Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
Accueil > FAITS DIVERS > FAITS DIVERS

FAITS DIVERS

Articles de cette rubrique


Excès de vitesse de plus de 50 km/h (https://www.facebook.com/GGD65/) (FAITS DIVERS)

mardi 20 octobre 2020 par rédaction

Le samedi 17 octobre 2020 à 15H30, le conducteur d’une Austin MINI circule à très vive allure sur la RD921, en agglomération de Lau-Balagnas (65), en provenance d’Argelès-Gazost (65). Il est contrôlé par les gendarmes du peloton motorisé de Tarbes qui enregistrent une vitesse de 108 km/h, pour une vitesse autorisée de 50 km/h. La vitesse de 102 km/h sera retenue, soit + 52 km/h. Intercepté, le conducteur de 19 ans déclare aux gendarmes très simplement être en retard. Il fera l’objet d’une contravention de 5ème classe. Les gendarmes ont procédé à la rétention immédiate de son permis de conduire.

La semaine précédente, en plein après-midi, le conducteur d’un véhicule Peugeot 308 circule à très vive allure sur la RD939 en direction de Lannemezan (65). Hors agglomération, lieu-dit Les Barraques, il est contrôlé par les motocyclistes de la brigade motorisée de Lannemezan à une vitesse de 136 km/h pour une vitesse autorisée à 70 km/h. La vitesse de 129 km/h sera retenue, soit +59 km/h. Intercepté, le conducteur déclare aux gendarmes rentrer chez lui à Bégole (65) après avoir réalisé quelques achats de matériels sans avoir surveillé son compteur. Les gendarmes ont là encore procédé à la rétention immédiate de son permis de conduire et son véhicule a été immobilisé.



Des gérants d’un dépôt-vente automobile de l’agglomération tarbaise peu scrupuleux arrêtés par la Gendarmerie des Hautes-Pyrénées (FAITS DIVERS)

vendredi 16 octobre 2020 par rédaction

En janvier 2019, les gendarmes du peloton motorisé de Tarbes interviennent sur l’autoroute A64. Le contrôle des documents du véhicule laisse apparaître que le certificat de cession présenté est manifestement faux. Les investigations permettent rapidement de remonter jusqu’à la société à l’origine de cette malversation.

Au cours de longs mois d’enquête, les gendarmes découvrent que plusieurs véhicules haut de gamme laissés en dépôt-vente ont été revendus sans que les propriétaires ne perçoivent le moindre paiement. Certaines victimes se sont également aperçues que leur véhicule avait été utilisé à leur insu. Plusieurs anomalies sur des commandes de voitures d’importation sont également mises en lumière. Cette enquête minutieuse permet également de mettre en exergue de nombreuses infractions financières et du travail illégal.

Une dizaine de victimes sont ainsi identifiées dans les départements des Hautes-Pyrénées, de la Haute-Garonne, du Gers et des Pyrénées-Atlantiques pour un préjudice estimé à plus de 130 000 €.

Les trois cogérants ont été placés en garde à vue en octobre 2020 et devront prochainement répondre de leurs actes devant la justice tarbaise.

Le contrôle des voies de communication et des flux, la sécurité routière et des transports ainsi que la lutte contre les trafics en ce domaine sont le lot quotidien des motocyclistes de la gendarmerie nationale.

(source https://www.facebook.com/GGD65/)



Une automobiliste de 86 ans meurt percutée par un train au passage à niveau d’Ossun (FAITS DIVERS)

dimanche 11 octobre 2020 par rédaction

Une automobiliste bigourdane de 86 ans est morte ce dimanche à 12 h 30, percutée par un train au passage à niveau 172 d’Ossun, situé rue Voltaire. Selon le conducteur de ce TER Toulouse-Bayonne, l’automobiliste aurait été coincée entre les deux barrières du passage à niveau au moment où le train est passé.

