Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
     
   
     

Philippe Subercazes : “Les bornes fonctionneront de manière autonome à partir du 1er juillet”

jeudi 13 juin 2019 par rédaction

La colère monte chez les commerçants
et hôteliers lourdais du bas de la ville

Lors du conseil municipal du mardi 11 juin dernier, Angelika Omnès, désormais conseillère municipale d’opposition, a interrogé Philippe Subercazes, adjoint au maire de Lourdes, chargé de la circulation et du stationnement : “Les bornes télescopiques : on a de l’espoir qu’elles fonctionnent un jour de manière autonome ?” Celui qui a été surnommé par quelques Lourdais « Le sheriff municipal » a répondu qu’elles fonctionnent et qu’elles avaient été testées avec succès durant le Pèlerinage militaire international. Il a d’ailleurs révélé que des gendarmes ou des militaires avaient reconnu avoir franchi le feu rouge placé devant lesdites bornes, lesquelles en se relevant avaient occasionné des dégâts à leurs véhicules. Philippe Subercazes a annoncé à cette occasion que ces bornes allaient fonctionner de manière autonome et donc permanentes à partir du 1er juillet prochain. Audio ci-dessous où l’on peut écouter Angelika Omnès, Philippe Subercazes et Bruno Vinualès.

MP3 - 7.6 Mo

Cette annonce provoque un véritable tollé chez les socio-professionnels qui clament ne pas avoir été une fois de plus informés et qu’il n’y a eu aucune concertation préalable. Ils craignent de redoutables conséquences sur l’économie lourdaise. « Qu’est-ce qu’on a fait à cette municipalité pour être ainsi traités ? », s’interrogeait ce matin un riverain situé sur le boulevard de la Grotte.

Une pétition est envisagée, voire une grosse manifestation avec appel aux médias ! Nous mettons en ligne ci-dessous un courrier qui nous a été adressé en début de soirée.

Le courrier de la colère

« Lors du dernier conseil municipal, Monsieur Subercazes a déclaré au sujet du système des bornes « on le mettra en piste le 1er juillet et il fonctionnera de façon autonome « .

Cela a déclenché une vive inquiétude auprès des sociaux professionnels ainsi que les salariés concernés par cette décision.

Si la concertation n’est pas le fer de lance de la municipalité, il n’en demeure que le manque cruel d’information est à déplorer (horaires 11 h 30 / 14 h 00 ? 18 h / 23h 00 ? et cadence de levée des bornes non fournie).

La préoccupation majeure de l’ensemble des commerçants interrogés est sans doute l’impact de cette décision par rapport à la circulation et donc à l’accueil de nos touristes et pèlerins arrivant en voiture.

L’absence de parking en amont du système laisse entrevoir une belle anarchie au niveau de la place Jeanne d’Arc, et un découragement certain de nos visiteurs, souvent âgés et à mobilité réduite.

Un contexte économique difficile, une fermeture de périmètre touristique sans organisation, voilà bien les ingrédients annonciateurs d’une mobilisation importante à venir...

Nous n’étions pas au courant et l’avons appris par la presse d’hier. Par rapport à la sécurité, nous sommes conscients que certaines fermetures ponctuelles lors de gros événements sont nécessaires. En revanche, la fermeture quotidienne de tout le secteur touristique deux fois par jour, entraînera une confusion par rapport aux piétons et aux véhicules entrants ou sortants. Encourager nos visiteurs à aller voir le spectacle de Bernadette alors même que la circulation est interdite pour y accéder (pour la majorité garés dans la zone fermée) est invraisemblable ! »