Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
 
 
 

Henri d’ABZAC, nouveau préfet des Hautes-Pyrénées

mercredi 1er août 2012 par rédaction

Ce mercredi matin, en conseil des ministres, sur proposition du ministre de l’Intérieur, Henri d’ABZAC, administrateur civil hors classe, détaché en qualité de sous-préfet hors classe, sous-préfet de Sarcelles (Val d’Oise) depuis septembre 2007, a été nommé nommé préfet des Hautes-Pyrénées. Il succède donc à Jean-Régis Borius qui avait pris ses fonctions le 28 novembre 2011.

Henri d’Abzac, est né à Strasbourg. Il est âgé de 58 ans. Il est Chevalier dans l’Ordre National du Mérite, Chevalier du Mérite agricole. Voici les étapes de son parcours professionnel :

01-08-1987 Directeur du cabinet du Préfet de l’Aude.

01-07-1989 Directeur du cabinet du préfet de la région et du département de la Réunion.

01-09-1991 Sous-préfet chargé de mission auprès du préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime.

13-09-1993 Secrétaire des affaires étrangères à l’ambassade de France au Chili (mobilité).

15-09-1997 Secrétaire général de la préfecture du Tarn

20-09-1999 Directeur du cabinet du préfet du préfet des Alpes-Maritimes.

07-08-2002 Secrétaire général de la préfecture du Puy-de-Dôme.

08-11-2004 Directeur adjoint du cabinet du préfet de police.

Quant à Jean-Régis Borius, 64 ans, actuellement en vacances, a été nommé préfet, membre du CSATE (Conseil supérieur de l’administration territoriale de l’État). II occupera les fonctions de préfet examinateur. Le Conseil supérieur de l’administration territoriale de l’État est un organisme collégial dont le président et les membres sont désignés parmi les préfets titulaires ayant exercé des fonctions territoriales. Son organisation est territoriale. Chaque membre est responsable du suivi d’une circonscription et installé en résidence administrative en son siège : Paris, Lille, Lyon, Toulouse et Rennes. Cette organisation permet au Conseil d’être au contact des préfets et sous-préfets en poste et proche des problématiques du terrain. La structure est légère : un président, quatre membres, une secrétaire générale et deux adjoints administratifs.

La mise en place du CSATE s’inscrit dans le mouvement actuel de professionnalisation des modes de gestion. Il est un outil à la disposition du ministère pour accompagner les évolutions de l’administration territoriale de l’État et contribuer, en lien constant avec le secrétariat général, à la modernisation du métier préfectoral et de la gestion du corps.