Les infos de Lourdes et du Pays de Lourdes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
         

Saint-Pé-de-Bigorre : Décès de Bruno Lepore

samedi 25 mai 2024 par Rédaction

La nuit dernière, Bruno Lepore, ancien maire de Saint-Pé de Bigorre et ancien conseiller général du canton, s’est éteint à l’âge de 84 ans. Avec lui disparaît un gestionnaire, une personnalité d’une grande courtoisie qui a illustré l’ascension sociale de la seconde génération des immigrés italiens gardant la double nationalité et des attaches avec la région d’origine de sa famille, le Frioul. Son père Pierre et sa mère Maryse étaient des immigrés des années 30, modestes fermiers installés dans le Gers où il est né à Saint-Avit-Frandat le 29 juin 1939. Après son service militaire affecté pendant 14 mois à la base nucléaire française de Reggane, il entre dans un centre de formation de conseillers agricoles près de Saint-Palais dans les Pyrénées-Atlantiques, intégrant la Chambre d’Agriculture des Hautes-Pyrénées comme conseiller socio-économique puis conseiller de gestion, terminant en 1997 comme ingénieur une carrière basée sur les cantons de Lourdes et Saint-Pé de Bigorre, axée notamment sur le tourisme en milieu rural et qui a suscité une vocation d’élu territorial lorsque s’est ouverte la succession de Jean Bellocq-Latapie, ancien maire de Saint-Pé. En 1992, il est élu conseiller général du canton de Saint-Pé de Bigorre soutenu par le RPR. Il sera réélu en 1998 puis en 2004, prenant aussi la suite de Jean Bellocq-Latapie à la mairie de Saint-Pé en 1995 et sera réélu en 2001. Sa municipalité s’est attachée à réaliser l’assainissement et surtout l’écrêtement des crues du Gave, à développer l’entreprise AAA installée dans l’ancien lycée technique professionnel et continue à rechercher une affectation pour l’immense coquille vide qu’est devenue l’ancien séminaire. Au conseil général, il y est délégué au conseil d’administration de l’institution Adour où ses compétences techniques l’amènent à travailler sur l’épineux dossier de prélèvement dans les eaux du gave vers la plaine de l’Adour. Il sera avec la majorité dans une farouche opposition à la présence de l’ours, la montagne de Saint-Pé ayant adhéré à la réserve naturelle du Pibeste. Il aura suivi quelques semaines après le décès de José Marthe avec lequel il était proche, tous deux ayant siégé au sein du groupe l’Entente Républicaine au conseil général des Hautes-Pyrénées.

Les obsèques de Bruno Lepore seront célébrées le mercredi 29 mai 2024, à 14h30, en l’église de Saint-Pé de Bigorre. Un dernier hommage peut lui être rendu à la chambre funéraire, place de l’église à Lourdes. Nous présentons à son épouse Maïté, à ses enfants Olivier et Pierre et leurs compagnes, à ses petits-enfants nos très vives et sincères condoléances.