Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

26e congrès départemental de la FNACA

mardi 10 juin 2014 par rédaction

Tous les deux ans, la FNACA tient son congrès départemental. Cette année, pour le 26ème, quelque 200 congressistes haut-pyrénéens se sont retrouvés au palais des congrès de Lourdes pour tenir leurs travaux, placés sous la présidence de Guy Darmanin, président national de la FNACA. Etaient évidemment présents à ses côtés Georges Bascugnana, président départemental de la FNACA et Roger Boursaud, président de la FNACA des cantons de Lourdes ainsi que Ludovic Banas, directeur du Service départemental de l’office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG).

Une première cérémonie a eu lieu au monument aux morts en présence de Jeanine Dubié, députée, Madeleine Navarro, adjointe au maire de Lourdes, déléguée à la vie associative, aux anciens combattants et affaires cultuelles qui était accompagnée de plusieurs élus. Une gerbe a été déposée par Roger Boursaud et Emile Soulagnet, de la section lourdaise de la FNACA. Direction ensuite le square de l’avenue de la gare où une seconde cérémonie s’est tenue. A cette occasion, M. Courtade, un Lourdais, a été décoré du titre de la reconnaissance de la Nation. A l’issue de la cérémonie, Guy Darmanin nous a confié ses impressions : « Je remarque que la FNACA est toujours aussi grande et aussi forte partout où je vais. Ce matin, j’ai constaté aussi un travail important réalisé par les responsables de la FNACA au sein du monde combattant en Afrique du Nord et du monde combattant en général.(…) Il y a toujours des sujets de préoccupations, ce n’est jamais gagné. La valeur du point d’indice en est un. Il servirait aux pensionnés et pour la retraite des combattants. Il y a aussi le problème des veuves d’anciens combattants pour lesquelles on souhaite voir l’allocation différentielle augmenter ».

DIAPORAMA