Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
Accueil > FAITS DIVERS > FAITS DIVERS

FAITS DIVERS

Articles de cette rubrique


70 hectares de végétation partent en fumée au camp de Ger (FAITS DIVERS)

mardi 23 mars 2021 par rédaction

Une soixantaine de sapeurs-pompiers des départements des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques sont intervenus ce lundi 22 mars dans la soirée pour un feu de végétation. L’incendie s’est déclaré sur le camp militaire de Ger, géré par le 1er Régiment de hussards parachutistes de Tarbes.

Selon la préfecture des Hautes-Pyrénées, 70 hectares avaient déjà brûlé à 20h00. L’incendie a été maîtrisé un peu plus tard.



144 Km/h pour 50 Km/h autorisés !!! (FAITS DIVERS)

mercredi 8 avril 2020 par rédaction

Les gendarmes motocyclistes de l’escadron départemental de sécurité routière des Hautes-Pyrénées ont ainsi procédé, ce mardi 7 avril 2020, au contrôle et à la verbalisation de deux conducteurs qui circulaient à des vitesses particulièrement excessives. Le premier circulait dans une agglomération du département à la vitesse de 144 Km/h, 136 Km/h retenue pour 50 Km/h autorisée. Le second, sur une route départementale, roulait à 132 Km/h, retenue 125 Km/h pour 80 Km/h autorisée. Les permis de conduire de ces deux conducteurs ont été immédiatement suspendus et leurs véhicules immobilisés. De plus, ils répondront prochainement de leurs actes devant la justice tarbaise.

Les contrôles, notamment de vitesse, sur le département des Hautes-Pyrénées s’intensifient pendant la période de confinement dans le droit fil des directives nationales.



2000 euros d’amende dont 1000 euros avec sursis pour la performeuse Deborah de Robertis qui s’était dénudée devant la grotte de Massabielle (FAITS DIVERS)

jeudi 6 août 2020 par rédaction

Deborah de Robertis s’était dénudée, le 31 août 2018, devant la Grotte de Massabielle, évoquant une performance artistique. Elle avait comparu devant le tribunal correctionnel pour exhibition sexuelle fin juin et l’affaire avait été mise en délibéré à ce jeudi 6 août.

Elle a été condamnée par le tribunal à 2000 euros d’amende dont 1000 euros avec sursis.



Dopage dans le cyclisme amateur : un ancien compétiteur de haut niveau condamné (FAITS DIVERS)

mercredi 25 janvier 2023 par rédaction

Lors de son procès qui se tenait mardi 24 janvier à Tarbes, magistrats et avocat de la défense ont tenté de comprendre pourquoi A. L., la soixantaine passée, ancien champion de haut niveau, a choisi de faire commerce de produits dopants et d’amphétamines qu’il revendait sous le manteau dans le milieu du cyclisme amateur, sous forme de cocktail à injecter en seringue de sa propre fabrication.

Au cours des perquisitions menées par les gendarmes à son domicile, des fioles et une machine à sertir ont été saisies. A. L., incarcéré depuis 9 mois à la suite de son arrestation, a reconnu avoir investi 12 000 euros dans une boîte d’amphétamine de 650 g qu’il a fait venir d’Inde.

Le tribunal a condamné A. L. à 2 ans de prison assortis d’un sursis probatoire de 15 mois et l’interdiction de faire partie d’une association ou de participer à une manifestation sportive pendant 5 ans. Sa femme et son ami ont écopé de peines de prison avec sursis.



Circulation compliquée sur les routes du département et dans région (FAITS DIVERS)

mercredi 18 janvier 2023 par rédaction

Les chutes de neige intervenues dans la région ont fortement perturbé la circulation, notamment sur l’autoroute A64 entre Pau et Tarbes, et au-delà de Tarbes , en direction du plateau de Lannemezan. Entre Tarbes et Lourdes à partir de 20h, les voitures avançaient au ralenti.



Incendie dans un appartement à Lourdes : un corps retrouvé n’a pas été identifié (FAITS DIVERS)

lundi 16 janvier 2023 par rédaction

Dimanche 15 janvier, un dramatique incendie a détruit un appartement, situé 11 rue Saint-François, à Lourdes, provoquant la mort d’une personne. Le corps sans vie, découvert à l’intérieur du logement par les pompiers, n’a pas permis aux forces de l’ordre d’identifier formellement la victime. Une autopsie doit être pratiquée à l’Institut médico-légal de Toulouse pour savoir si cette dernière a perdu la vie dans ce tragique incendie. L’expertise du laboratoire de police scientifique de Toulouse a été également sollicitée afin de procéder aux relevés et constatations nécessaires pour connaître l’origine de cet incendie qui a entraîné d’importants moyens de secours. Une vingtaine de pompiers ont combattu les flammes pendant plusieurs heures.



