Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
  
 
  
 

1er Colloque scientifique International aux Sanctuaires

samedi 9 juin 2012 par rédaction

Pour la première fois à Lourdes, est organisé, depuis hier vendredi et jusqu’à ce samedi soir, un colloque scientifique international avec le bureau médical de Lourdes. Il s’agit donc d’une grande première et c’est aussi la première fois que les sanctuaires Notre-Dame de Lourdes accueillent pour un tel colloque le prix Nobel de médecine en 2008, à savoir le professeur Luc Montagnier, déjà venu à Lourdes en 2003 pour rencontrer des pèlerins et des médecins de l’Unitalsi.

On note également la présence de Mgr Zymowski, président du Conseil pontifical pour la Santé à Rome dont le venue dans la cité mariale coïncide avec le 20e anniversaire de la journée mondiale du Malade lancée par Jean-Paul II. Sont également présents : le cardinal Barbarin, Primat des Gaules, qui suit de près l’activité du bureau médical de Lourdes ; le professeur Esther Sternberg, venue des Etats-Unis, rhumatologue, auteur d’un livre très intéressant sur l’influence des lieux sur les guérisons ; le professeur François-Bernard Michel, président du CMIL (Comité Médical International de Lourdes), vice-président de l’Académie de médecine à Paris et qui a proposé à Mgr Brouwet, nouvel évêque de Lourdes, d’organiser chaque année une sorte d’université d’été pour réunir des chercheurs autour de cette question des guérisons, pour rapprocher la raison et la foi.

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue vendredi en fin de matinée, ces différentes personnalités sont intervenues. Le premier à prendre la parole a été Mgr Zymowski, président du Conseil pontifical pour la Santé à Rome, représentant le pape Benoît XVI. Il soutient l’organisation de ce colloque par le Bureau Médical de Lourdes.

« La foi et la science » deux réalités pour soigner

1 - Mgr Zymowski, président du Conseil pontifical pour la Santé à Rome :

"Je suis très heureux d’être ici comme président du conseil pontifical pour la Santé parce que notre dicastère existe ici à Lourdes. Le pape Jean-Paul II, avant de créer, d’instituer le conseil pontifical, a écrit une lettre apostolique évoquant le sens chrétien de la souffrance humaine. Et il a signé cette lettre apostolique le 11 février 1984. L’année suivante, le 11 février, il a constitué par décret le conseil pontifical pour la Santé. Et quelques années après, il a créé et voulu la journée mondiale du Malade en fixant cette date au 11 février. La première journée mondiale du malade a eu lieu à Lourdes en 1993 . Le cardinal Angelina, premier président du Conseil pontifical, a dit à Mgr Zimowski qu’il avait proposé au Saint-Père la date de la fête de Pentecôte. Le pape Jean-Paul II lui a dit : « Mettez le par écrit et je vais réfléchir. » Le mois suivant, il appelait l’archevêque Angelini pour lui dire, j’ai décidé que la date la journée mondiale du Malade en église sera le 11 février, mémoire liturgique de Notre-Dame de Lourdes. Je me félicite avec les organisateurs de ces deux jours de colloque scientifique parce qu’on a choisi d’étudier les guérisons, miracles, la science et la foi ici, dans ce lieu qui était tant aimé par Jean-Paul II. Dans mon intervention de ce matin, j’ai parlé de sciences et foi comme de deux éléments très liés. Et j’aime à vous répéter les mots du Pape Jean-Paul II qui disait : « Foi et sciences sont les deux ailes qui s’élèvent vers la contemplation de la vérité ». Le pape Benoît nous a dit : ces deux réalités seulement sauveront les gens".

Les études sur la mémoire de l’eau du Professeur Montagnier

- Questions au professeur Montagnier : "Vous avez fait des études sur la mémoire de l’eau. Qu’est-ce que vous pouvez dire à ce propos ? Comment expliquer votre présence à Lourdes autour de cette question des guérisons liées à l’eau de Lourdes ? Autre interrogation : peut-on avancer une hypothèse scientifique sur l’influence de la prière et de la méditation sur les guérisons, notamment à Lourdes".

- Le Professeur Luc Montagnier : "Je suis venu ici à l’invitation du Docteur de Franciscis. Je suis très concerné par les problèmes de la santé humaine et par tous les moyens qui peuvent aider à faire que nous puissions tous vivre longtemps et en bonne santé. Ce matin, j’ai apporté des données nouvelles de la Science sans prétendre revendiquer les miracles de Lourdes. Je considère que la science est en évolution. Nous sommes encore loin de tout pouvoir expliquer".

Ecouter la suite (audio)

2 – Le docteur De Franciscis

Après avoir remercié le professeur Montagnier de participer au colloque, le président du Bureau des constatations médicales de Lourdes nous explique ci-dessous comment il a convaincu le prix Nobel de médecine à venir assister au colloque de Lourdes.

3 - Pour le Pr Sternberg, rhumatologue, auteur d’un livre très intéressant sur l’influence des lieux sur les guérisons, si le stress peut provoquer la maladie, le fait d’être "immergé dans une atmosphère de compassion, comme à Lourdes, peut avoir un effet sur les émotions, et donc sur le cerveau". Il se produit "un changement dans le cerveau qui permet au corps et au système immunitaire de guérir", Ecoutez le professeur Sternberg :

4 - Le propos du Cardinal Philippe Barbarin, Primat des Gaules

5- Le commentaire du Professeur François-Bernard Michel, président du CMIL (Comité Médical International)

Gérard Merriot