Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

28ème quinzaine littéraire et artistique de l’Atelier Imaginaire (17 - 31 octobre 2012)

lundi 15 octobre 2012 par rédaction

<span
style='font-size:13.0pt;mso-bidi-font-family:Arial;color:blue'>28ème
quinzaine littéraire et artistique de l’Atelier Imaginaire
<span
style='font-size:13.0pt;mso-bidi-font-family:Arial;color:blue'>

mso-bidi-font-family:Arial'>Organisée à l’occasion de la présentation du Livre
d’où je viens
le dimanche 28 octobre à Lourdes, en présence d’une
soixantaine d’écrivains et artistes, la 28ème quinzaine littéraire
et artistique de l’Atelier Imaginaire se décline en deux temps : la Décade et
les Journées Magiques. Grâce au bénévolat des organisateurs, aux
conditions consenties par les artistes et au soutien technique et financier des
partenaires institutionnels de l’association, séances, expositions et
spectacles sont partout en accès libre et gratuit.

 

 

<span
style='font-size:11.0pt;mso-bidi-font-family:Arial;color:maroon'>LES
RENDEZ-VOUS DE 17h30 – Lourdes (Palais des Congrès)

 

MERCREDI
17 - Musiques du monde. Pierre Hossein et Nino Ferrer nous transportent
en Amérique du Sud, au pays du jazz, au cœur de l’éternelle Russie,
parmi les mystères de l’Orient.

 

JEUDI
18 - Léo Ferré et Allain Leprest. Nicole et Jean-Charles Vasquez
interprètent huit chansons de chaque auteur, dont La mémoire et la mer
de Léo Ferré, et S.D.F d’Allain Leprest.

 

VENDREDI
19 - Roland Dubillard raconté par Charlotte Escamez, longtemps
secrétaire littéraire du dramaturge, et auteur de « Roland Dubillard et
le comique ».

 

LUNDI
22 - Plein Ouest. Jacques Ibanès célèbre en paroles et en musique les pays
atlantiques avec Elléouët, Grall, Perros, Le Quintrec, Guillevic, Prévert,
Leprest, Ferré, Leclerc, Couté…

 

MARDI
23 - 17h30- Andrée Chedid, belle de vie. Lecture poétique par Bruno
Ruiz. « Le chant d’Andrée Chedid est un hymne qui nous invite à rester au
monde pour augmenter notre densité, notre générosité, notre ferveur humaine ».
B.
R.

 

MERCREDI
24 - Bibliothérapie ou comment les livres prennent soin de nous. Régine
Detambel, pour qui « la littérature est un bastion contre la barbarie »,
convie à une exploration des vertus thérapeutiques de la lecture et de
l’écriture, sur la base de textes de Colette, Henry Bauchau, Ernest Hemingway,
Camille Laurens, Philippe Forest, Marc-Alain Ouaknin, Kenzaburô Oé, Didier
Anzieu…

 

MARDI
30 - Fièvre blanche de Rémi Faye. Lecture d’Alain Raoul, en présence de
l’auteur. Magnifier la vie, le quotidien, les sensations du présent en les
transfigurant par le souffle du lyrisme, tel est le projet de Fièvre
blanche,
prix Max-Pol Fouchet.

 

MERCREDI
31 - Le parti d’en rire : Francis Blanche et Pierre Dac. Lecture de
Didier Le Gouïc. Les humoristes nous entraînent derrière le masque du rire et
nous révèlent leur vision du monde et des hommes à l’aide de poèmes,
calembours, aphorismes, contrepèteries et autres plaisanteries.

 

color:maroon'> 

<span
style='font-size:11.0pt;mso-bidi-font-family:Arial;color:maroon'>LES
RENDEZ-VOUS DE 17h30 – Tarbes (Conseil Général)

 

MERCREDI
17
- Premier
amour
de Samuel Beckett. Lecture d’André Geyré. L’errance d’un être qui se
faufile, tant bien que mal, dans le labyrinthe de ses souvenirs amoureux.

