Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

« Oui au train de nuit » demande aux candidats aux législatives de s’engager pour les trains de nuit

mercredi 15 décembre 2021 par rédaction

Dimanche 12 décembre, Le collectif « Oui au train de nuit » a invité à un atelier débat lors du retour des trains de nuit à Lourdes, en présence de la députée Jeanine Dubié, de candidats aux législatives, de cheminots et d’usagers.

Le jour même, le ministère des Transports a annoncé le lancement de 10 lignes de trains de nuit supplémentaires d’ici 2030 avec un investissement de 800 millions d’euros pour construire 300 voitures de nuit, incluant des conforts diversifiés accessibles PMR.

Pour le collectif « Oui au train de nuit » c’est une victoire, mais ce n’est pas encore suffisant : l’État prévoit un réseau excessivement centré sur Paris. Pourtant le train de nuit est attendu aussi pour relier les régions distances entre elles par des transversales (voir encadré). La CGT Cheminots a par ailleurs témoigné de l’urgence de régénérer le réseau ferré, avec un besoin évalué à 6 Milliards d’euros par an pour l’ensemble de l’Hexagone.

Oui au train de nuit appelle donc les élus du Sud de la France à demander davantage de trains de nuit pour connecter les régions entre elles et pour financer le réseau ferré. Les candidats aux législatives sont invités à s’engager en ce sens en répondant au questionnaire en ligne sur ouiautraindenuit.wordpress.com . Pour le candidat PRG Jérôme Crampe « la remise en route du train de nuit Lourdes Paris n’est qu’un début, cette ligne doit servir de tremplin pour développer un véritable réseau moderne. Élu, je m’engagerai avec détermination pour que le réseau ferré soit modernisé. » Yves Castéra, candidat « notre pouvoir d’agir » (Gilets Jaunes), s’est engagé à lancer une concertation. Sylvie Ferrer, représentante LFI a également rappelé son engagement et sa présence lors des diverses manifestations.