nouveau code fin nouveau code
Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
     

Pénurie des médecins : les propositions du député Benoît Mournet

dimanche 4 juin 2023 par rédaction

Le député Renaissance des Hautes-Pyrénées Benoît Mournet a déposé une dizaine d’amendements à la proposition de loi sur l’accès aux soins par l’engagement territorial des professionnels pour proposer une meilleure répartition géographique des praticiens.

Le député suggère de réguler l’installation des médecins pour faire face à la pénurie de praticiens. Il suggère que les étudiants fraîchement diplômés s’installent durant leurs trois premières années d’exercice en zones moins dotées et un conventionnement sélectif pour les zones surdotées.

Les agences régionales de santé ou les conseils de l’ordre pourraient réguler ce nouveau mode de fonctionnement. Le député est également favorable à l’amélioration de la rémunération et des conditions de travail des internes, qui pourraient réaliser des après-midi de prévention auprès de la médecine scolaire ou au sein des communautés professionnelles territoriales de santé.

Il est également favorable au passage du prix de la consultation de médecine générale à 30€. L’établissement d’un indicateur territorial lui paraît également nécessaire afin de réaliser un véritable état des lieux de l’offre de soins.

En cas de non-adoption de ces mesures, il propose que le gouvernement commande un rapport de l’inspection générale des affaires sociales et financières afin d’étudier les mesures mises en place dans les autres pays et qui pourraient éventuellement être dupliquées en France.

Les mesures proposées par le député sont saluées par le groupe Horizons et Renaissance, mais la proposition de loi sur l’accès aux soins par l’engagement territorial des professionnels doit encore être examinée à compter de lundi.