Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

16 bancs de la ville aux enchères !

vendredi 9 août 2019 par rédaction

Un lecteur nous a adressé le courrier suivant :

« La ville de Lourdes a remis pour la deuxième fois sur le site :

https://www.webencheresimmo.com/le-site-de-ventes-immobilieres-aux-encheres?p_dep=65+-+Hautes-Pyr%c3%a9n%c3%a9es, 16 bancs à la vente avec prix de réserve la vente se déroulera en ligne du 20 au 22 septembre prochain.

Premières constations des prix (prix de réserve) à la baisse d’environ 50 % par rapport à la première vente qui n’avait enregistré aucune surenchère.

Les prix se rapprochent des prix du marché mais sont encore très élevés, il y a des disparités entre commerces voisins de 175 M€ à 135 M€ 

De plus il serait bon de rappeler à Alain Abadie, adjoint au maire, agent immobilier, la loi Alur : 

Pour mieux vous y retrouver, l’annonce immobilière d’un logement à vendre doit présenter certaines informations obligatoires. La loi ALUR impose en effet leurs présences pour la diffusion de l’annonce sur papier, par internet ou en vitrine des professionnels.

• La description du logement : l’annonce doit présenter les caractéristiques principales du bien comme :

-Le type de bien : maison, appartement, loft, etc.…

-Son état : « travaux à prévoir », « récemment rénové », etc.…

-Sa composition : le nombre de pièces, distinguer les salles de bain des salles d’eau…

-Sa superficie : elle doit être exprimée en mètres carrés selon les calculs de la loi Carrez

Pour distinguer des autres biens en vente, il est également important, mais non obligatoire, d’énumérer les équipements comme la présence d’une cave, d’un sous-sol, d’un balcon ou d’un garage.

Aucune annonce de vente ne mentionne la surface, conséquence la vente éventuelle peut être cassée.

C’est triste de confier la gestion de la ville à des incompétents »