Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Josette Bourdeu (Liste "Lourdes : terre d’avenirs") présente des candidates

jeudi 30 janvier 2014 par rédaction

Nouvelle conférence de presse de Josette Bourdeu en ce jeudi après-midi. Cette fois-ci, la leader de la liste "Lourdes, terre d’avenirs" a présenté cinq candidates dont on on a pu voir qu’elles étaient particulièrement motivées.

Josette Bourdeu présente des femmes d’avenirs

Depuis la dernière fois que nous nous sommes rencontrés, il y a eu du nouveau : M. Artiganave a fait sa déclaration...et quelle déclaration !...  :

Bien tardive, complètement décalée et pas sincère :

Bien tardive pour un homme qui dit vouloir écouter les Lourdais seulement en Février, pour faire son programme en Mars, alors qu’il n’a jamais été un homme de terrain, ni d’écoute !!!... « Franchement, M. Artiganave se moque-t-il des Lourdais ??? »

Complètement décalée pour un homme qui veut encore nous vendre l’avenir ?, alors qu’il est depuis 12 ans dans l’inaction et l’immobilisme I !!

Pas sincère, car cet homme n’assume pas l’état réel dans lequel il a plongé la ville :

« Moins mille habitants, rendez-vous compte, ! », c’est le signe majeur de l’appauvrissement de Lourdes, et c’est aussi la preuve qu’il n’a pas su répondre aux attentes des Lourdaises et des Lourdais !!!

« La VRAIE question, Franchement, c’est Comment JP Artiganave ose-t-il encore parler d’Avenir ??? »

La réalité, c’est que Jean-Pierre Artiganave, c’est « l’homme qui regarde passer les trains !!! :

- Le train des évolutions nécessaires pour notre ville, qu’il n’a pas su capter depuis 12 ans !!!

- Et le train de l’avenir, le Nôtre, celui que nous mettons en oeuvre pour les Lourdaises et les Lourdais, auquel il essaie désespérément de s’accrocher...

Notre train du renouveau, pour les Lourdaises et les Lourdais, c’est aussi celui de femmes d’avenirs :

Des femmes qui avancent dans la vie en conjuguant vie familiale, vie professionnelle et engagement : Marie-France Auzon-Laffitte, Odile Vignes, Sandrine Fochesato, Patricia Sayous, Marie-Josée Moulet.

La vision des femmes est un + dans une équipe dirigeante par rapport à l’approche des problématiques : elles sont pragmatiques, organisées, et à l’écoute des autres : forcément, quand on doit mener tout de front, on développe toutes ces qualités, essentielles à la gestion d’une ville.

Et je pense très sincèrement qu’il est grand temps que des femmes puissent arriver à ce niveau de responsabilité, à la tête de la mairie de Lourdes, pour les Lourdaises et les Lourdais, en déployant leurs compétences.

Marie-France Auzon Laffitte, 52 ans mariée, 2 enfants. Je suis infirmière en dialyse sur le site de l’Ormeau-Lourdes situé route de Bartrès. Je suis née à Lourdes, j’ai effectué ma scolarité au collège et Lycée de Sarsan avant de partir à Toulouse Purpan pour mes études d’infirmière. Je suis une enfant de Lourdes avant tout. Mes repères familiaux sont ici tirés de l’histoire Lourdaise. Je me suis engagée à soutenir la liste de Josette Bourdeu parce que Lourdes mérite un maire qui rassemble, qui réconcilie et qui respecte les lourdais et les lourdaises. Je trouve en elle la candidate de la maturité, de la conviction et de l’ambition saine pour notre ville. Lourdes, a besoin aujourd’hui d’une nouvelle ambiance, d’un autre état d’esprit, d’un changement radical. Dans la période difficile que nous traversons, ce que les lourdais attendent, c’est de les écouter sincèrement et rigoureusement pour leur proposer des solutions concrètes, d’être exigeant avec les dépenses publiques, de stopper cette gestion actuelle au fil de l’eau, sans véritable perspective. Regardez encore ce soir le conseil se réunit, pas dans l’intérêt des lourdais, non pour revoter un privilège au maire qu’il a perdu sur le terrain judiciaire. Pour moi c’est indécent et irrespectueux ! L’alternance est aujourd’hui nécessaire : qui peut le nier ? Et, au fond, qui ne l’attend pas ?

Je ne ferai pas aujourd’hui le bilan de l’équipe municipale sortante, les lourdais sont assez intelligents pour juger par eux-mêmes, autant sur la circulation après la fermeture du PN181, que sur les promesses non tenues, que sur la fiscalité galopante, ou encore sur la note basse attribuée par l’argus des communes à la gestion de notre maire. Le projet ne se porte pas seul, Josette a réussi à composer une liste sérieuse et représentative de la population, incluant des personnes d’âge de sensibilités différentes pour proposer une ambition nouvelle utile pour l’avenir de notre ville.

Lourdes, c’est notre ville. Notre ville, c’est nos vies. Je donne rendez-vous aux Lourdais le 23 mars prochain, pour qu’on redonne ensemble du sens à notre belle devise : « Lourdes ville Fraternelle, pour que Lourdes rayonne à nouveau »

Odile Vignes, 51 ans, née à Lourdes, mariée, 4 enfants nés à Lourdes. Directrice de la Maison du Monde, centre culturel et artistique avec des activités sportives qui regroupe des associations lourdais. (audio ci-dessous)

Patricia Sayous, 51 ans, secrétaire de direction, mariée, secrétaire de direction. « Je suis Lourdaise d’adoption depuis une trentaine d’années, originaire du nord du département. Elle vit les préoccupations des Lourdais au quotidien. (audio ci-dessous)


Sandrine Fochesato, 44 ans, mère de 4 enfants, travailleuse saisonnière. Elle a été séduite par le projet réfléchi et ambitieux de Josette Bourdeu.

Marie-Josée Moulet, 64 ans, conseillère municipale sortante. Elle suit Josette Bourdeu depuis 6 ans. Pour elle, les Lourdais attendent le renouveau depuis douze ans, voire davantage.