Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Adé : réunion publique avec la liste »Adé, un nouvel élan »

dimanche 16 mars 2014 par rédaction

Vendredi soir, la liste « Adé, un nouvel élan » avait convié les électeurs adéens à une réunion publique pour laquelle une cinquantaine de personnes s’était déplacée. « C’est une première à Adé, devait dire dans son introduction Jean-Marc Boya, adjoint sortant en préambule de son intervention. Si nous sommes élus ce ne sera pas la dernière car notre volonté est d’impliquer et d’exploiter les différents talents de notre village ».

La soirée qui a duré deux bonnes heures a débuté par la présentation de l’équipe. « Elle est composée de jeunes et moins jeunes, précise Jean-Marc Boya. Elle ne manque pas d’arguments. vous en connaissez la plupart depuis longtemps mais nous avons également voulu y intégrer des nouveaux adéens qui ont la volonté de s‘investir dans la vie de notre village ».

Il s’en est suivi la présentation des différents projets que cette équipe cherchera à réaliser tout au long du mandat.

Les projets développés par Jean-Marc Boya

1 LE BUDGET.

Comme chacun le sait le budget d’une commune est le nerf de la guerre, c’est de lui que dépendent les différentes réalisations et le bon fonctionnement des services que peut amener une mairie.

Nous chercherons à minimiser les augmentations fiscales tant au niveau de la commune que de la CCPL.

Le budget se décompose en deux parties : le fonctionnement et l’investissement.

Remplacement du camion actuel par un camion plus adapté aux besoins des employés communaux (achat ou location)

Nous ferons l’acquisition de foncier dans l’intérêt général dès que l’occasion se présentera.

Il faut restructurer les bâtiments communaux afin d’optimiser le coût de fonctionnement et les recettes éventuelles.

Aujourd’hui des locaux inoccupés sont en train de dépérir nous pouvons en faire des appartements à but locatif et sociaux.

La facture de l’eau pèse lourd aujourd’hui dans le budget M14,en effet il supporte le déficit du M49 (Assainissement)qui est d’environ 21K€. les travaux engagés permettront de la diminuer sérieusement.

Au niveau de la voirie nous envisageons de ne plus travailler chantier par chantier mais avec un programme sur 6 ans qui permettra d’amener une meilleure qualité de service et une vraie maîtrise des coûts d’entretien.

Il faut arrêter de faire du rapiéçage électoral comme on a pu le voir actuellement.

En ce qui concerne certains lotissements construits ces dernières années il faut regarder si le cahier des charges signé par le maire a bien été respecté et obliger le promoteur à finir les travaux prévus.

A partir de là, la mairie pourra prendre en charge l’entretien de ces voiries.

Il faudra nous donner les moyens d’assurer un meilleur entretien de notre commune tant en personnel qu’en matériel.

On s’y retrouvera à moyen terme.

 

2. ENVIRONNEMENT

Nous envisageons de réhabiliter l’ancienne station d’épuration

Mise en place en partenariat avec la déchetterie de bennes pour les déchets verts.

Local de stockage de la mairie.

En collaboration avec l’ONF, les jardins de la ville de Lourdes et la CCPL, organisation de plantation d’arbres et de fleurs par les élèves de l’école.

De même, l’ONF s’est déjà proposée pour organiser des sorties pédagogiques en forêt.

Nous organiserons suivant un calendrier défini avec les volontaires des opérations de solidarité citoyennes qui permettront de réaliser des petits travaux dans le village dans une ambiance sympa où on pourra se retrouver autour d’un repas le soir.

Nous nous devons de faire de la propreté de notre village un objectif de tous, de tous les instants et de la responsabilité de tous.

Nous voulons également amplifier le fleurissement de notre village et son entretien, plusieurs pistes méritent d’être étudiées notamment l’organisation d’un concours de maison fleuries.

Il faudra également chercher à conserver un bon équilibre entre les terres agricoles et les terres constructibles.

Continuer à collaborer en bon termes grâce à Francis avec l’ONF pour la gestion de la forêt et de ses chemins.

Il est primordial de s’attacher également à l’entretien régulier des fossés et canalisations (certaines n’étant pas suffisantes) qui peuvent causer de gros problèmes lors de fortes pluies et mettre en place les solutions adaptées pour résoudre les inondations dans certains quartiers.

