Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Attention piège à c...

dimanche 25 octobre 2009 par rédaction

C’est un piège à c... Tel est le mot utilisé par des dizaines d’automobilistes circulant sur le Boulevard du Centenaire, qui en tournant sur la droite Avenue Jean Moulin, sont surpris par un ralentisseur au débouché de la courbe, dont la présence n’est pas signalée, et qui, non seulement se cognent la tête au plafond de leur véhicule, mais s’abîment bas de caisse ou pare-chocs, et ce en pleine journée.

Que dire alors de ceux qui se sont fait piéger dans la nuit de vendredi à samedi. Le Boulevard du Centenaire autorise une vitesse de 70 kms/heure. Dans la courbe de l’entrée de l’avenue Jean Moulin est posé un panneau mobile limitant la vitesse à 30 kms/h, et quelques mètres plus loin l’autorisant à 50. Hors, et c’est là que se trouve le piège, un panneau mobile annonce un dos d’âne, non pas en pré-signalisation, mais juste à hauteur du ralentisseur. De par la vitesse, même réduite, on se retrouve au passage de l’obstacle comme sur les montagnes russes de nos parcs d’attractions. Combien d’usagers qui se sont fait surprendre , se garent plus loin pour évaluer les dégâts occasionnés sur leur véhicule, parce qu’il y en a. En témoignent traces de freinage et de ripage et traces de frottement sur le ralentisseur.

Si l’obstacle est visible malgré tout de jour, il ne l’est pas de nuit, car non revêtu d’une peinture blanche. Y aura t’il des plaintes ? En tout cas, il n’est pas judicieux d’ériger ce ralentisseur un vendredi et de quitter le chantier avant qu’il ne soit pour le moins peint et signalé. Un panneau implanté sur le boulevard du Centenaire avisant l’usager de travaux de réfection ou de modification de chaussée aurait été le bienvenu. Heureusement que nous sommes en période de vacances scolaires. Cela évitera aux collégiens et lycéens de Sarsan de chuter lourdement de leurs cyclomoteurs, car avec le changement d’horaire (heure d’hiver) on aurait pu compter plusieurs victimes.

Le conducteur d’un véhicule qui tractait une remorque en début d’après midi du samedi 24 octobre, était blême de voir sa remorque décoller du sol, comme le font d’ailleurs les véhicules qui passent en ce lieu pour la première fois. Ce ralentisseur rassure les riverains qui vont pouvoir traverser l’avenue devenue plus sécurisée qu’auparavant, mais toujours sans passage protégé. Cette sécurité certes nécessaire, aura un goût amer pour toutes celles et ceux qui se seront fait piéger. Le responsable du chantier se devait de prendre toutes les mesures utiles afin d’assurer la sécurité de tous les usagers, qu’ils soient à deux ou à quatre roues, soit par une bonne pré-signalisation, soit par la mise en place d’une lanterne de chantier, visible de nuit par tous.

En attendant ce piège pour véhicules terrestres à moteur est un vrai piège à c...Conseil : Franchissez l’obstacle à 20kms/h pour préserver votre véhicule. (Henri Soulet)

VOIR NOS PHOTOS AVEC EXPLICATIONS