Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

L’enseignement catholique diocésain est en émoi !

vendredi 13 novembre 2015 par rédaction

Si la CCPL maintient sa position, on est à la veille d’un grave conflit, jamais connu à Lourdes !

La pression monte. Les parents d’élèves des écoles maternelles catholiques de Lourdes sont à cran. Tout comme la communauté éducative en général. La décision de la Communauté de communes du Pays de Lourdes de dénoncer brutalement la convention qui la liait à l’enseignement catholique lourdais depuis 1991 est mal vécue. Mgr Brouwet, évêque de Tarbes et Lourdes, avait d’ailleurs tiré la sonnette d’alarme dans un courrier en date du 15 juillet 2015, adressée à Madame le Maire.

Nous mettons en ligne ci-dessous les interventions (audio) des divers responsables de l’enseignement catholique diocésain. On pourra ainsi mesurer l’angoisse de la communauté éducative.

Une conférence de presse sera donnée
ce vendredi à 18h30, au siège de la CCPL.

Ils ont dit

• Frère Séité, responsable de la Tutelle Mennaisienne à Ploërmel : « Nous ne comprenons pas ce qui nous tombe dessus ! » (AUDIO)

• Bernard-Marie Laignel, directeur diocésain de l’enseignement catholique : « L’enseignement catholique diocésain que je représente est sous le choc ! Que se passe-t-il donc à Lourdes ? » (AUDIO)

Bernard-Marie Laignel, directeur diocésain de l’enseignement catholique : « Les parents de nos enfants ne sont pas plus fortunés (…) Madame Bourdeu connait-elle les conséquences de sa décision ? (…) « Il faudrait demander aux parents une contribution scolaire de 1300 euros par an et par enfant ! » (AUDIO)

Comment cela se passe à Tarbes où il y a un enseignement catholique ? Réponse d’Anthony Viciana et du Frère Séité (AUDIO)

Que dit la loi ? Réponse du Frère Séité (AUDIO)

Que prévoit la convention ? Réponse d’Anthony Viciana (AUDIO)

Le coût d’un enfant en maternelle représente en fonctionnement un peu plus de 1000 euros (AUDIO)

Pourquoi tout d’un coup cette liberté de choix n’est plus possible ? (AUDIO)

S’il n’y a pas une révision de la position de la CCPL, nous ne pouvons plus fonctionner. La décision est inéquitable (AUDIO)

Une très forte mobilisation est annoncée. « L’avenir d’hommes et de femmes est en jeu » (AUDIO)

• « Nous n’avons aucun conflit avec l’école publique » (AUDIO)