Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Nécrologie : notre ami Gérard Arramon nous a quittés

mercredi 17 juillet 2013 par rédaction

Nous sommes encore sous le choc tellement la nouvelle a été brutale. Nous avons appris, ce matin, avec une profonde tristesse, la mort de Gérard Arramon. Notre ami, collaborateur fidèle et dévoué, s’est éteint cette nuit à l’hôpital de Lourdes, ses forces l’ayant abandonné après un combat contre cette terrible maladie qui s’était à nouveau déclarée il y a un an.

Gérard Arramon était né à Ousté, il y a 80 ans. Il avait travaillé longtemps à l’ardoisière Courtade, à Saint-Créac, avant de rejoindre et de terminer sa carrière à la Lyonnaise des Eaux, à Lourdes. Il relevait les compteurs non seulement dans la cité mariale mais également dans l’arrondissement d’Argelès. Il était donc notoirement connu.

Durant près de trois mandats, il fut maire de son village d’Ousté qu’il aimait tant. Dans les années 1970, il relança les quilles de 9 dans le département. Il anima chez lui le plantier où se déroulèrent de mémorables parties, dont les plus anciens adeptes de ce sport se souviennent encore. Nous nous rappelons qu’avec l’amicale de la presse lourdaise, nous avions passé à l’époque, à son invitation, une journée autour de ce plantier dont il était si fier.

Il y a une trentaine d’années, Gérard Arramon avait eu la douleur de perdre son épouse Emilienne, née Sassus, couturière à Ousté.

Quelques années plus tard, il allait s’investir pleinement au sein du Football-Club-Lourdais XI où son fils Philippe jouait avant que celui-ci ne devienne entraîneur puis manager général. D’abord secrétaire général, proche collaborateur du président Louis Carreño pour lequel il avait beaucoup d’admiration, il consacra ensuite pas mal de son temps à tenir la buvette du club après les matchs des équipes du FCL XI.

Bien évidemment, nous ne pouvons passer sous silence la part prépondérante qu’il a prise dans la notoriété et le développement de notre site, www.lourdes-infos.com, pour lequel il avait tenu à consacrer bénévolement une grande partie de ses journées de retraité actif.

Notre épopée commune a débuté dans les années 2005-2006. Gérard était venu nous proposer ses services. Ça lui permettait de s’évader de sa maison de retraite « La Pastourelle » où il est devenu très vite un pensionnaire à part. Il s’y était fait installer un ordinateur, pouvant visionner les innombrables clichés qu’il saisissait à travers son objectif.

Lourdes-infos.com était dans ses tripes

Jamais, nous n’avons imposé à Gérard de réaliser tel ou tel reportage. C’est lui qui se proposait pour partir dans n’importe quel recoin des vallées où il rencontrait toujours des connaissances. Bien souvent, c’est à travers lui aussi que Lourdes-infos était connu et sollicité. Au fil des années, il était toujours partant pour couvrir des repas de classe, des associations du 3ème âge, des assemblées générales, des pèlerinages, etc. Il était l’ami de tous, sachant se faire oublier (un art qui n’est pas évident) pour saisir les portraits des gens comme il adorait en faire. Pour une collaboration marquée surtout par l’amitié, il faisait preuve d’une grande conscience professionnelle. Il s’était d’ailleurs fait une place chez les « pros de l’information ».

Simple, il restait à sa place et ne recherchait pas les honneurs. On se souvient qu’au lendemain d’être décoré de la médaille de la jeunesse et des sports, il nous avait instamment demandé de ne pas en parler. Ça, c’était Gérard Arramon. Un humble serviteur.

Maintenant, nous n’entendrons plus tinter les deux coups de sonnette qui annonçaient son arrivée. Nul doute qu’il nous regardera de là haut pour surveiller notre travail et suivre toujours l’actualité de son cher pays de Lourdes. Nous garderons précieusement les images de son dernier reportage. C’était le 26 janvier dernier, jour du repas du 3e âge lourdais dont il était revenu heureux mais fatigué.

Gérard Arramon était père de Chantal, enseignante à Tarbes et de Philippe, éducateur sportif à Lourdes. Il était aussi deux fois grand père. Nous leur présentons ainsi qu’à toute sa famille et à ses nombreux amis nos amicales et plus vives condoléances.

Les obsèques de notre ami seront célébrées vendredi 19 juillet, à 10h, en l’église d’Ousté.

Adieu Gérard ! Nous ne t’oublierons pas.

Gérard Merriot et Marc Laffitte