Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
Accueil > FAITS DIVERS > FAITS DIVERS

FAITS DIVERS

Articles de cette rubrique


Ordre public : Individu retranché dans son domicile à Horgues (Communiqué Préfet) (FAITS DIVERS)

dimanche 17 janvier 2021 par rédaction

Le 16 janvier 2021, à compter de la fin de la matinée, un homme appartenant aux forces de l’ordre, en position d’arrêt de travail et n’étant plus en possession de son arme de service s’est retranché dans son domicile situé sur la commune d’Horgues.

Les forces de gendarmerie locale présentes sur place ont immédiatement mis en place un périmètre de sécurité et ont contacté, comme la procédure le requiert dans un tel cas, les négociateurs de la gendarmerie nationale et l’antenne régionale du GIGN.

Dès l’arrivée de ces services, des négociations ont été engagées avec la personne retranchée ; ces négociations se sont poursuivies toute la nuit. L’intéressé ne souhaitant pas sortir de son domicile de sa propre initiative et pouvant être un danger pour lui-même, le procureur de la République, près le tribunal judiciaire de Tarbes, après avoir recueilli l’accord d’un membre de la famille, a autorisé les forces de l’ordre à pénétrer au sein de l’habitation.

Cette intervention qui s’est déroulée sans heurt et sans aucun blessé, a permis ce jour à 9h40 d’appréhender la personne retranchée qui a été remise au corps médical, présent sur place.

M. le préfet des Hautes-Pyrénées et M. le procureur de la république souhaitent remercier les forces locales de gendarmerie, les services spécialisés de la gendarmerie nationale pour leur engagement et leur professionnalisme qui ont permis de mettre fin à cette situation dans les meilleures conditions.

Ces remerciements s’adressent également à M. le maire de la commune d’Horgues pour avoir mis à disposition des locaux et avoir été un soutien des services de l’État pendant la gestion de cet évènement.



Suivi pour des fragilités psychologiques, un membre des forces de l’ordre, s’est retranché chez lui, hier à Horgues : intervention du GIGN (FAITS DIVERS)

dimanche 17 janvier 2021 par rédaction

Suivi pour des fragilités psychologiques, un membre des forces de l’ordre, s’est retranché chez lui, hier à Horgues, village proche de Tarbes. S’agissant d’un récidiviste pouvant être armé, le renfort du GIGN a été sollicité. Hier samedi vers 11 heures, le quartier autour de l’église, a été totalement bouclé par les forces de l’ordre. Sa femme, a remarqué dès le matin que son mari n’était pas dans son état normal. Sur les conseils d’un médecin, elle quitte le foyer. Les deux enfants du couple sont également mis en sécurité.

Les hommes du GIGN sont arrivés, en milieu d’après-midi, à la mairie de Horgues où le GIGN a installé son quartier général. Le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) des Hautes-Pyrénées est également sur les lieux.

Deux négociateurs, venus d’Ariège et de Haute-Garonne, ont commencé une première phase de négociation avec l’individu. « Je vais aller dormir chez une amie à Tarbes. » Le maire de la commune, Jean-Michel Ségneré a rejoint le QG, et lui donne une attestation dérogatoire pour justifier de son déplacement après 18 heures, en cas de contrôle sur la route.

Ce dimanche matin, l’homme était toujours retranché. Les négociations se poursuivent.



Trafic d’héroïne : 4 personnes en détention provisoire (FAITS DIVERS)

mercredi 23 décembre 2020 par rédaction

Sous la direction de la brigade de recherches de Tarbes (65), les gendarmes de l’arrondissement mettent fin à un important trafic d’héroïne sur les Hautes-Pyrénées."
Depuis 6 mois, les gendarmes de la brigade de recherches de Tarbes (65) enquêtaient sur une vaste affaire de stupéfiants. Les investigations minutieuses ont permis de mettre à jour les contours d’un réseau structuré de trafic d’héroïne.