Chercher à résoudre de manière simple mais efficace les problèmes de nuisances sonores.

Continuer l’enfouissement des réseau autant que possible.

 

3. SECURITE

Veiller à ce que la limitation de vitesse dans le village et sur la RN21 soit respectée et mise en place de solutions adaptées.

Assurer un éclairage pertinent et efficace sur les zones à risques tels les passages piétons.

Achat d’un défibrillateur communal .

Trouver avec les services de l’État la solution temporaire au problème de la sortie nord du village avant le déclassement de la RN21 en départementale et surtout avant un accident regrettable.

Etude de l’aménagement d’un parking au centre du village. Plusieurs pistes sont là aussi à prendre en compte de manière à faire quelque chose de cohérent.

Il est regrettable que M. le Maire ai préféré mettre du gazon plutôt que des places de parking comme prévu le long de la rue de Lassalle qui vient d’être refaite.

 

4. 2X2 VOIES

Il est indispensable de se battre pour les passages souterrains qui étaient prévus au départ du projet .

De même il faudra veiller à ce que le nécessaire soit mis en place pour contrecarrer les nuisances sonores que la 2x2 voies va engendrer pour les riverains.

 

5. SECTEUR ECONOMIQUE ET TOURISTIQUE

Nous devons et ce sera le rôle des 2 délégués à la CCPL défendre un politique plus ambitieuse du développement économique et de l’emploi dans notre secteur de vie.

 

Il est dommage qu’en voyant ce qu’a réalisé M. le Maire sur les 20 dernières années tout seul avec l’installation de MICROCAST, SOGEP, SEGNERE et LOUIT, il ne se soit pas positionné sur la commission du développement économique lors de la création de la CCPL où avec l’appui de celle ci il aurait pu briller, mais il a plutôt préféré se positionner sur la commission communication où son efficacité n’a pas été un franc succès.

Nous veillerons à défendre une politique fiscale raisonnable au sein de la CCPL vis à vis des professionnels et par la même des habitants.

Notre projet de jumelage ayant été repris par M. le Maire, je pense que dans tous les cas ça se fera.

 

Nous chercherons à dynamiser la vocation touristique de notre village par une meilleure signalétique tant au niveau des gîtes et chambres d’hôtes qu’au niveau des commerçants, artisans, services publics, médecins etc…

Nous réaliserons un guide de la commune associé à un site internet vivant et évolutif.

 

6. CCPL

L’avenir d’Adé dépend aussi de notre relation avec la CCPL.

 

Au niveau de l’école, de la ZI et de la collecte et du traitement des ordures.

Il faudra certainement relancer une campagne d’information concernant le tri sélectif afin d’en diminuer le coût et par la même la redevance.

Avant, nous avions 2 collectes par semaine, aujourd’hui 1 et nous payons plus cher alors que pas très loin d’ici à Juillan le passage de 2 à 1 collecte a fait baisser la facture.

Il y a je pense aussi d’autres solutions à proposer pour ne pas payer la facture pour Lourdes où il se fait un peu n’importe quoi.

 

7. COMMUNICATION

Concernant la communication il y a aussi beaucoup à faire comme je le disais plus haut. Sur ce point là, M. le Maire n’est pas au top, la preuve en est que sur son programme il n’en parle même pas.

Nous voulons mettre en place un bulletin communal régulier relatant les différentes actions entreprises, leur évolution tant au niveau du village que de la CCPL.

Nous mettrons en place un site internet qui sera mis à jour très régulièrement, et nous créerons un blog interactif (nous en avons déjà un sur facebook, mis en place par Mathieu et Séverine).

Nous remettrons en place la permanence d’élus qui avait été suggérée à moment donné par un des anciens adjoints ici présent mais qui a été jugée inutile par le maire.

Nouvel élan par l’ouverture des commissions municipales aux personnes désirant y participer dans tel ou tel domaine et qui pourront nous faire profiter de leurs compétences.

Nous veillerons à ce qu’il y ait par quartier en plus des élus pouvant y résider quelqu’un qui puisse être un lien fort avec la mairie pour une communication plus efficace, ce qui permettra aux élus de se déplacer sur les différents quartiers pour trouver les solutions aux sollicitations de celui ci.

 

8. LE LIEN SOCIAL

Dans un village comme Adé, il est vital si nous ne voulons pas finir en cité dortoir où chacun le soir s’enferme chez lui et ne connaît même pas ses voisins de relancer une dynamique de convivialité, d’entraide et de soutien , de faire d’Adé un village où il fait bon vivre.

