Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Bruits et chuchotements...

vendredi 29 janvier 2010 par rédaction

13 à table (actualisation de l’écho ci-dessous)
Si nos renseignements et notre compte sont bons : ils étaient 13 (maire compris) à table à partager ce midi le repas offert par le maire "chavezien" de Lourdes . Gare aux supersticieux. Outre JPA et sa secrétaire, étaient présents : Groupe Dépêche : 4, La Semaine des Pyrénées : 1, le Petit Journal : 1 ; le journal d’infos en ligne d’opposition au maire : 3 (à croire qu’Artiganave aime se tirer une balle dans le pied !), Radio-Présence : 1, le directeur de la communication des Sanctuaires : 1. Que s’est-il dit ? Rien. Pas de discours du premier magistrat. Pas d’annonce officielle s’agissant du service communication de la ville de Lourdes (est-ce que le changement annoncé est déjà intervenu ?). Pas de commentaire sur l’entretien avec Roselyne Bachelot sur l’hôpital commun (Heureusement que le maire de Tarbes est plus coopératif !). Pas de déclaration sur le projet Guignard. Une précision par rapport au "papier ci-dessous : Les deux "rédactrices préférées" du maire n’étaient qu’une : D(P)P que nous avions d’ailleurs oubliée...Ils étaient donc 14 et non 13.

Artiganave, le grand ségrégationniste de la communication et son modèle de "com"

Ce vendredi, le maire de Lourdes a donc invité la presse locale à un déjeuner*. Disons plutôt une certaine presse représentée par les journalistes et les correspondants qui ne lui posent pas de problèmes. Nos lecteurs savent que le premier magistrat de notre ville "fraternelle" adopte les invitations sélectives. Nous l’avons dorénavant classé dans la catégorie des "ségrégationnistes de la communication". Inspiré par son modèle "chavezien", il ne supporte pas ceux qui lui résistent. Par solidarité à notre égard qui avons été soigneusement "évité", des confrères ne sont pas venus. Nous les remercions. Parmi les présents, figuraient évidemment ses deux communicantes "bien aimées". Celles qui nous pondent régulièrement les insipides bulletins de la Communauté de Communes du Pays de Lourdes et de la ville de Lourdes. Qui ont été choisies sans appel à la concurrence du fait du prince. Voilà des produits sur lesquels il y a matière à des économies. Ces deux "plumitives" entendent, paraît-il, faire la pluie et le beau temps et innover en matière de promotion de la ville de Lourdes. C’est ce que plusieurs clients d’un bar lourdais ont constaté, il y a une semaine, vendredi dernier lors d’une soirée-couscous. Cela signifierait-il que notre duo va sévir prochainement au sein du service communication de l’office de tourisme ? Les pays et les régions où promouvoir les animations nocturnes lourdaises ne manquent pas en effet.

* Nous saurons sans doute si l’addition a été réglée sur le budget de la ville.

Bulletin de la CCPL : boycott de trois vice-présidents
Le dernier bulletin de la communauté de communes du Pays de Lourdes arrive tant bien que mal dans les boîtes aux lettres. Le produit, consacré en grande partie à l’entrée de Bartrès à la CCPL, laisse toujours à désirer. La parole a été donnée aux vice-présidents pour présenter leurs vœux. Trois d’entre eux n’ont pas donné suite, peu emballés, semble-t-il, par ce support. Il nous a été rapporté que l’idée de réclamer un appel à consultation faisait son chemin au sein des vice-présidents.

Les voeux du maire de ...Bagnères
A défaut d’avoir eu droit aux voeux "artiganaviens", nous avons eu l’occasion de juger les bonnes dispositions d’un ancien collègue centriste du maire de Lourdes à l’endroit des journalistes, même s’ils n’exercent pas dans sa cité thermale. C’est ainsi que Rolland Castells, maire de Bagnères-de-Bigorre, nous a consacré près d’une demi-heure pour parler de sa ville, des réalisations qui ont vu le jour en 2009, des projets à venir. Nous avons aussi évoqué avec lui les élections régionales où il n’a pas manqué d’égratigner le MoDem de François Bayrou et le leader départemental Pierre Lagonelle.

VIDEO 1
========================
VIDEO 2 (Rolland Castells et la politique)