Le 15 décembre 2020, plusieurs dizaines de gendarmes de la compagnie de gendarmerie de Tarbes, appuyés par une équipe cynophile de Haute-Garonne (31), lancent donc une vaste opération judiciaire et procèdent à l’interpellation des auteurs principaux dès la fin du confinement. Les perquisitions effectuées amènent la saisie de produits stupéfiants (héroïne et cannabis), de 25 000 € en numéraires et d’un véhicule.
Le lendemain, d’autres individus impliqués dans le trafic sont également interpellés sur plusieurs communes de l’arrondissement tarbais pour être entendus.

A l’issue des gardes à vue, six protagonistes principaux sont présentés au juge d’instruction. Quatre d’entre eux sont placés en détention provisoire et 2 sous contrôle judiciaire.

Ce coup de filet opéré dans le cadre de cette importante enquête judiciaire va sans aucun doute désorganiser le trafic d’héroïne sur la région tarbaise !



TARBES - OPÉRATION ANTI - STUPÉFIANTS (FAITS DIVERS)

mercredi 4 novembre 2020 par rédaction

Dans le cadre de la lutte contre le trafic de stupéfiants, mardi 3 novembre 2020, la Direction Départementale de la Sécurité Publique des Hautes-Pyrénées a réalisé une opération coup de poing anti - stupéfiants dans le quartier prioritaire de la ville de Laubadère à Tarbes. Cette opération, exécutée sur réquisition du Procureur de la République de Tarbes, était destinée à déstabiliser les points de deal du quartier et rassurer la population dans le cadre de la Sécurité du quotidien.

6 individus ont été interpellés et placés en garde à vue pour infractions à la législation sur les stupéfiants.

Il y a eu 4 verbalisations COVID-19 pour non respect du confinement et non port du masque.

Saisie : 184 g de résine et herbe de cannabis ; 95 euros en numéraires ; 2 couteaux ; une balance de précision. (source facebook/Police Nationale 65)



Attaque au couteau à Nice : ce que l’on sait (FAITS DIVERS)

vendredi 30 octobre 2020 par rédaction

Attaque au couteau à Nice : un homme interpellé

Trois personnes ont été tuées jeudi, dont au moins deux égorgées, à l’intérieur de la basilique Notre-Dame-de-l’Assomption de Nice lors d’une attaque au couteau dont l’auteur, un jeune Tunisien fraîchement débarqué en Europe, a été arrêté et grièvement blessé.

Voici ce que l’on sait de cet attentat :

Que s’est-il passé ?

A 08H29, l’auteur des faits "entre dans la basilique et y restera un peu moins d’une demi-heure, période durant laquelle il s’attaque à trois victimes", a relaté le procureur national antiterroriste Jean-François Ricard lors d’une conférence de presse. (...)



Bulletin de vigilance Météo France (FAITS DIVERS)

mercredi 21 octobre 2020 par rédaction

Qualification du phénomène
Episode tempétueux en montagne, nécessitant une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque de rafales violentes jusque dans les vallées. Episode d’autan non exceptionnel pour les régions concernées mais nécessitant une vigilance particulière.

Situation actuelle
Le vent tempétueux se maintient toujours en montagne. Le déferlement jusqu’en vallées et en plaine est bien établi, et donne des rafales parfois brusques et violentes. Petite tendance à la baisse en cette fin de nuit. (...)



Excès de vitesse de plus de 50 km/h (https://www.facebook.com/GGD65/) (FAITS DIVERS)

mardi 20 octobre 2020 par rédaction

Le samedi 17 octobre 2020 à 15H30, le conducteur d’une Austin MINI circule à très vive allure sur la RD921, en agglomération de Lau-Balagnas (65), en provenance d’Argelès-Gazost (65). Il est contrôlé par les gendarmes du peloton motorisé de Tarbes qui enregistrent une vitesse de 108 km/h, pour une vitesse autorisée de 50 km/h. La vitesse de 102 km/h sera retenue, soit + 52 km/h. Intercepté, le conducteur de 19 ans déclare aux gendarmes très simplement être en retard. Il fera l’objet d’une contravention de 5ème classe. Les gendarmes ont procédé à la rétention immédiate de son permis de conduire.