Aucun des 32 passagers de l’appareil n’a été blessé. Ils ont rejoint la gare d’Ossun à pied puis des cars les ont conduits jusqu’à leur destination.

Le passage à niveau d’Ossun n’est pas classé particulièrement dangereux.



Barlest : Après un incendie, remerciements aux sapeurs-pompiers (FAITS DIVERS)

mardi 15 septembre 2020 par rédaction


Le mercredi 9 septembre 2020, un feu s’est déclaré sur une grange au centre du village de Barlest.
Les Sapeurs Pompiers des casernes de Lourdes et Pontacq ont dû faire face à un feu de grande ampleur. Le bâtiment de 350 m2 a été réduit en cendres dans sa totalité. La rapidité d’intervention et l’engagement total des pompiers ont permis de sauvegarder l’habitation qui se situait à moins de 3 mètres du foyer. Les propriétaires tiennent à exprimer leur profonde gratitude pour l’abnégation de ces hommes et femmes qui, au péril de leur vie, n’hésitent pas à s’engager pour sauver les biens et les personnes lors de tels événements.



Rejet de la demande de mise en liberté pour le preneur d’otages de Lourdes (FAITS DIVERS)

jeudi 10 septembre 2020 par rédaction

La chambre d’instruction de la cour d’appel de Pau a examiné mardi la demande de remise en liberté de Romio Rizkallah, 51 ans, mis en examen notamment pour tentative d’assassinat après la prise d’otages qui s’était déroulée à Lourdes en avril 2019. Selon les éléments de l’enquête, il avait séquestré son ex-compagne et les parents de celle-ci et avait même tiré sur son ex-conjointe.

Depuis incarcéré à la maison d’arrêt de Pau, le quinquagénaire réclamait sa libération, car inquiet depuis le 4 août et l’explosion au port de Beyrouth, où habiterait sa famille dont il n’aurait plus de nouvelles.

Les juges ont cependant rejeté ce jeudi sa demande de mise en liberté. Pointant un risque de pression sur les témoins et les victimes ainsi que pour garantir son maintien à la disposition de la justice. Une décision "sans surprise" commente Me Julien Marco, avocat de la partie civile.



Le preneur d’otages de Lourdes veut sortir de prison à cause de l’explosion au Liban (FAITS DIVERS)

mercredi 9 septembre 2020 par rédaction

En détention provisoire depuis avril 2019, cet ancien légionnaire, né à Beyrouth, ayant fait la guerre civile à 16 ans, devenu Chypriote en 1990 et arrivé en France en 2010, reconverti plaquiste, auteur présumé de la prise d’otages, dans une maison de la rue Mozart, à Lourdes, mis en examen pour tentative d’assassinat sur son ex-compagne, a fait une demande de remise en liberté par l’intermédiaire de son avocate Me Florence Brus. Une demande motivée par l’explosion survenue à Beyrouth où plusieurs membres de sa famille résident dont il n’aurait plus de nouvelles. L’avocat des parties civiles s’est dit très inquiet concernant cette éventuelle remise en liberté, rejoint par l’avocat général qui a souligné le risque de fuite de l’auteur présumé.
La décision sur cette demande de remise en liberté doit être rendue ce jeudi par la chambre d’instruction de la cour d’appel de Pau.



Deux soldats du 1er RHP de Tarbes tués en opération au Mali (FAITS DIVERS)

samedi 5 septembre 2020 par rédaction


Deux militaires de la force française Barkhane au Sahel, du 1er régiment de hussards parachutistes de Tarbes, ont été tués en opération samedi au Mali par l’explosion d’un engin explosif improvisé (IED) au passage de leur véhicule blindé, a annoncé l’Elysée.

"Le Président de la République a appris avec une très vive émotion la mort de deux militaires français, le brigadier-chef de première classe S.T. et le hussard parachutiste de première classe Arnaud Volpe, après la destruction de leur véhicule blindé par un engin explosif improvisé, ce matin lors d’une opération dans la région de Tessalit au Mali", a indiqué la présidence dans un communiqué, ajoutant qu’un troisième militaire avait été blessé dans l’explosion. (...)



