Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
Accueil > L’ACTUALITE DE LOURDES > L’ACTUALITE DE LOURDES

L’ACTUALITE DE LOURDES

Articles de cette rubrique


Journée des associations, le samedi 7 septembre (L’ACTUALITE DE LOURDES)

lundi 2 septembre 2019 par rédaction

Pour la quatrième année consécutive et après le succès des éditions précédentes, la ville de Lourdes organise samedi 7 septembre 2019, de 10h à 19h, entre l’Espace Robert Hossein et autour du Complexe Aquatique, la journée des associations 2019. L’installation des stands se fera sur la partie herbeuse entre l’Espace Robert Hossein et le complexe aquatique ainsi que sur le parking jouxtant le bassin extérieur de la piscine.(...)



Deux cadavres de brebis mortes déposées à l’entrée du sanctuaire : le dispositif de sécurisation a-t-il été pris en défaut ? (L’ACTUALITE DE LOURDES)

lundi 2 septembre 2019 par rédaction

Dimanche soir, vers 21h30, en pleine procession mariale, spectacle inhabituel et cauchemardesque peu après l’entrée de la porte Saint-Joseph, l’entrée du sanctuaire donnant sur la place Mgr Laurence. A hauteur du bâtiment qui abritait autrefois les permanences des pèlerinages, deux cadavres de brebis mortes après un dérochement, suite probablement à l’attaque d’un ours dans des estives sur la commune de Cauterets, ont été déposés par deux éleveurs basques sans avoir été inquiétés. Les cadavres ne sont pas restés longtemps exposés. Ils ont été vite enlevés. Cela prouve en tout cas que le dispositif de sécurisation omniprésent en cet endroit, aussi bien dans le sanctuaire que sur la voie publique, dotés de caméras de surveillances ultra perfectionnées, ne met pas à l’abri d’un risque d’attentat. Le pick-up transportant les cadavres de brebis a traversé la place Mgr Laurence sans être inquiété. Ça donne à réfléchir.



Nouvelle suspicion d’attaque d’ours à Cauterets (source France 3 Occitanie) (L’ACTUALITE DE LOURDES)

lundi 2 septembre 2019 par rédaction


La première visite de Lourdes d’EPARECA (L’ACTUALITE DE LOURDES)

lundi 2 septembre 2019 par rédaction

Voilà ce que l’on peut lire sur le site d’EPARECA :

Les équipes d’Epareca se sont rendues ce mercredi 28 juillet à Lourdes pour une première visite de son centre-ville, éligible au programme national Action Cœur de Ville. Bénéficiant d’un fort attrait touristique, la Ville de Lourdes dispose d’une densité commerciale importante et d’une offre assez qualitative (offre alimentaire complète, présence d’enseignes, halles, commerces non sédentaires, etc.). Toutefois certaines activités restent peu visibles en raison d’une urbanisation contraignante. Ainsi, la vacance s’accroit dans les rues marchandes implantées en retrait des axes marchands principaux. Un phénomène renforcé par un taux de vacance des logements non négligeable, un bâti parfois dégradé et une difficulté d’accès pour les automobiles ou les piétons, cela malgré les investissements récents opérés sur les espaces publiques (Place Peyramale, Place Marcadal, etc.). La Ville projette donc, à travers la mise en œuvre d’une OPAH-RU, de rénover et de revaloriser l’habitat du centre-ville Lourdais, avec pour enjeux de renforcer la mixité sociale et de résorber la vacance des logements. Par ailleurs, il s’agira de concentrer et de structurer l’offre commerciale sur un périmètre resserré et mieux défini.



L’EPERECA va-t-il faire un miracle pour redynamiser le commerce lourdais ? (L’ACTUALITE DE LOURDES)

dimanche 1er septembre 2019 par rédaction

Difficile de croire que l’économie lourdaise a retrouvé des couleurs sous Josette Bourdeu and co. Les commerces ferment, le centre-ville se meurt. Depuis 2014, la crise que connaît la cité mariale impacte de nombreux établissements hôteliers, et ce que l’on n’osait jamais voir dans ce domaine est en train d’arriver : ce sont les friches hôtelières. La ville est à l’abandon total. Il suffit d’entendre les pèlerins et touristes, n’en déplaisent aux thuriféraires de service municipaux. Mais à 6 mois de l’échéance municipale, voilà qu’on veut faire croire à un rebond providentiel avec l’aide de l’EPARECA.



La souricière de La Merlasse (L’ACTUALITE DE LOURDES)

vendredi 30 août 2019 par rédaction

Depuis début juillet, plus particulièrement depuis la mise en application du plan de sécurisation par l’actuelle municipalité lourdaise et notamment avec l’apparition des fameuses bornes escamotables (ou télescopiques), notre rédaction a souvent été interpellée par les commerçants et leurs employés situés dans le quartier de la Merlasse, à deux pas de l’entrée de la porte Saint-Joseph du sanctuaire et de la place Mgr Laurence. Il nous a été signalé des embouteillages monstres, surtout à partir de 18 heures, moment de la journée où les bornes étaient relevées et il était nécessaire pour les automobilistes désirant les franchir de posséder le QR-Code (laissez-passer) délivré par la police municipale. Les touristes ou pèlerins de passage ne possédant pas ce sésame se heurtaient donc à un barrage, provoquant derrière eux des files interminables et une grande pagaille, avec des nuisances sonores, asphyxiantes en raison des gaz d’échappement.

En ce début de semaine, où la fréquentation lourdaise a chuté fortement, nous avons voulu nous mettre dans la peau d’un automobiliste ne connaissant pas notre cité et qui était garé au parking à étages de la Merlasse qui propose 392 emplacements sur 7 niveaux. Cet automobiliste sort de cet endroit après 18h. On se rend compte photos à l’appui qu’il est tombé dans une véritable souricière.

