Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
   
 
   
 

Les voeux de Myriel Porteous, sous-préfète d’Argelès-Gazost

dimanche 28 janvier 2018 par rédaction

Vendredi, la salle des fêtes de Pierrefitte-Nestalas étéit copieusement garnie à l’occasion de la cérémonie des vœux de Myriel Porteous, sous-préfète d’Argelès-Gazost. Les personnalités (élus, fonctionnaires de la préfectorale, représentants des autorités civiles et militaires) s’étaient déplacés pour ce moment convivial qui s’est achevé par le partage du verre de l’amitié.

Le discours des vœux de Myriel Porteous, sous-préfète d’Argelès-Gazost

Madame la Préfète,

Madame la Députée,

Mesdames les Sénatrices,

Mesdames et Messieurs les conseillers départementaux

M. le Président de la Communauté de communes Pyrénées-Vallée des Gaves

Messieurs les Présidents du Parc, du PLVG, des SIVOM et SIVU

Mesdames et Messieurs les élus,

Mesdames et Messieurs les chefs de service et représentants des autorités civiles et militaires Chers collègues du corps préfectoral et de la sous-préfecture,

Mesdames et Messieurs en vos grades, qualités et fonctions

Je vous prie d’excuser le conseiller régional M. Cazaubon, les conseillers départementaux Mme Ayela et M. Marthe, M. le Président de la Communauté d’Agglomération Tarbes-Ossun-Lourdes, Mgr Brouwet, retenus par d’autres obligations.

Merci M. le Président de la communauté de communes Pyrénées Vallées des Gaves et maire de Pierrefitte-Nestalas d’avoir mis à notre disposition votre salle des fêtes pour ces voeux qui seront, je l’espère, un vrai moment de convivialité et de partage.

Merci Madame la préfète de nous honorer de votre présence, pour la confiance que vous m’accordez dans la gestion des affaires de cet arrondissement, pour l’énergie que vous insufflez à l’ensemble de votre équipe et pour votre humour décapant qui irradie dans chacun de vos discours.

Merci à mes collègues du corps préfectoral et notre cher stagiaire ENA Paul d’être présents ce soir à mes côtés.

Merci à vous tous pour votre présence à ces voeux. J’y vois là une preuve de votre attachement à votre sous-préfecture-Maison de l’Etat et le signe qu’elle garde à vos yeux sa pertinence. Elle est votre Maison, celle du service public, un espace de neutralité, de concertation, de médiation, de recherche et de proposition de solutions.

L’année 2017 a été riche en déplacements dans les communes et les estives de l’arrondissement. Nous sommes venus à votre rencontre pour parler de vos projets de développement, notamment des maisons de santé, de vos difficultés , de votre vie dans le territoire.

A l’instar de vos parlementaires et de vos conseillers départementaux tous unis autour des dossiers, que vous soyez, Présidents, maires ou acteurs de la vie économique, touristique, culturelle, patrimoniale et agricole, vous êtes tous des grands serviteurs de l’Intérêt Général.

Chacun de vos engagements, chacune de vos actions sont portés avec conviction, dynamisme , détermination et amour de votre territoire.

Que ce soit au travers des dossiers, des réunions avec les services de l’Etat, j’ai pu mesurer la force du partenariat qui s’est instauré entre les élus, le représentant de l’État et vous tous, acteurs de la société civile.

Robert Stevenson a écrit cette phrase : « Ne juge pas la journée en fonction de la récolte du soir, mais d’après les graines que tu as semées » .

Ces graines, ce sont les maître-mots qui sous-tendaient ma feuille de route 2017 : Sécurité, Imagination, Audace , Coopération, Respect, Écoute, Créativité.

Nous les avons semées ensemble, tout au long de cette année 2017.

Ce soir, nous ne jugerons pas notre récolte mais nous pouvons regarder avec satisfaction, grandir les plants bien vivaces de la sécurisation du site des sanctuaires en coproduction avec les sanctuaires, la mairie de Lourdes et les services de l’État, qui donneront aux pèlerins et à l’activité économique lourdaise, la sérénité qu’ils sont en droit d’attendre.

Mais ce sont celles aussi, de la lutte contre la délinquance, de la sécurité routière, de la Sécurité civile. Je veux remercier chaleureusement les services qui veillent 24h/24 à la sécurité de la population :

Le Commandant Eustache et tous les personnels du commissariat de Lourdes, le Commandant Caille et l’ensemble des brigades, le Capitaine Bougy et le PGHM, le Capitaine Passeron et ses CRS, l’ensemble des chefs des centres de secours et des sapeurs pompiers. Leur professionnalisme, leur dévouement et leur engagement sans faille sont remarquables et exemplaires.