 

JEUDI
18 - Insecte de Claire Castillon. Dominique Prunier et Philippe
Esclarmonde donnent à entendre trois nouvelles d’Insecte, qui évoque les
rapports conflictuels pouvant opposer des mères à leurs filles marquées par
l’absence ou l’effacement de la figure masculine.

 

VENDREDI
19 - Piazzolla au rythme des saisons. Concert de Daniel Brel (bandonéon),
Marie-Laure Bouillon (flûte traversière) et Benoît Roulland (guitare). À
l’occasion du 20ème anniversaire de sa disparition, un vibrant
hommage à Astor Piazzolla avec trois instruments emblématiques du tango.

LUNDI
22 - Âmes romantiques avec Paule d’Héria et Isabelle Irène. Dans le
mystère des cœurs et du monde : Chateaubriand, Novalis, Musset, Vigny,
Lamartine, Hugo, Sand, Nerval, Banville, Baudelaire, Desbordes-Valmore…

 

MARDI
23 - Marcher à l’écriture, en compagnie de Régine Detambel. Les
écrivains ne travaillent pas tous dans la posture appliquée de l’écolier au
pupitre. La position assise commence à avoir quelque chose de torturant. On
appelle "verbo-moteurs" ces écrivains-marcheurs qui ont besoin de
"marcher leur pensée".

 

MERCREDI
24 - Où es-tu hors de toi-même ? Socrate joute avec les
sophistes 
 ; avec Marion Delplancke, Vincent Farasse et David Jauzion
Graverolles, du Skaoun théâtre. Comme un chien dans un jeu de quilles, le
philosophe pose ses petites questions.

 

JEUDI
25 - Le Grand Meaulnes d’Alain Fournier. Lecture de Bruno Ruiz. « Le
héros de mon livre est un homme dont l’enfance fut trop belle. Pendant toute
son adolescence, il la traîne après lui. Par instants, il semble que tout ce
paradis imaginaire qui fut le monde de son enfance va surgir. Mais il sait déjà
que ce paradis ne peut plus être. Il a renoncé au bonheur ». (
Lettre à
Jacques Rivière, 4 avril 1910).

 

LUNDI
29 - Le vase où meurt cette verveine. Lecture musicale de Frédérique
Martin et Christophe Haunold. Parce que leurs enfants ne peuvent les héberger
ensemble lorsque Zika doit aller se faire soigner le cœur, Joseph et elle se
retrouvent séparés après plus de cinquante-six années de vie commune. Commence
alors entre eux une relation épistolaire qui voit s’éloigner la perspective de
leurs retrouvailles et se déliter leur univers. (Création à l’occasion de la
sortie du livre chez Belfond).

 

MARDI
30 - Léo Ferré et Allain Leprest. Nicole et Jean-Charles Vasquez interprètent
huit chansons de chaque auteur, dont La mémoire et la mer de Léo Ferré,
et S.D.F d’Allain Leprest.

 

MERCREDI
31 - Jazz et musiques actuelles. Pour ce concert inspiré par les peuples
voyageurs, Pierre Hossein sera accompagné de Ludovic Bulcourt, un virtuose de
l’accordéon pour qui la magie du jazz s’est opérée par la découverte de
Piazzolla.

 

 

<span
style='font-size:11.0pt;mso-bidi-font-family:Arial;color:red'>SOIREE DU
MERCREDI 17 OCTOBRE A JUILLAN

normal'>
espace culturel, amphithéâtre

normal'>École maternelle, 1 impasse du Moulin, Juillan

normal'>20 h 30

normal'> 

<span
style='font-size:10.5pt;color:blue'>« PIAZZOLLA AU RYTHME DES SAISONS ».
Concert-hommage
<span
style='font-size:10.5pt;color:blue'>de Daniel BREL (bandonéon)<span
style='mso-bidi-font-weight:bold'>,
bold;mso-bidi-font-style:italic'>Marie-Laure BOUILLON (flûte traversière)<span
style='mso-spacerun:yes'> 
et Benoît ROULLAND (guitare). <span
style='color:blue;mso-bidi-font-weight:bold'><span
style='mso-spacerun:yes'>  bold'>

normal'>« J’en ai assez que tout le
monde me dise que ce que je fais n’est pas du tango.
Moi, comme je suis fatigué, je réponds que je fais de la musique de Buenos
Aires.
Mais la musique de Buenos Aires, qu’est-ce que c’est ? C’est du tango. »
Astor Piazzolla à une radio
de Buenos Aires, en 1963.

