Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

jeudi 2 septembre 2010 par rédaction

Main basse sur le FCL

Cela n’a pas échappé aux initiés : depuis un certain jour du mois d’août 2009, le maire de Lourdes a clairement fait entendre qu’il allait prendre en mains les affaires du FC Lourdais XV. On se souvient de son intervention et de ses menaces à peine voilées au palais des congrès où on allait voir ce qu’on allait voir. Le FCL redresserait la tête lors de la saison à venir. Sinon, la subvention municipale pourrait être revue à la baisse. Et puis, il n’en faisait pas mystère : il avait sous le coude un staff de communicantes qui remettrait le club au sommet de la couverture médiatique. Fichtre ! Finalement, on a vu ce que cela a donné : le club s’est sauvé in extremis. Les prêtresses de la « com » artiganavienne n’ont pas cassé trois pattes à un canard. Elles nous ont plutôt amusés quand elles se sont aventurées dans certains commentaires. Et les sponsors ne se sont pas bousculés au portillon.

Mais pour décourager Artiganave et ses thuriféraires, il en faut un peu plus. Voilà qu’il remet la gomme ! Une nouvelle reprise en mains du FCL par notre « chavezien » local se dessine. Une dernière info vient de remonter à nos oreilles. Il faut savoir que depuis plusieurs mois, autour de Michel Hauser, une dizaine de bénévoles préparent activement le centenaire du Football-Club-Lourdais programmé pour 2011. Ils connaissent tous l’histoire du club. Il y a des anciens joueurs, pas uniquement les plus glorieux. Certains n’ont pas dépassé le niveau des juniors mais ils ont tous la passion du maillot « bleu et rouge ». Petit à petit, le programme s’affinait. Un livre était en préparation avec des spécialistes autour de Jean Abadie, la mémoire du club, et Michel Corsini. Et puis, patatras ! Artiganave entre en scène. Il fait savoir que l’évènement doit être abordé sous un angle professionnel. Les festivités seront prises en charge par la ville. Il annonce que le livre sera réalisé par le groupe de presse Baylet, où sévit sa pigiste préférée dont on devine qu’elle pourrait être la plume de l’ouvrage. Et le maire d’annoncer qu’il invite les bénévoles « recalés » à venir le rencontrer dans son bureau incessamment. Il semblerait, aux dires de certains, que l’entrevue ne se passera pas sans éclat de voix. Cet évènement que doit être le centenaire du FCL mérite le consensus le plus large. Le « démocrate » maire ne va-t-il pas d’ores et déjà plomber l’ambiance ? Le centenaire ne lui suffisant plus, c’est vers le club qu’Artiganave repart à la charge. Toujours flanqué de ses deux « stars » de la communication, il entend s’immiscer un peu plus dans les affaires du club. Il ne serait pas étonnant qu’il parvienne à imposer son duo de choc à la « com » du FCL. Dans ce cas, il pourrait y avoir des dégâts collatéraux. Pour notre part qui nous étions limités la saison dernière à la couverture des matchs et aux interviews d’avant et d’après-matchs, nous serions alors amenés à prendre certaines dispositions. En voulant faire main basse sur le FCL, « Arti » court un risque. En cas d’échec, d’aucuns ne manqueront pas de le rendre responsable.

Tour de France : une arrivée à Lourdes en 2011 ?
Alors que nous sommes toujours sous le choc de la disparition de Laurent Fignon, dans certaines sphères on évoque déjà le tour de France 2011. On sait que la ville de Lourdes a été montrée du doigt pour avoir ignoré complètement le centenaire du passage du Tour de France dans les Pyrénées. Est-ce pour cela que l ’édile en chef lourdais voudrait rattraper cet oubli et ferait le forcing pour que Lourdes soit ville-étape en 2011 ? La date du 15 juillet serait même avancée par certains. Elle pourrait être jumelée avec les festivités du centenaire du FC Lourdais.