canton de Lourdes 21, a fait une diversion vers deux sujets d’actualité : d’abord la dénomination de la nouvelle région réunissant les anciens régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon qui s’appellera Occitanie et ensuite la décision des Anglais (Brexit) de sortir de l’Union européenne. Une déclaration tonique que l’on peut écouter ci-dessous :

Une déclaration qui a été suivie d’un débat où les élus ont largement partagé l’intervention de leur collègue, à l’exception de certains bémols sur le dossier européen.



Schéma départemental de coopération intercommunale : le plan B mort né ? (L’ACTUALITE DE LOURDES)

samedi 25 juin 2016 par rédaction

Hier soir, nous avons évoqué le fameux plan B qui se serait substitué au projet préfectoral de la grande intercommunalité et que Jean Glavany aurait suggéré à la préfète. (Lire). Une réunion s’est bien tenue en préfecture hier, à partir de 17h. Jean Glavany n’y participait pas, ayant pris en fin de matinée la direction de Barcelone pour assister à la finale du TOP 14. Les autres parlementaires ainsi que Michel Pélieu étaient par contre présents.

C’est hier matin, avant l’ouverture de la session du conseil départemental que la machine s’est emballée. Jean Glavany est allé discuter avec le Lourdais José Marthe et lui a parlé de ce redécoupage, le caressant dans le sens du poil, lui l’ardent défenseur de la ruralité et de l’exception lourdaise. En aucun moment, l’élu du canton de Lourdes 1 n’a dit être intéressé par cette proposition. Or, dans la matinée, Jean Glavany aurait fait savoir que José Marthe, l’un des chefs de file de la défense de l’identité lourdaise et du pays de Lourdes, ne serait pas hostile à cette proposition. Cela a surpris certains responsables politiques, notamment au sein du PRG. Les discussions ont alors rebondi avant le repas réunissant les conseillers départementaux, la préfète, les chefs des services préfectoraux et du conseil départemental. On a pu voir un long conciliabule autour de la députée PRG Jeanine Dubié et de José Marthe. D’aucuns ont flairé un piège dans la proposition de Jean Glavany, pouvant jusqu’à aller créer un clash au sein du PRG. L’après-midi, une réunion a permis de mettre les choses au clair. Et avant la rencontre avec la préfète, la proposition sortie du chapeau avait du plomb dans l’aile. Il y a donc tout lieu de penser qu’on en restera à la proposition initiale de la grande agglo pour lesquelles plus de 70% des communes sont opposées. Le 1er juillet, tout se jouera donc en CDCI. Deux amendements seront sans doute déposés, l’un défendant la fusion de la CCPL avec les communautés de communes du Montaigu et de Batsurguère que devrait déposer Chantal Robin-Rodrigo, l’autre par la Communauté de communes du canton d’Ossun et Gespe-Adour-Alaric. Finalement ce sera le retour à la case départ, puisque ce sont les deux mêmes amendements qui devraient être à nouveau présentés.

G.M.



Schéma départemental de coopération intercommunale : un Plan B dans les tuyaux ? (L’ACTUALITE DE LOURDES)