normal'><span
style='mso-spacerun:yes'> 

normal'>À l’occasion du 20ème
anniversaire de la disparition d’Astor Piazzolla (1921-1992), le Duo Sostenuto <span
style='mso-bidi-font-style:italic'>et
Daniel Brel <span
style='mso-bidi-font-style:italic'>proposent un vibrant hommage
au « maître<i
style='mso-bidi-font-style:normal'> » italic'>, avec trois
instruments emblématiques du tango.

color:black'>Daniel BREL : <span
style='font-size:10.5pt;color:black'>« Pendant une très longue période, je n’ai
joué que du bandonéon, me consacrant
entièrement à cet instrument. C’est un instrument intime.<span
style='mso-bidi-font-weight:bold'> Ce n’est pas par hasard qu’on choisit
de jouer du bandonéon : il y a un sens
profond, un sentiment, mélange d’exil et de mélancolie comme dans<span
style='mso-bidi-font-weight:bold'> l’histoire du tango.<span
style='mso-bidi-font-weight:bold'> Celui qui vient vers cet instrument a
quelque chose à régler. C’est un instrument
qui a une fonction inattendue, qui vient cueillir celui qui en<span
style='mso-bidi-font-weight:bold'> joue, comme celui qui l’écoute. »

color:black'>Marie-Laure BOUILLON : normal'>« Bien qu’ayant reçu une
éducation flûtistique dans la plus pure tradition bold'> de l’Ecole de flûte française, avec notamment Michel Debost et Michel<span
style='mso-bidi-font-weight:bold'>
Moragues,<span
style='mso-spacerun:yes'> j’ai toujours été attirée par la culture et
la musique latino-américaine. Et l’écoute d’Astor Piazzolla a été pour moi un
choc. C’est avec l’Histoire du tango pour flûte et guitare que j’ai fait mes
débuts en musique de chambre, et j’ai sans doute été<span
style='mso-spacerun:yes'> l’une des premières flûtistes à travailler
les Etudes tanguistiques. »

color:black'>Benoît ROULLAND : <span
style='font-size:10.5pt;color:black'>« Ma rencontre avec la musique de Piazzolla
s’est faite simultanément avec celle
du guitariste argentin Roberto Aussel. Fasciné par son enregistrement des<span
style='mso-bidi-font-weight:bold'> pièces pour guitare seule dont il est
le dédicataire, je me retrouvais en train de lui bold'> jouer Romántico (la deuxième de ces pièces) après à peine un an
de guitare. Cette rencontre fut
décisive et, par la suite, j’ai cultivé cette passion en travaillant avec<span
style='mso-bidi-font-weight:bold'> Alvaro Pierri, guitariste uruguayen
et duettiste d’Astor Piazzolla. ».

normal'>Pour en savoir
davantage :
http://duo.sostenuto.free.fr/

 

 

<span
class=MsoHyperlink><span
style='color:#B80047;text-decoration:none;text-underline:none'>EXPOSITION AU
PALAIS DES CONGRES, LOURDES

<span
class=MsoHyperlink><span
style='color:#B80047;text-decoration:none;text-underline:none'>16-31 octobre

 

<b
style='mso-bidi-font-weight:normal'>VÉNUS
KHOURY-GHATA en ses jardins de création

normal'>Invitation à une promenade
dans le parcours personnel et l’œuvre de Vénus Khoury-Ghata, l’exposition
retrace en quatorze panneaux les étapes essentielles du cheminement de
l’auteur, en sa vie comme en son atelier, de poète et de romancière. Elle est
le fruit d’entretiens entre Vénus Khoury-Ghata et Maurice Petit et de
recherches personnelles dans son œuvre (Création Confluences , Montauban,
2011).

 

color:blue'> 

 

<span
style='color:maroon'>