Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

vendredi 20 août 2010 par rédaction

Tour de France : le grand raté lourdais
Le dernier tour de France cycliste a fait la part belle aux Pyrénées. 2010 a été l’occasion de fêter le centième passage de la grande boucle dans les Pyrénées. Le conseil général des Hautes-Pyrénées a parfaitement communiqué sur cet évènement. Plusieurs communes du département , et pas seulement celles se trouvant sur le parcours, ont proposé des animations. Dans l’entourage des organisateurs du Tour de France, d’aucuns se sont étonnés que la ville de Lourdes n’ait manifesté aucun intérêt à l’occasion du centenaire. Et pourtant, Lourdes et le Tour de France ont ensemble une longue histoire. Lourdes a été ville de départ et d’arrivée avec le Hautacam notamment. Les coureurs ont même traversé les Sanctuaires. Pratiquement chaque année, la caravane et les coureurs, les suiveurs, la presse – près de 2 000 personnes au moins – font escale à Lourdes. Les hôtels, les restaurants font le plein. Le commerce marche fort. C’eût été la moindre des choses de célébrer ce centenaire dans la ville mariale. Le maire de Lourdes et sa majorité n’y ont même pas pensé ! Où Artiganave avait-il sa tête ? C’est ce que certains appellent de l’ingratitude.

Vote au bénéfice de l’âge : malédiction sur le PRG ?
On se souvient qu’à l’occasion de l’élection à la présidence du conseil général des Hautes-Pyrénées, en mars 2008, Josette Durrieu (Parti socialiste) avait été élue présidente face au président sortant François Fortassin (PRG)au bénéfice de l’âge, chacun ayant obtenu 16 voix. Le 7 juillet, une autre élue du PRG a connu le même sort. Josette Bourdeu, conseillère générale de Lourdes-Est, présidente sortante du conseil de surveillance du centre hospitalier d’Astugue, était candidate à sa succession. Rolland Castells, maire et conseiller général de Bagnères-de-Bigorre (Entente Républicaine, ancien UDF), a fait acte de candidature au motif que cet établissement est situé dans son canton. Pour lui, c’était une anomalie à régler à la loyale dans l’urne. Il y a donc eu un vote. Résultat du scrutin : 4 voix pour Josette Bourdeu et 4 voix pour Rolland Castells. Ils ont été départagés au bénéfice de l’âge. Et c’est Rolland Castells qui l’a emporté. De là à croire qu’une malédiction plane sur le PRG quand il faut passer à une élection au bénéfice de l’âge...

Quai de transfert : il sera bien implanté sur la ZAC de Toulicou à Adé
L’argumentation de Guy Poeydomenge, le président du Syndicat départemental Mixte de Traitement des Déchets, a convaincu les derniers réticents du bureau de la Communauté de communes du pays de Lourdes qui pensaient qu’un quai de transfert engendraient des nuisances. Ainsi qu’il nous l’avait expliqué dans l’interview qu’il nous a réservée l’autre vendredi, cette installation n’entraîne aucune nuisance. Rien ne s’oppose donc à ce que le prochain conseil communautaire de la CCPL vote pour que le quai de transfert soit installé sur la ZAC du Toulicou.