Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    

Urgent Inondations : La région vote à l’unanimité un crédit 5 M€ pour venir en aide aux sinistrés

vendredi 28 juin 2013

Urgent Inondations : La région vote à l’unanimité un crédit 5 M€ pour venir en aide aux sinistrés
A l’unanimité, la Région Midi-Pyrénées a adopté ce jour un crédit de 5 M€ pour venir en aide en urgence aux sinistrés des inondations qui se
sont produites dans le sud de la Haute-Garonne et dans les Hautes-Pyrénées. Lors de la présentation de cette proposition, Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, est revenu en détail sur les ravages de ces crues qui ont causé des dégâts considérables, aux équipements publics, comme au tissu économique.
« Catastrophe exceptionnelle, dommages exceptionnels, c’est pourquoi notre solidarité doit être exceptionnelle, a déclaré Martin Malvy.
C’est une première enveloppe, nous pourrions aller plus loin en fonction des besoins. Afin que nous soyons le plus réactif possible et que nos
interlocuteurs n’aient pas à chercher qui, dans nos services doit être le leur, j’ai également désigné un interlocuteur unique dans notre
service aménagement du territoire. En lien direct avec nos élus – dont je salue l’engagement aux côtés des territoires sinistrés, en particulier Marc Carballido, vice-président en charge des politiques pyrénéennes et la vice-présidente Viviane Artigalas avec qui je me suis rendu à
Saint-Béat, Luchon, Barèges et Luz-Saint-Sauveur, Bruno Guillemot, instruira les différents dossiers qui parviendront à la Région et assurera le cheminement vers les services concernés ».

===================================

SANOFI : Martin Malvy : « Les accords doivent être respectés »
Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, a réagi lors de l’Assemblée plénière régionale, ce jeudi 27 juin, sur l’avenir du site toulousain de Sanofi :
« Il y a plusieurs mois, c’était la suppression pure et simple du site de Toulouse. La mobilisation des personnels, la démarche volontaire
d’Arnaud Montebourg, le soutien des élus, et la mission Saintouil – Amalric ont permis de sortir de l’impasse.
La direction semble aujourd’hui revenir sur les décisions prises, qui permettent le maintien de 500 emplois. L’heure est de nouveau à l’inquiétude.
Je souhaite que le président de Sanofi fasse connaître que leur accords conclus seront bien respectés et je demande, en m’exprimant au nom de notre assemblée, au ministère du redressement productif, de faire en sorte qu’ils le soient ».

===================================

Collectivités locales : Martin Malvy : "Les Régions en difficulté"
Intervenant ce jeudi 27 juin devant le Conseil régional qu’il préside, Martin Malvy, ancien ministre, président de la Commission des finances de l’Association des Régions de France, s’est dit "inquiet sur la capacité des Régions à honorer leurs engagements en 2014 et à poursuivre leur soutien à l’investissement".
"La réforme Sarkozy a mis les Régions sous tutelle en ne leur laissant comme fiscalité propre que la taxe sur les cartes grises. Et, à l’exception de corrections d’erreurs sur la mise en œuvre de la cotisation à la valeur ajoutée dont elles ne peuvent pas fixer le taux, elles n’ont toujours pas retrouvé leurs recettes de 2008.
Si la progression de leurs recettes avait été la même que celle des autres collectivités, c’est 1 milliard 200 millions d’euros supplémentaires dont les Régions disposeraient aujourd’hui, a précisé Martin Malvy, en ajoutant que sans retour à une réelle autonomie fiscale et ou remplacement d’une partie des dotations qu’elles reçoivent de l’Etat par une fiscalité dynamique, les Régions ne pourront ni poursuivre leurs politiques dans le domaine ferroviaire ni soutenir au niveau nécessaire les grands secteurs de leurs compétences : éducation, formation, innovation, modernisation des PME ou développement durable ".

===================================

Martin Malvy : "la gestion financière responsable et performante de la Région est reconnue"
A l’occasion de l’adoption de la décision modificative au budget 2013, Martin Malvy a rappelé le bilan du compte administratif 2012.
"Tout en préservant les actions régionales en faveur des Midi-Pyrénées, nous sommes parvenus en 2012 à réduire l’endettement de la Région et à renforcer sa solvabilité " a notamment déclaré Martin Malvy.
"Alors que les ressources régionales n’ont progressé que de 0,4 % en 2012 suite au gel des dotations versées par l’Etat et à la réforme de la taxe professionnelle, la région parvient à préserver son autofinancement brut à 284 M€. Un niveau élevé qui lui permet de couvrir la totalité
des dépenses d’investissement qui atteignent 351,4 M € (+ 4% par rapport à 2011) sans recourir à la dette" a ajouté le président de Midi-Pyrénées. Le rythme de croissance des dépenses de fonctionnement est par ailleurs largement maitrisé, leur croissance nette n’excède pas 0,7%.
Et de conclure : "En attribuant la note AA+ assortie d’une perspective stable, l’agence internationale Fitch Ratings a souligné fin 2012 la solidité des performances financières et une gestion responsable de la Région qui s’inscrit dans la durée".