Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

mercredi 29 décembre 2010 par rédaction

P.D-B de retour au parlement dans 18 mois ?
On ne l’apprendra à personne : dans 18 mois environ, la France votera pour élire ses députés. Auparavant, c’est le président ou la présidente de la République qu’il aura fallu élire. Et l’on sait l’importance de cette élection sur la suite de la vie politique nationale. 18 mois, c’est court. Et dans tous les partis, on affine déjà les stratégies. Annoncé plusieurs fois, le retour aux affaires (politiques) de l’ancien maire de Lourdes et de Toulouse, Philippe Douste-Blazy devrait être une réalité si, toutefois, les électeurs lui manifestent leur confiance. De source autorisée, on croit pouvoir dire que depuis quelque temps, les relations entre l’actuel président de la République et P.D-B se sont réchauffées. Une rencontre aurait eu lieu dernièrement à l’Elysée pour évoquer les prochaines échéances électorales. Le docteur Douste souffre du manque de vedettariat. Une tribune lui fait défaut. La meilleure serait assurément un siège de député. Oui mais voilà, un droit d’entrée à l’assemblée nationale ne se donne pas. Il faut se le gagner. Revenir dans la 2e circonscription des Hautes-Pyrénées, pour lui ce n’est pas acquis. La place est bien tenue au chaud par Chantal Robin-Rodrigo (PRG). Aller à Toulouse, pas question : P. D-B est carrément grillé, le camp Baudis ne veut pas en entendre parler. Comment faire alors ? Eh bien, on vous dit ce qui se met en branle dans les hautes sphères de l’UMP. A l’assemblée nationale, comme au Sénat d’ailleurs, siègent des parlementaires représentant les Français de l’étranger. En 2012, 11 députés représentant les Français établis hors de France seront à élire. La répartition des sièges qui seront pourvus au scrutin uninominal majoritaire à deux tours, sera la suivante : 5 en Europe ; 3 en Afrique et au Proche-Orient ; 2 en Amérique ; 1 en Asie (hors Proche-Orient) et en Océanie). Il semblerait que l’on propose à Douste-Blazy de se présenter dans la circonscription représentant l’Andorre, l’Espagne et le Portugal. En principe, la gauche ne cesse d’ailleurs de le dénoncer, les élections des députés des Français de l’étranger sont toujours favorables à la droite. Et « Phi-Phi » serait donc bien placé pour l’emporter s’il avait l’investiture de l’UMP. Elu au parlement, qui sait si Douste-Blazy n’aura pas envie de se refaire la cerise deux ans plus tard aux élections municipales de Lourdes ? Les supporters qui lui sont restés fidèles ne le désespèrent pas. Ils y travaillent de plus en plus…

En cette période de fin d’année, notre rédaction s’est amusée à décerner deux prix. Le premier que nous vous dévoilons est le prix de "Mesdames Sans-Gêne" dont vous trouverez l’explication au travers de notre diaporama (durée 3’50). Dans la matinée, nous ajouterons un autre prix et nous vous donnerons deux ou trois infos "toutes chaudes".

L’explication par le diaporama

La médaille d’or du plus mauvais communicant c’est pour le maire de Lourdes !

Pour nos lecteurs, ce n’est pas une surprise. Depuis qu’il a décidé le 8 mai 2010 de faire rayer lourdes-infos.com de la liste des médias accrédités par la mairie pour des raisons que l’on ignore (il n’ a toujours pas répondu à notre lettre ouverte : aujourd’hui, ça fait 7 mois et 20 jours que « Super-Arti » garde le silence). Quand il est gêné aux entournures, c’est sa tactique : il se tait, il ne répond pas. On le connaît bien à JPA, nous l’avons vu en culottes courtes et dans une autre tranche de vie. La rancune ne lui est pas étrangère. Son silence ? Pas mal de Lourdais s’en plaignent ? Notamment quand il s’agit de leur confirmer certaines de ses promesses. Sur les conseils d’une âme damnée, il a cru bien faire en voulant bâillonner le media le plus lu de Lourdes (NDLR. Les statistiques de fréquentation de notre site sur l’année 2010 vont en surprendre plus d’un). Mal lui en a pris. Nos sources d’information n’ont pas été taries. Bien au contraire. Nous sommes toujours aussi bien informés de ce qui passe dans les couloirs et les bureaux de l’hôtel de ville. En écartant lourdes-infos.com et son rédacteur en chef, le plus ancien journaliste professionnel lourdais encore dans le circuit, JPA pénalise ses concitoyens dans ce qu’ils sont censés attendre de lui : l’information, la transparence. Pour pratiquer la plupart des services « communication » des organismes institutionnels du département voire de la région, on est assurément bien placé pour vous confirmer qu’Artiganave est de loin le plus mauvais communicant des personnalités politiques de la région. La ville de Lourdes mérite vraiment autre chose.

A venir des nouvelles du Tour de France 2011 et du centenaire du FCL XV