Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

200 cyclistes néerlandais et Miguel Indurain se retrouvent à La Frégate !

lundi 23 septembre 2013 par rédaction

Beaucoup d’agitation vendredi, sur le coup de midi, sur l’emplacement du parking de La Frégate, qui surplombe le lac de Lourdes. Quatre bus venaient d’amener 200 cyclistes néerlandais débarqués à l’aéroport de Tarbes-Lourdes. Organisé par ATPE, agence d’organisations événementielles hollandaise avec le producteur d’électricité néerlandais Tennet* (équivalent d’ERDF), le concours du groupe hôtelier lourdais Vinualès, Food and Café et la Frégate des Pirates, ce déplacement a permis aux cyclistes des Pays Bas de découvrir le lac de Lourdes d’abord et quelques cols pyrénéens ensuite. Une surprise les attendait sur le coup de 13h30 : l’arrivée de Miguel Indurain, quintuple vainqueur du Tour de France, qui répondait à l’invitation de deux anciens compagnons de route hollandais.

A la Frégate, Nicolas Vinualès qui s’était très investi dans cette venue et Frédéric Estaun, qui exploite sur place La Frégate des Pirates », lieu très fréquenté par les Lourdais, se sont occupés avec beaucoup de professionnalisme de la réception. Voilà en tout cas le genre d’opération promotionnelle qui prouve si besoin en était le professionnalisme de certains Lourdais. Découvrez notre diaporama...

*Le producteur d’électricité néerlandais Tennet prévoit un développement considérable de ses réseaux à très haute tension aux Pays-Bas et en Allemagne pour une facture totale estimée à deux fois 5 milliards d’EUR.

Aux Pays-Bas, trois projets d’envergure sont en cours de planification. Ils portent sur de nouvelles lignes 380 kV d’une longueur totale de 400 km. En Allemagne, il est prévu de prolonger de 500 km les lignes nord-sud et de construire de nouvelles lignes off-shore afin de raccorder au réseau à très haute tension plusieurs parcs éoliens appelés à voir le jour en mer du Nord et se trouvant déjà en phase de planification avancée.