Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

SIMAJE : quand la presse lève le camp !

jeudi 12 décembre 2019 par rédaction

Ce jeudi soir, le comité syndical du SIMAJE était réuni sous la présidence de Josette Bourdeu. Après la troisième question, avec Michel Corsini, de l’Essor Bigourdan, votre serviteur a levé le camp. Soit deux journalistes présents sur trois. Pour quelles raisons ? Tout simplement parce que la presse n’était pas mise dans les meilleures conditions pour suivre la séance. Une synthèse des plus succinctes leur avait été remise, et une fois seulement que le coup d’envoi de la soirée eut été donné. On s’est vite rendu compte qu’il ne nous était pas possible de suivre la séance avec les éléments dont nous disposions. Ainsi concernant les finances, aucun chiffre ne figurait à propos notamment des contributions définitives des communes membres. Nous n’étions pas plus avancés sur la DM1 concernant le budget 2019 ainsi que les avances des subventions 2020. Et on vous passe tout le reste.

La démission de Fabienne Borde

On n’aura pas manqué d’apprendre en ouverture la démission de Fabienne Borde de son poste de déléguée de la ville de Lourdes auprès du SIMAJE et de son poste de 3ème vice-présidente. Démission que le préfet a acceptée. Personne dans l’assemblée n’a demandé les raisons de cette démission. Selon certaines sources, la position de Fabienne Borde exerçant la fonction de directrice de la crèche Saint-Vincent de Paul était incompatible avec son mandat d’élue au SIMAJE, organisme qui a dans sa compétence les crèches Saint-Vincent de Paul et de la Souris Verte. Ce qui pourrait constituer un conflit d’intérêt. Si tel était le cas, quid des décisions prises depuis mars 2014 et auxquelles a pris part l’élue démissionnaire ? Elle ne sera pas remplacée, le nombre de membres du bureau est ramené de 16 à 15.

Pour en revenir à notre décision de quitter l’enceinte, elle est intervenue lorsqu’il a donc été question des contributions définitives 2019 des communes membres. Il ne nous était pas possible de prendre à la volée les sommes que les communes membres devaient reverser au SIMAJE. On remercie néanmoins Camille Castéran, élue de la ville de Lourdes, qui s’est proposée de nous laisser les délibérations. Est-ce que la décision de priver la presse d’informations revient à la présidente ou aux services qui font du zèle ? On le saura sans doute lors de la prochaine séance.

G.M.