POLICE 65 – DISPARITION INQUIÉTANTE D UNE PERSONNE MAJEURE. Retrouvée saine et sauve (FAITS DIVERS)

mercredi 2 novembre 2022 par rédaction

Un avis de recherche avait été lancé pour une personne majeure de 41 ans, qui avait quitté son domicile à Lourdes le 31 octobre 2022. Cette personne a été retrouvée « saine et sauve ».



POLICE 65 – DISPARITION INQUIÉTANTE D UNE PERSONNE MAJEURE A LOURDES (FAITS DIVERS)

lundi 31 octobre 2022 par rédaction

Communiqué

Nous sommes à la recherche d’une personne majeure, âgée de 41 ans.

Elle est de type caucasienne, elle mesure 1,60 m, de corpulence fine.

Elle a des cheveux longs châtains clairs, elle porte une doudoune fine noire, de marque Adidas.

Elle est vêtue d’un pantalon de pyjama noir, des baskets blancs ou noirs.

Elle a quitté son domicile avec un couteau entièrement métallique manche et lame d’une longueur de 30 cm environ.

Elle a été aperçue pour la dernière fois derrière le bâtiment du 39 rue Mozart en direction du Boulevard du Centenaire et de la voie ferrée à Lourdes.

Elle n’a pas de téléphone, aucun moyen de paiement et aucune pièce d’identité.

Si vous voyez cette personne, surtout n’intervenez pas, appelez le 17 Police Secours ou contactez le commissariat de Lourdes au 05 81 75 24 50



Un homme abattu à Maubourguet, un suspect interpellé chez lui, à Bassilion-Vauzé (64) (FAITS DIVERS)

jeudi 27 octobre 2022 par rédaction

Dans la soirée du mercredi 26 octobre à Maubourguet, un homme d’une trentaine d’années aurait été froidement abattu d’une balle dans la tête par l’ex-compagnon de sa conjointe. L’auteur présumé des faits s’était depuis retranché chez lui, vraisemblablement toujours armé, dans le village de Bassillon-Vauzé, proche de Lembeye et limitrophe des Hautes-Pyrénées. Selon La République des Pyrénées, un PC est installé à la salle des fêtes du village. L’opération, qui a commencé vers 2 h du matin, mobilise une cinquantaine de gendarmes. Elle vient de prendre fin ce jeudi à 16 h. « La personne mise en cause vient d’être interpellée sans incident par les forces de l’ordre » indique le parquet de Tarbes.

La victime âgé d’une trentaine d’années, venait d’aménager au mois d’août dans ce quartier paisible de Maubourguet avec sa compagne.

Communiqué du parquet de Tarbes

" Ce 26 octobre en fin de soirée à Maubourguet, un individu s’est présenté devant un appartement et a frappé à la porte de l’appartement. Il aurait tiré avec une arme à feu au niveau de la tête de l’occupant de cet appartement. Il semblerait que ces deux personnes auraient un contentieux sur fond de jalousie par rapport à la compagne de la victime. L’auteur aurait tiré plusieurs fois en l’air en quittant les lieux. Une enquête de flagrance du chef d’assassinat a été ouverte. Il ressortirait des premiers éléments que l’auteur des faits aurait agi de manière imprévisible, sans avoir laissé paraître aucun signe avant-coureur. Les forces de l’ordre sont allées vérifier ses différents points de chute et sont en attente de renforts spécialisés compte tenu des nombreux tirs par arme à feu qu’il a déjà effectués jusqu’à maintenant."



LOURDES : Suspicion d’une fuite de gaz ? Une partie de la rue de la Grotte évacuée ! (FAITS DIVERS)

vendredi 7 octobre 2022 par rédaction

Depuis 21 heures environ, ce vendredi 7 octobre, une fuite de gaz pourrait être à l’origine de l’intervention des sapeurs-pompiers lourdais rue de la Grotte. Depuis le début de la rue (Magasin Caesar) jusqu’au restaurant Da Marco, tout est bloqué. L’immeuble Marylène a été évacué. Tout le monde est dehors. A 23 heures, la rue est toujours bloquée. Selon des informations , cela pourrait être du gaz ou quelque chose en décomposition dans les égouts qui ferait émaner du gaz. Le secteur a été évacué et les habitants relogés pour la nuit par la mairie de Lourdes. Plus d’informations à venir.