Les Productions ’’Les Bornes Machiavéliques ‘’ vous proposent leur tout nouveau diaporama d’angoisse :

"LE PIÈGE DE LA MERLASSE"

C’est donc l’histoire d’un automobiliste (espèce de plus en plus rare, en voie d’éradication) qui avait réussi à contourner tous les obstacles de Lourdes pour arriver jusqu’au parking de la Merlasse et y garer son véhicule. En fin d’après-midi, il décide de quitter la ville et sort du parking…C’était sans compter avec la ’’malédiction de la Merlasse’’.



Le “shérif” Philippe Subercazes est-il le porte-parole des Sanctuaires au sein de la municipalité lourdaise ? (L’ACTUALITE DE LOURDES)

jeudi 29 août 2019 par rédaction

L’adjoint au maire de Lourdes, chargé de la sécurité, baptisé le shérif de la ville de Lourdes, est intervenu sur le site « Bourdeu Actu » qu’il drivait avant d’être élu aux côtés de Josette Bourdeu et où il continue toujours d’officier et d’inspirer. C’est un adepte de la confusion des genres. Employé à la radio des sanctuaires Notre-Dame de Lourdes, il vient de dire tout le bien que pensait du plan de sécurisation Roseline Hamel, la sœur du père Jacques Hamel, assassiné alors qu’il célébrait la messe dans son église de Saint-Étienne du Rouvray (Seine-Maritime), le 26 juillet 2016. Roseline Hamel, âgée de bientôt 80 ans, avait été invitée pour le dernier pèlerinage national. Lors de l’inauguration du centre de supervision urbaine dans les locaux de la police municipale, il avait souvent pris la parole et avait déjà fait référence à la satisfaction de Mme Hamel, insistant en concluant : « ça c’est des interviews à faire » (voir audio plus bas). Par ailleurs, le “shérif » n’hésite jamais à souligner l’important dispositif de sécurité du domaine de la Grotte. Il en connaît tous les détails. P. Subercazes est déjà intervenu aussi au conseil municipal à propos des sanctuaires. 

L’homme coiffe plusieurs casquettes (médias, adjoint au maire, conseiller communautaire, DJ occasionnel, c’était ce qui lui permettait d’être électeur à Lourdes alors qu’il réside à Jarret) mais il ne veut pas porter le chapeau quand on lui dit que ce plan de sécurisation est anxiogène et qu’il a une incidence sur la fréquentation de Lourdes. Lui, il continue de s’appuyer sur l’augmentation des 18% des pèlerins enregistrés lors du pèlerinage national, en omettant de dire qu’il s’agit d’une augmentation des pèlerins inscrits qui étaient, en 2019, légèrement au-dessus de 8000. Cela ne prouve pas une hausse de la fréquentation à Lourdes.



Les inscriptions à l’Atelier de la Danse Nadine Caubet Lartigue débutent (L’ACTUALITE DE LOURDES)

mercredi 28 août 2019 par rédaction

Les vacances sont bientôt terminées
Mais heureusement quand la rentrée approche les cours de danse à l’atelier NCL eux aussi arrivent à grand pas !!

Tu es prêt pour une nouvelle année à nos côtés ? cliques ici

Tu veux venir apprendre avec nous ?



A la mairie, nous avions un Jean de La Fontaine ! On l’ignorait… (L’ACTUALITE DE LOURDES)

mardi 27 août 2019 par rédaction

« Ce naze, il est super ! », me déclare en cette fin de journée un lecteur en m’adressant la prose du nouveau Jean de La Fontaine local qui sévit dans le palais municipal. Il paraît qu’ils s’y sont mis à plusieurs pour tenter de faire croire à une désinformation de la part de ceux qui ne partagent pas leur opinion. Mal leur en a pris puisqu’ils ont été punis du reste par ce qui s’est passé ce soir avenue Bernadette Soubirous (voir ci-dessous). Nous nous contenterons de cette réponse sans prétention aucune :

Contes et règlements

Se contenter d’écrire des fables, est invraisemblable, Diable !

La gourmandise des mots bien liés n’étant pas leur force, l’ersatz proposé est alors du morse !

Mais la plus longue fable de l’histoire reste celle de notre municipalité qui dure depuis plus de cinq années, où balivernes, promesses et coups de bâtons furent donnés.

Aïe, ouille, certains firent mal à notre dorsale, mais qu’à cela ne tienne, notre posture demeura royale.

Bientôt un horizon nouveau pour le populo et les journaux, enfin libres de tous ces zozos !

Alors patience, mais aussi vigilance et défiance aux prochains louveteaux, qui ne devront ni trahir ni punir car la leçon est bien inscrite dans nos cerveaux...



Réponse aux “lèche-cuqs” (L’ACTUALITE DE LOURDES)

mardi 27 août 2019 par rédaction

Dans le blog rebaptisé “Bourdeu-Actu” où officient les lèche-cuqs de la municipalité, l’équipe d’amateurs de la rédaction évoque péniblement ce qui serait une désinformation de notre part (même si on se garde bien de nous citer). C’est vrai qu’il est difficile d‘aller à l’encontre de clichés qui reflètent la réalité du terrain. Les Lourdais et les touristes, pèlerins sont et ont été nombreux à constater les désagréments qu’ils ont rencontrés cet été, depuis la mise en place du dispositif de sécurisation. La prose des fans de la Bourdeu Family a provoqué des réactions de plusieurs socio-professionnels qui nous ont adressé le message ci-dessous :