Tags anti-islam sur la mosquée de Tarbes (FAITS DIVERS)

mercredi 2 septembre 2020 par rédaction

Des tags anti-islam ont été découverts mercredi 2 septembre sur les murs de la mosquée de Tarbes, selon la préfecture des Hautes-Pyrénées, suscitant la condamnation et le « dégoût » du ministre de l’Intérieur Gérard Darmanin.

Le maire de Tarbes Gérard Trémège, qui s’est rendu sur place, s’est déclaré « indigné par ces actes odieux de profanation », survenue « en ce jour d’ouverture du procès des attentats contre #CharlieHebdo et #HyperCacher ». « J’adresse toutes mes pensées et mon soutien à la communauté musulmane tarbaise, profondément heurtée ce (mercredi) matin », a-t-il ajouté dans un tweet.

Tweet de Rodrigue Furcy, préfet des Hautes-Pyrénées :
"Suite aux tags découverts sur la façade de la mosquée du quartier Mouysset, je me suis rendu sur place ce matin en présence du maire de #Tarbes.

J’ai tenu à apporter mon soutien aux responsables de ce lieu de culte face à cet acte inacceptable.

Les enquêteurs sont à pied d’oeuvre, sous l’autorité du Procureur de la République pour identifier au plus vite les auteurs.

L’ensemble des relevés ont été réalisés dès ce matin, ce qui permettra d’effacer ces tags dans la journée.

Des tags anti-islam ont été découverts mercredi 2 septembre sur les murs de la mosquée de Tarbes, selon la préfecture des Hautes-Pyrénées, suscitant la condamnation et le « dégoût » du ministre de l’Intérieur Gérard Darmanin.

Le maire de Tarbes Gérard Trémège, qui s’est rendu sur place, s’est déclaré « indigné par ces actes odieux de profanation », survenue « en ce jour d’ouverture du procès des attentats contre #CharlieHebdo et #HyperCacher ». « J’adresse toutes mes pensées et mon soutien à la communauté musulmane tarbaise, profondément heurtée ce (mercredi) matin », a-t-il ajouté dans un tweet.

Tweet de Rodrigue Furcy, préfet des Hautes-Pyrénées :
"Suite aux tags découverts sur la façade de la mosquée du quartier Mouysset, je me suis rendu sur place ce matin en présence du maire de #Tarbes.

J’ai tenu à apporter mon soutien aux responsables de ce lieu de culte face à cet acte inacceptable.

Les enquêteurs sont à pied d’oeuvre, sous l’autorité du Procureur de la République pour identifier au plus vite les auteurs.

L’ensemble des relevés ont été réalisés dès ce matin, ce qui permettra d’effacer ces tags dans la journée.

Ces actes n’ont pas leur place dans notre République”.



Escoubès-Pouts un automobiliste blessé (FAITS DIVERS)

dimanche 30 août 2020 par rédaction

Dans la nuit de samedi à dimanche, à 5h27, un automobiliste, âgé de 21 ans, a perdu le contrôle de son véhicule sur la RD 937, à Escoubès-Pouts. Après avoir été médicalisé sur place, le jeune homme a été évacué vers le centre hospitalier de Lourdes.



Escoubès-Pouts : un bus dans le fossé, 4 blessés légers (FAITS DIVERS)

vendredi 28 août 2020 par rédaction

Ce vendredi matin, vers 9h30, un bus a versé dans le fossé à Escoubès-Pouts, sur la route entre Lourdes et Montgaillard. L’accident a fait 4 blessés légers, deux hommes de 53 et 54 ans, une jeune fille de 17 ans et un garçon de 17 ans également. Ils ont été transportés au centre hospitalier de Lourdes par l’ambulance des sapeurs-pompiers.