Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Conseil municipal : le projet de l’embarcadère révisé.

lundi 12 octobre 2009 par rédaction

Ce lundi soir,au conseil municipal, il a été question du projet d’aménagement de l’embarcadère du lac de Lourdes qui a été révisé à la baisse, comme on a déjà eu l’occasion de l’annoncer. En ouverture de la séance, le maire est intervenu pour lire une déclaration.

[bleu]La déclaration[/bleu]

"Avant de débuter cette séance du Conseil Municipal, permettez-moi de vous lire cette déclaration.
L’ordre du jour appelle trois délibérations concernant l’aménagement du Lac de Lourdes et particulièrement de son embarcadère .
Cela démontre, s’il en était besoin, que nous sommes dorénavant , dans sa phase de réalisation. Et donc, contrairement à certains propos, certaines supputations, certaines interprétations : non ! le projet d’aménagement de l’embarcadère du Lac de Lourdes n’est pas abandonné, différé, empêché.

Quel est ce projet ? Rappelons le, il tient en 5 points :

-  l’aménagement d’espaces de détente et de découverte (berges, plages, ponton, aires de jeux et de pique nique, parcours de découverte)
-  la construction d’un bâtiment dédié au canoë-kayak
-  l’aménagement d’un pôle d’activités nautiques (barques et pédalos)
-  l’aménagement de parkings écologiques et la réhabilitation des voiries d’accès au Lac

- la construction d’un bâtiment d’accueil comprenant :
• 1 snack restaurant avec cuisine
• 1 logement de gardien
• des toilettes publiques
• un local technique.

Cette activité commerciale de snack restaurant devait être confiée par bail à un exploitant privé, choisi après mise en concurrence. Les propositions reçues et examinées par la Commission municipale dédiée à cette question sont, en termes économiques, très en-deça des attentes exprimées.

Tout d’abord, aucune proposition ne permet d’espérer une participation raisonnable de l’exploitant aux amortissements des investissements qui seront réalisés par la commune.

D’autre part la faiblesse économique des propositions reçues fait peser des doutes sur la pérennité de l’exploitant, dans un contexte de crise réduisant la clientèle et alors que les activités commerciales concurrentes ne manquent pas aux alentours.

Sachant que la somme à investir est conséquente, puisqu’il s’agit de 1 million d’euros hors taxe, il est naturel de se questionner sur l’opportunité d’un équipement de cette dimension.

En responsable des deniers publics, la majorité municipale choisit donc de redimensionner ce bâtiment afin de permettre l’accueil des visiteurs du site dans les meilleures conditions.

Soyez donc certains que nous mènerons à bien et jusqu’au bout notre projet de revalorisation de l’Embarcadère du Lac.

Le programme révisé comprendra un bar, un point de restauration légère et de distribution de produits à emporter, un terrasse couverte proposant une vue sur le Lac et destinée à servir d’abri en cas de mauvais temps, une billetterie, un local de gardiennage de type studio ainsi que des toilettes publiques. Des locaux techniques pour le stockage et la maintenance du matériel de canotage seront également prévus.

Le programme révisé concernant ce bâtiment sera soumis à une prochaine délibération du conseil municipal et fera l’objet d’un permis de construire modifié, lequel n’injuriera pas les évolutions futures.

Sachant que la dépense subventionnelle est plafonnée à 30 % (règle européenne), le coût prévisionnel du bâtiment après redimensionnement permet d’assurer son financement avec la subvention d’Etat obtenue dans le cadre du Pôle d’Excellence rurale, sans avoir à solliciter l’aide supplémentaire de la Région.

C’est pourquoi je vous propose de retirer la question n°12 comprenant la demande de subvention complémentaire à la Région pour financer le snack restaurant.

Nous allons d’ores et déjà solliciter l’autorisation d’engager les travaux avant décision d’attribution de subvention par la Région et le Département.

Soyez donc certains que nous mènerons à bien et jusqu’au bout notre projet de revalorisation de l’embarcadère du Lac".

[bleu]Le debat sur le dossier d’aménagement de l’embarcadère : vidéo à l’appui, lors des interventions des élus de l’opposition (Josette Bourdeu, Bruno Vinuales, Alain Garrot et Thierry Lavit pour l’opposition Michel Azot, Sylvain Peretto et Christian Merriot pour la majorité.)[/bleu]