Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Bruits et chuchotements...

lundi 1er février 2010 par rédaction

Passage à confesse !

La veille de son invitation sélective à la presse lourdaise, donc le jeudi 28 janvier, le très "démocrate" maire de Lourdes a commencé son opération "intimidation" en convoquant un(e) à un(e) les adjoint(e)s pour un sévère passage à confesse, ce qui prouve toute la confiance que JPA a

en son équipe. Cela a débuté en fin d’après-midi. Tous les adjoint(e)s ont-ils eu droit au passage dans le confessionnal ? Comme certains journalistes, le maire Artiganave qui, désormais, se méfie même de son ombre a opéré une sélection. Pas la peine d’inviter ceux qui font partie depuis 2002 voire avant de son premier cercle, comme MM. Azot et Peretto. Eux que l’on appelle les barons ne sont pas suspectés de se confier au premier venu, surtout s’il est journaliste. Lors de ces "remontées de bretelles", nos oreilles ont drôlement sifflé ! A quand l’interdiction de nous adresser la parole ? On ne va pas tout de même déchirer des familles ! Car c’est, entre autres, de cela qu’il s’agit. On voit que nous n’exagérons pas quand on compare Artiganave à son modèle vénézuélien Hugo Chavez. L’actuel locataire de l’hôtel de ville applique de plus en plus les méthodes du dictateur de l’Amérique du Sud, passé maître dans l’art d’étouffer la moindre contestation. Vous l’aurez compris, les affaires ne vont pas très fort au sein de la majorité municipale. En deux ans, la cohésion de l’équipe en a pris un sacré coup. L’ambiance y est pesante. C’est pour cela que dans le prolongement du passage au confessionnal avait été programmée, dans la soirée, une réunion de la majorité municipale. Il y avait des absents. Sur les 27 élus de la liste Artiganave, ils n’étaient pas 20 présents pour cette opération de recadrage. Une soirée sur laquelle planait une atmosphère de fin de règne. On n’ira pas loin dans les révélations pour ne pas en "griller" certain(e)s. On se demande véritablement comment cela va évoluer car il reste encore 4 ans à tenir.

Baraque cassée

Le déjeuner de presse offert par le maire de Lourdes (et les contribuables de la cité ?) aux membres de la presse locale n’aura donc apporté de la part de JPA aucune révélation, aucun effet d’annonce. On pense sincèrement qu’en faisant des révélations une semaine auparavant, on lui a sérieusement "cassé la baraque". En réalité, ce que nous avions prophétisé devrait devenir réalité dans les prochains jours.

Contournement de Lourdes et ronds-points

Le Conseil général est en train de lancer une étude pour voir comment relier la cité de l’Ophite au cœur de la ville. Et ce dans le cadre du fameux contournement de Lourdes. Ce n’est qu’ensuite qu’on connaîtra le nombre de ronds-points (eh ! oui) qui se trouveront entre le rond-point de l’Europe et le Pic du Jer. Il faudra sans doute que la ville de Lourdes apporte sa contribution financière pour finaliser cette opération.