Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Dernier Noël pour les enfants des policiers bigourdans ?

dimanche 13 décembre 2009 par rédaction

Samedi 12 décembre, à la Cité Saint-Pierre, le Père Noël est venu combler de cadeaux les enfants des policiers bigourdans des commissariats de Lourdes, Tarbes, et de la C.R.S. N° 29 de Lannemezan, après le spectacle offert par l’association Bigorre Police. Fatigués par un si-long périple, les rennes ont pris un peu de repos, et c’est à bord d’un véhicule des Sapeurs Pompiers de Lourdes, sous escorte policière motorisée, que le Père Noël est apparu aux enfants, toujours aussi heureux de le rencontrer.

Pendant que les jeunes prenaient un succulent et copieux goûter, les parents se sont regroupés afin de commenter cette traditionnelle fête de fin d’année, qui réunit depuis plusieurs générations leurs enfants, grâce aux facilités accordées aux membres de l’association pour mettre en œuvre et organiser les festivités par les différents directeurs départementaux de la Police Nationale. Il semblerait toutefois, que cette année les choses ont été différentes, si l’on en croit le communiqué de presse qui suit et qui nous a été transmis par les membres qui composent cette association à caractère social, étant donné le contexte actuel.

Le communiqué

« Madame la Directrice, et non Madame le Directeur (sic) sera au courant de notre communiqué. Chaque année huit, dix bénévoles, policiers et officiers de terrain organisent le Noël départemental pour les 300 enfants des policiers haut-pyrénéens. Cette année, l’association Bigorre Police reçoit à Lourdes dans la salle du Cairn dite la Pyramide. Prévue à 14h00 avec un spectacle de cirque et l’arrivée du Père Noël, un goûter suivi d’une soirée pour les parents, cette journée demande une préparation qui commence en septembre pour le choix des sites, la commande des jouets et la préparation etc...Les policiers bénévoles qui travaillent en régime cyclique, prennent sur leur temps de repos pour pouvoir mener à bien les différentes étapes. La directrice départementale ne nous a pas reçu cette année et nous a fait savoir par personne interposée qu’à partir de l’an prochain, plus aucun détachement ne serait accordé pour le déroulement de cette journée spéciale dédiée à nos enfants. Si cette journée tombe sur un jour de travail, nous devrions alléger nos congés personnels. Devant l’attrait social de notre directrice, doit on continuer notre action ou punir nos enfants » ?

On a pu donc constater que ce Noël n’a pas revêtu le caractère solennel des Noëls précédents, où le Directeur Départemental, le Préfet ou son directeur de cabinet venaient en cette circonstance saluer les familles de celles et ceux qui servent fidèlement la République parfois au péril de leur vie. Les temps changent, les hommes et …...les femmes aussi.

Henri Soulet