Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Rencontre annuelle des anciens de l’école Honoré Auzon (1949-1954)

lundi 24 juin 2013 par rédaction

Chaque année nous ressentons le même plaisir à nous
retrouver. Merci à tous d’être là et, tant pis si je me répète, de
"savourer les rapides délices" d’une très agréable journée.

Comme moi vous devez avoir souvent à l’esprit cette cour de
l’école avec, en fond, le bâtiment en U où chaque "Instit" avait sa
classe et où chacun de nous a éprouvé cette pléthore de sentiments divers et
parfois complexes qui ressurgissent inconsciemment dans nos souvenirs.

En prolongement sont toujours là, le préau, à gauche, où
nous pouvions nous ébattre physiquement notamment en "gym", sous la
bienveillante autorité de l’inoubliable M. Dallet, et
à droite, les discrets sanitaires. Les deux bâtiments abritant l’administration
et le bureau du directeur, à l’époque M. Auzon, ainsi que les logements des
enseignants, terminent la partie construite de l’école.

Et puis, il y a cet élément naturel autour duquel nous
aimions jouer, au pied duquel nous aimions nous réfugier, sous l’ombre duquel
nous aimions nous ressourcer et, aujourd’hui, auprès duquel nous aimons être
photographiés. Je ne peux m’empêcher de rappeler l’engouement de Gérard Arramon
 à nous prendre à cet endroit.

C’est cet élément naturel, cet arbre mythique, ce magnifique
platane largement centenaire que je veux évoquer cette année.

J’avais fait part de cette idée au hasard d’entretiens.
Jeannot (Lardit) m’a procuré des renseignements très
documentés notamment à partir des recherches de Roger Mézailles,
qui a par ailleurs été directeur de l’école. Personne très connue et appréciée
à Lourdes, il est très attaché à notre ville et le travail d’une grande
qualité, très riche et très intéressant en témoigne. Et même Bernadette..., non
pas Sainte Bernadette mais l’épouse de Loulou Pena, m’a apporté des pertinentes
et précieuses informations sur les inspirations mythologiques et poétiques
suscitées par le platane. Je les en remercie.

Trois espèces de platane sont connues. Notre platane préféré
est le platane commun ou platane à fleurs d’érable, en latin "<span
class=SpellE>Platanus acerifolia". C’est
une espèce hybride entre :

- le platane d’Orient (ouest de l’Asie et Sud-est de
l’Europe) qui serait originaire de Syrie et que les Romains auraient planté en
Italie vers 390 av. J.C. Ils l’ont introduit en Gaulle mais comme un arbre de
luxe d’ailleurs soumis à un impôt. Il se répandit très lentement en France et
en Europe. et

- le platane d’Occident (Amérique du Nord et plus
précisément Virginie) qui aurait été amené en Europe par les colons du Nouveau
Monde et notamment le botaniste John Tradescant <span
style='mso-spacerun:yes'> en 1636.

Lire la suite (.pdf)