La semaine précédente, en plein après-midi, le conducteur d’un véhicule Peugeot 308 circule à très vive allure sur la RD939 en direction de Lannemezan (65). Hors agglomération, lieu-dit Les Barraques, il est contrôlé par les motocyclistes de la brigade motorisée de Lannemezan à une vitesse de 136 km/h pour une vitesse autorisée à 70 km/h. La vitesse de 129 km/h sera retenue, soit +59 km/h. Intercepté, le conducteur déclare aux gendarmes rentrer chez lui à Bégole (65) après avoir réalisé quelques achats de matériels sans avoir surveillé son compteur. Les gendarmes ont là encore procédé à la rétention immédiate de son permis de conduire et son véhicule a été immobilisé.



Des gérants d’un dépôt-vente automobile de l’agglomération tarbaise peu scrupuleux arrêtés par la Gendarmerie des Hautes-Pyrénées (FAITS DIVERS)

vendredi 16 octobre 2020 par rédaction

En janvier 2019, les gendarmes du peloton motorisé de Tarbes interviennent sur l’autoroute A64. Le contrôle des documents du véhicule laisse apparaître que le certificat de cession présenté est manifestement faux. Les investigations permettent rapidement de remonter jusqu’à la société à l’origine de cette malversation.

Au cours de longs mois d’enquête, les gendarmes découvrent que plusieurs véhicules haut de gamme laissés en dépôt-vente ont été revendus sans que les propriétaires ne perçoivent le moindre paiement. Certaines victimes se sont également aperçues que leur véhicule avait été utilisé à leur insu. Plusieurs anomalies sur des commandes de voitures d’importation sont également mises en lumière. Cette enquête minutieuse permet également de mettre en exergue de nombreuses infractions financières et du travail illégal.

Une dizaine de victimes sont ainsi identifiées dans les départements des Hautes-Pyrénées, de la Haute-Garonne, du Gers et des Pyrénées-Atlantiques pour un préjudice estimé à plus de 130 000 €.

Les trois cogérants ont été placés en garde à vue en octobre 2020 et devront prochainement répondre de leurs actes devant la justice tarbaise.

Le contrôle des voies de communication et des flux, la sécurité routière et des transports ainsi que la lutte contre les trafics en ce domaine sont le lot quotidien des motocyclistes de la gendarmerie nationale.

(source https://www.facebook.com/GGD65/)



Une automobiliste de 86 ans meurt percutée par un train au passage à niveau d’Ossun (FAITS DIVERS)

dimanche 11 octobre 2020 par rédaction

Une automobiliste bigourdane de 86 ans est morte ce dimanche à 12 h 30, percutée par un train au passage à niveau 172 d’Ossun, situé rue Voltaire. Selon le conducteur de ce TER Toulouse-Bayonne, l’automobiliste aurait été coincée entre les deux barrières du passage à niveau au moment où le train est passé.

Aucun des 32 passagers de l’appareil n’a été blessé. Ils ont rejoint la gare d’Ossun à pied puis des cars les ont conduits jusqu’à leur destination.

Le passage à niveau d’Ossun n’est pas classé particulièrement dangereux.



Barlest : Après un incendie, remerciements aux sapeurs-pompiers (FAITS DIVERS)

mardi 15 septembre 2020 par rédaction


Le mercredi 9 septembre 2020, un feu s’est déclaré sur une grange au centre du village de Barlest.
Les Sapeurs Pompiers des casernes de Lourdes et Pontacq ont dû faire face à un feu de grande ampleur. Le bâtiment de 350 m2 a été réduit en cendres dans sa totalité. La rapidité d’intervention et l’engagement total des pompiers ont permis de sauvegarder l’habitation qui se situait à moins de 3 mètres du foyer. Les propriétaires tiennent à exprimer leur profonde gratitude pour l’abnégation de ces hommes et femmes qui, au péril de leur vie, n’hésitent pas à s’engager pour sauver les biens et les personnes lors de tels événements.