On a pu voir l’année dernière avec la crue du gave de Pau que l’être humain est capable de se mobiliser de manière remarquable mais faut il attendre qu’il y ait un tel désastre pour faire parler notre cœur et notre solidarité.

 

C’est pourquoi nous soutiendrons de façon équitable sans discrimination les différentes associations en fonction de leurs projets, de leurs besoins et de leur implication dans la vie du village.

Je tiens à féliciter tous ces bénévoles qui œuvrent tous les jours pour essayer d’amener un plus dans la vie du village.

Il nous faudra avec leur coopération mettre en place un programme d’animation sur toute l’année tant sur le plan culturel que sportif ou ludique.

La remise en place d’un comité des fêtes inter-générationnel missionné par la mairie pour organiser en partenariat avec celle ci certaines manifestations telle la fête du village mais également d’autres éventuelles qui ont fait notre bonheur dans le passé : je pense au feu de la Saint Jean, au 14 Juillet avec son feu d’artifice peu académique tiré depuis l’église par MM. Gouezé et Barraqué mais qui avait enchanté les gens présents.

Il est important pour que ça marche que toutes les associations travaillent en collaboration de façon complémentaire et nous y veillerons.

Il y a des tas de choses à organiser et les idées ne manquent pas. C’est la volonté des gens de participer et de s’impliquer qui fera la différence et au fil des rencontres que nous avons pu faire bien des adéens en ont envie et c’est pour cela que nous devons créer cette dynamique.

Des gens nouveaux arrivent tous les ans et nous nous devons de les accueillir comme il se doit. Faire de la cérémonie des vœux un moment moins formel mais plus convivial où la population pourrait se retrouver et faire l’accueil qu’il se doit aux nouveaux habitants arrivés dans l’année de manière à les connaître et à les intégrer dans la vie du village le plus rapidement possible.

Notre village ne se limite plus à marque dessus, marque mey, et marque débat, des nouveaux quartiers ont vu le jour ces dernières années et il faut pour qu’ils se sentent chez eux à Adé qu’ils y vivent bien.

Les questions avec le public

Durant trois quarts d’heure, des échanges eurent lieu avec des adéens présents dans la salle. Avant de partager le verre en toute convivialité et d’apprécier les beignets réalisées par les colistières, Jean-Marc Boya devait adresser des remerciements à Alphonse Lopez, maire adjoint sortant, qui ne se représente pas : « Je voudrais remercier tout particulièrement quelqu’un qui a œuvré dans l’ombre du maire depuis trois mandats pour le bien-être de tous. Ne cherchant ni la gloire ni la reconnaissance et qui ne se représente pas pour le prochain mandat, mais à qui ,et le maire en particulier, nous tous devons beaucoup. Il a pour moi été le pilier de la mairie sur lequel d’autres se sont appuyés pendant ses trois derniers mandats pour en retirer une gloire personnelle. Je veux parler de M. Alphonse Lopez qui a travaillé au delà de ses indemnités. J’aurais pensé que M. le Maire aurait été un peu plus reconnaissant ».

Et Jean-Marc Boya de conclure : « Nous ne pouvons pas vous promettre de réaliser tous nos projets, des priorités surgiront durant le mandat, mais l’important est d’impulser un nouvel élan qui permettra de montrer la voie à suivre et de faire d’ADÉ un exemple à suivre.

C’est le 23 mars que tout va se jouer. Allez vous donner un nouvel élan à ADÉ ou bien vous contenter de continuer à vivre en vous lamentant et en regrettant par la suite de ne pas avoir assez pesé dans la balance. J’ai plusieurs fois eu l’occasion d’entraîner des équipes de rugby. J’ai toujours dit aux joueurs que le résultat importait peu à partir du moment où on sort du terrain sans regret. Là c’était du sport, ici c’est différent l’enjeu est d’importance surtout pour vous, pour votre famille, pour vos enfants et j’estime que tout le monde a droit à un mieux vivre, et si nous tous ici nous pouvons y contribuer nous le ferons avec plaisir. Votre sourire sera notre plus belle récompense. Je vous invite donc à voter liste entière « ADE un NOUVEL ELAN » dès le premier tour de scrutin le 23 Mars ».