vendredi 24 juin 2016 par rédaction

On en parle sous le boisseau depuis quelque temps. A quelques jours de l’arrêté préfectoral que doit prendre la préfète Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, les grandes manœuvres ont redoublé. On fait fi de l’intérêt général pour privilégier, ce que l’on subodore depuis le début du lancement de ce schéma départemental : à savoir la GOUVERNANCE. Une réunion doit se tenir cet après-midi (à 17h) entre les parlementaires des Hautes-Pyrénées et la préfète d’autre part. Il s’agirait de mettre sur pied un plan B que l’on prête à Jean Glavany qui consisterait à proposer deux nouvelles communautés de communes : une communauté de communes constituées de Batsurguère, du Montaigu, avec plusieurs communes rurales de la CCPL dont Saint-Pé, du Marquisat, de Gespe-Adour-Alaric ; et une autre communauté de communes autour de l’axe Tarbes-Lourdes composée du Grand Tarbes, de Bigorre-Adour-Echez, d’une partie du canton d’Ossun qui serait coupée en deux, d’Adé, Bartrès, de la ville de Lourdes, de Loubajac, Peyrouse, Barlest, Lamarque-Pontacq. Pour l’heure, rien de ce scénario n’est confirmé. Mais, selon nos informations, l’idée fait son chemin. Sans doute pense-t-on que les communes rurales et leurs maires disposeront de peu de temps pour se retourner et proposer à la CDCI un ou deux autres amendements. Jeanine Dubié, députée des Hautes-Pyrénées, que l’on sait attachée au pays de Lourdes avec la fusion des deux communautés de communes du Montaigu et Batsurguère, serait-t-elle écartée de ces manœuvres de dernière minute ? Qu’en penserait Gérard Trémège ? Ce serait également une façon de saper l’influence de José Marthe et d’Adeline Ayela dans leur canton de Lourdes 1.

G.M.



Séance plénière du conseil départemental du 24 juin 2016 (L’ACTUALITE DE LOURDES)

vendredi 24 juin 2016 par rédaction


Le conseil départemental est réuni ce vendredi matin depuis 9h. Nous mettons en ligne le discours d’ouverture du président Michel Pélieu.

Discours du Président Michel Pélieu

Chers collègues,

Le dossier phare de cette session est consacré au schéma de développement social.(SUITE)



Des étudiants géographes de l’université de Montpellier 3 se mobilisent pour améliorer la connaissance des crues en Vallées des Gaves (L’ACTUALITE DE LOURDES)

vendredi 24 juin 2016 par rédaction

Du 1er au 10 novembre 2016, une vingtaine d’étudiants en master Gestion des Catastrophes et des Risques Naturels de l’université de Montpellier 3 sillonneront la vallée du Gave de Pau pour rencontrer les riverains et les professionnels de 23 communes impactées par les crues de 2012 et de 2013. Ils seront accompagnés par leurs professeurs Freddy Vinet et Frédéric Leone. Ces derniers sont venus sur le territoire en ce premier jour de l’été pour préparer cette mission qui devrait mobiliser les étudiants au moins un trimestre. « Dans le cadre du Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) cela permettra aussi de préserver la mémoire de ces crues récentes » précise Maryse CARRERE, présidente du Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves, structure à l’initiative de cette opération. (...)



Conseil communautaire du Pays de Lourdes du 22 juin : les dossiers examinés (L’ACTUALITE DE LOURDES)

jeudi 23 juin 2016 par rédaction

Budget principal : vote du compte de gestion 2015, vote du compte administratif 2015, affectation du résultat de fonctionnement 2015

Une grande partie du conseil communautaire de la CCPL qui s’est tenu hier soir à la salle des fêtes de Bartrès a été consacrée aux votes des comptes de gestion et comptes administratifs 2015 (budget principal, budgets annexes). L’opposition artiganavienne et Claude Heintz (divers droite) ont voté contre ou se sont abstenus (5 voix). Le Conseil communautaire a donc approuvé tout d’abord le compte de gestion, le compte administratif et l’affectation du résultat de fonctionnement 2015 du Budget principal comme suit :(SUITE)



Le bassin extérieur du complexe aquatique est ouvert (L’ACTUALITE DE LOURDES)

mercredi 22 juin 2016 par rédaction


Aujourd’hui, le bassin extérieur du Complexe aquatique est ouvert. Comme ont pu le découvrir Josette Bourdeu, maire de Lourdes et les adjointes Marie-José Moulet et Madeleine Navarro, ici aux côtés du directeur Jean-Christophe Priu.

Pour rappel, le Complexe Aquatique a rouvert hier au horaires d’été : de 10h à 19h du Lundi au Samedi et de 13h à 19h le Dimanche.