Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

"Salam l’impossible" : une comédie musicale de la compagnie Esope qui a conquis le public lourdais

samedi 13 novembre 2010 par rédaction

Hier soir, à la salle des fêtes de Lourdes, un nombreux public a été époustouflé par la remarquable prestation des jeunes acteurs de la Compagnie Esope lors de la première représentation de la comédie musicale pour la Paix "Salam l’impossible". Le parrain Robert Hossein a été enthousiasmé...

Le Dragon de la PAIX (Texte lu en préambule) par Robert Hossein

"Autrefois, il y a bien longtemps de cela, du temps où les dragons n’existaient pas, les hommes, les femmes et les enfants de Chine chassaient, pêchaient et vivaient en tribus sous la protection d’esprits bienveillants.

Ces esprits ressemblaient aux animaux avec lesquels ils vivaient depuis toujours. Les pêcheurs du bord de mer avaient choisi le poisson qui scintille entre deux eaux. Les habitants des montagnes avaient adopté l’oiseau qui sait si bien chasser au plus près des nuages.

Les cavaliers des plaines sans fin préféraient le cheval qui galope à la vitesse du vent.
Ceux des hauts plateaux s’étaient mis sous la protection du serpent qui glisse sans bruit d’un endroit à l’autre.

Et les gens des rizières fertiles ne juraient que par le buffle, ami de l’homme et travailleur infatigable.

Ainsi vivaient les hommes, les femmes et les enfants de Chine, sous la protection du poisson, de l’oiseau, du cheval, du serpent et du buffle.

Ainsi, hélas se faisaient-ils aussi la guerre au nom de tous leurs animaux protecteurs.

Ils se combattaient tant et tant qu’un jour, tous les enfants de toutes les tribus de Chine en eurent assez et déclarèrent la guerre à la guerre.

Ils décidèrent alors de créer un animal qui protège tous les hommes à la fois : un animal vif comme le poisson, libre comme l’oiseau, rapide comme le cheval, rusé comme le serpent, et fort comme le buffle.

Ils prirent le corps du serpent et y collèrent les écailles du poisson.

Ils prirent la tête du cheval et y fixèrent les cornes du buffle. Puis ils assemblèrent la tête et le corps, et y ajoutèrent les pattes de l’oiseau.

Cet animal fabuleux qui pouvait s’élever dans les airs, plonger dans les mers, et s’enfoncer sous terre, ils l’appelèrent DRAGON.

Lorsque les hommes et les femmes de toutes les tribus de Chine découvrirent le dragon imaginé par leurs enfants, ils le trouvèrent si beau que pour la première fois, ils furent d’accord entre eux.

Alors ils décidèrent de ne plus jamais se faire la guerre.
Bien sûr il y eut d’autres guerres.

Mais le DRAGON reste en Chine l’animal de la PAIX".

Comédie musicale originale, « Salam l’impossible », présente la paix comme un nirvana inaccessible.

Tout commence dans l’ambiance apaisante d’un conte chinois à la manière de la paix d’Aristophane. La paix, comme force créatrice et énergie spirituelle, suppose un courage bien supérieur à celui engendré par la guerre.

Sur scène, trente enfants, éblouissants de justesse et d’engagement, jouent, chantent et dansent pour la paix.

Neuf tableaux s’enchaînent dans un décor à la Clara Halter et Michel Wilmotte, sur des musiques de Jean-Philippe Rameau, Henry Purcell, Giovanni Pergolèse, Michaël Jackson, John Lennon ou encore Bons Vlan.

Dans cet univers poétique se mêlent histoire et actualité. Inefficacité de la violence ? Efficacité de l’inaction ?

Ce qui est certain, c’est que par leur réalisme, ces enfants forcent leurs aînés à regarder en face tout le chemin restant à parcourir pour vivre.., en paix !

Salam l’impossible
Comité de réflexion et d’écriture de la Compagnie Esope

Dany Allaire, Mouvement pour la paix
Annick Barrau, Compagnie Esope
Gérard Barrau, Compagnie Esope
Carole Bascans, Professeur de Lettres
Tayeb Benamara, Danseur Corégraphe
Chantal Darracq, Professeur d’histoire et géographie
Jacques Di Constanzo, Compagnie Esope
Georges Dol, Compagnie Esope

Direction musicale : Jacques Di Constanzo
Scénographie et chorégraphie : Tayeb Benamara
Création et diffusion images : Georges Dol
Décors et accessoires : Annick Barrau et Tayeb Benamara
Costumes : Annick Barrau avec l’aide de Malika Méchighel, Anne-Marie Louret, Christine Abbadie, et les enfants
Son : Jacques Di Constanzo et Pascal Esclarmonde
Régisseur : Gérard Barrau
Lumières : Dominique Prunier, Tayeb Benamara et l’équipe de réalisation Maquillage et coiffure : Kristel Cieselqui

LES MUSICIENS

Doriane Gable, Premier violon Opéra de Paris
Philippe Pouvereau, Second violon Orchestre National de France
Sophie Terrier, Alto Orchestre National de France
Emmanuel Petit, Violoncelle Orchestre National de France
Jean-Michel Hequet, Contrebasse Professeur au Conservatoire de Tarbes
Javier Pérez de Aspeitia, Piano Orchestre Euskadi
Christophe Dewarumez, Batterie Orchestre National du Capitole de Toulouse

Salam l’impossible
Une création originale de la Compagnie ESOPE
AVEC LES ENFANTS DE LOURDES ET DES PAYS DE LOURDES

Gaëlle Anerot, Marie Arbant, Mélissa Augé, Eva Bec, Laura Bourdet, Salomé Casier, Lucie Castaing, Marine Castaing, Emilie Cha, Margot Clavé, Sarah Clavé, Laura Constantin, Chloé Da Cunha, Charlotte Dubosc, Ophélie Duval, Valentine Fourcade, Chloé Galland, Léa Galland, Sarah Guenoun, Camille Hérau, Zoé Houssein, Estelle Ifanoohiza, Althéa Ikoko, Natacha Kononoff, Emmanuel Lafaille, Etienne Lafaille, Hizia Mechighel, Aubeline Pecque, Marianne Pirez, Julie Sassus, Sabrina San Nicolas, Samantha Solignac, Marie-Pauline Vignes.

Les porteurs de dragon : Emmanuel, Emilie, Camille, Etienne
Les mains dans le noir : Hizia, Gaëlle, Eva
La professeur : Margot
Dans la mosquée : Margot et Althéa
Le chef indien : Chloé, Marie-Pauline, Emmanuel, Aubeline, Estelle, Zoé, Lucie, Margot, Marianne
Les bergers : Emmanuel et Sarah
Le dormeur du val : Marie-Pauline et Emmanuel
Imagine : Aubeline et Emmanuel
La paix : Mélissa Augé
Le petit garçon : Mathis Paulhe