Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Bruits et Chuchotements...

mardi 16 février 2010 par rédaction

Régionales : 3 Lourdais dans la course
En consultant les huit listes déposées hier lundi en préfecture, on constate que les candidats lourdais ne sont pas nombreux. C’est la liste MoDem intitulée "Liste du Centre" conduite par le Tarbais Pierre Lagonelle qui a réservé le plus de places aux représentants de la cité mariale : deux, à savoir Ginette Héry qui aura, comme nous l’avions annoncé, le dossard n°2 et Graziella Valmori qui est en 10e position. Le troisième candidat est un proche de ces deux candidates mais il sera sur une autre liste : il s’agit d’Albert Danjau qui figure en n°6 sur la liste Europe Ecologie conduite par la Bagnéraise Nathalie Nowak. Etant donné le mode de scrutin, ces trois candidats ont peu de chances d’être élus. Et comme en 2004, la ville de Lourdes ne sera pas représentée à l’hôtel de région puisque du côté des deux grandes coalitions le PS-PRG à gauche et l’UMP-Nouveau Centre à droite, on n’a pas trouvé des personnes de "poids, électoralement parlant. Cela profitera-t-il aux trois postulants cités ci-dessus ?

CCPL : la direction générale unique des services au point mort ?
Annoncée à l’occasion des vœux au personnel de la ville de Lourdes et de la CCPL par M. Artiganave, maire de Lourdes et président de la Communauté des Communes du Pays de Lourdes, la direction générale unique des services a visiblement du retard à l’allumage. Il semble pourtant que plusieurs élus sont favorables à cette mutualisation dans un souci d’efficacité et d’économie. Force est de constater que cette DGS unique est au point mort. Le président aurait-il du mal à faire accepter cette mesure ?

Question de recadrage
Dans un récent article paru dans un quotidien local, le maire de Lourdes poussait un coup de gueule contre les commerçants des halles qui se plaignaient du froid régnant sous cette structure qui est toujours loin de faire l’unanimité à Lourdes et chez les touristes. JPA entend, à en croire notre confrère, recadrer les commerçants. L’expression a drôlement fait jaser. Et il s’est trouvé plusieurs personnes à nous faire savoir : "Attention ! qu’il ne se fasse pas recadrer, lui, en 2014 !" faisant bien évidemment allusion aux élections municipales de 2014 pour lesquelles l’actuel locataire de l’hôtel de ville s’est déjà déclaré partant. Mais quatre ans, c’est long et il a encore le temps de changer d’avis. Comme c’est devenu chez lui une habitude.

Festival de musique : du changement
Ce qui s’appelait autrefois le festival International de Pâques et de Musique sacrée porte désormais l’appellation de Festival de musique de Lourdes. Cette manifestation se déroulera du 19 au 27 mars 201 et aura pour thème "L’Italie". Un nouveau directeur artistique a été désigné. Louis Castelain succède à Jean-Paul Lécot. Il a accepté cette mission sur l’insistance de Francis Boule, président de l’ARAL (Association pour le Rayonnement Artistique de Lourdes), qui s’est beaucoup investi pour donner une impulsion nouvelle au Festival. Une conférence de presse doit se tenir prochainement pour présenter Louis Castelain ainsi que le programme du Festival de Lourdes que l’on peut d’ores et déjà consulter en cliquant ci-dessous (.pdf).

A voir aussi le site internet du festival de Lourdes : www.festivaldelourdes.fr