Pour continuer la métaphore, nous commençons à recueillir le fruit de nos investissements que ce soit en termes humains, matériels et financiers investis dans les dossiers à enjeux Risques : Plan de prévention des risques sismiques de Lourdes, et sécurisation du quartier Soum de Larme, Travaux dans le Bastan, Elévation du niveau de sécurité de la route des Gorges de Luz, dossier que nous avons refermé momentanément.

A cet égard, je voudrais saluer le formidable partenariat qui s’est instauré autour de ce dossier.

Les 37 COPIL, les 12 sous commissions techniques et autant de comités des usagers ont créé un véritable-noyau de compétences et et de partage. J’ose affirmer qu’à travers ce dossier, nous avons travaillé ensemble sous le triple signe de la proximité, de l’efficacité et de la solidarité.

Nous avons appris à nous connaître, à nous écouter, à nous respecter et au final, à vaincre les les difficultés de cet épineux dossier. A mon sens, c’est un atout précieux qu’il faudra entretenir pour les futurs travaux.

A cet égard, je veux saluer les Entreprises locales qui sont intervenues sur le site et qui ont démontré leur parfaite maîtrise des techniques innovantes mises en oeuvre sur ce chantier.

Merci infiniment à Mme la députée, Jeanine Dubié et Mme la 1ère vice-présidente du Conseil départemental, Chantal Robin-Rodrigo, d’avoir été indéfectiblement présentes à mes côtés pendant ces mois de travaux et si facilitatrices.

Dois-je dire que Oui, nous avons tous ressenti un petit sentiment de vide quand les rencontres se sont arrêtées à la mi juin.

Imagination et Créativité sont les fleurs de la nature que nous aidons à s’épanouir par le travail commun de mise en valeur de nos richesses patrimoniales et naturelles : Bien UNESCO Gavarnie-Mont-Perdu, zones Natura 2000, Chemins de Saint Jacques de Compostelle, site classé de Cauterets et du Pont d’Espagne, agropastoralisme. Le travail entrepris sur l’aménagement du coeur de village de Gavarnie, démontre la volonté de donner un écrin digne de ce joyau naturel. C’est aussi le cas pour les réhabilitations des refuges et le projet d’aménagement du lac d’Estaing.

-Écoute, Respect, Coopération, Dynamisme : autant de graines semées pour l’éclosion d’autres richesses : la rénovation du château de Lourdes, les réflexions sur l’économie de montagne et l’avenir des stations de ski. Ces projets doivent s’épanouir dans un bouquet de volontés convergentes, au service du développement touristique durable.

Vous pouvez compter sur mon engagement total pour vous accompagner, avec l’expertise de l’ensemble des services de l’État qui nous aident au quotidien dans la mise en oeuvre des politiques publiques : UDAP, DDT, DDCSPP, DREAL, Direccte, ARS et nos collègues de la Préfecture. Sachez que votre appui nous est indispensable pour apporter une réponse adaptée aux besoins du territoire et je vous en remercie infiniment.

Ce travail au service du territoire, c’est aussi l’oeuvre quotidienne des agents de la sous-préfecture que je veux remercier tout particulièrement car ils apportent leurs compétences, leur détermination, leur sérénité et leur loyauté pour que l’action de l’État soit la plus pertinente possible.

Le Plan Préfecture Nouvelle Génération, les libérant des tâches de délivrance de titres, leur permettra de vous apporter encore plus d’aide et de conseils.

Nous nous attacherons à répondre à vos attentes en matière d’efficacité, de simplicité et de lisibilité de l’action de l’Etat sur le terrain. J’espère que la sous-préfecture sera plus que jamais votre Maison que nous essayons de rendre plus accueillante en adaptant l’accueil dans nos locaux.

Je suis confiante en notre désir d’unité autour des valeurs de la République, confiante en votre volonté et notre capacité de transformation pour surmonter ensemble les obstacles et lever les barrières qui se présentent.

Pour le faire en 2018, j’ai choisi les mots d’ un homme de la Sagesse, Sénèque :

« Ce n’est parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles »

Alors, OSONS !

Osons ensemble, faire preuve d’ambition et d’audace pour le territoire par des projets ambitieux, fédérateurs et réalistes.

Osez dépasser les clivages territoriaux anciens et périmés afin de préserver mais aussi renouveler les identités qui vous ont façonnés.

Osez travailler ensemble pour tirer vers le haut ce territoire porteur de nouveaux espoirs pour les générations futures.

Osons semer ensemble les graines de l’avenir, car la moisson n’en sera que plus riche et plus belle.

Et je m’en réfère à cette magnifique citation de Saint-Exupéry :

« On ne comprend que le passé. On ne « comprend » pas l’avenir, on le fonde ».

Très belle et heureuse année 2018 à tous.

Diaporama
AGRANDIR