Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
      
   
     

Election des conseillers départementaux, municipaux et communautaires : Jeanine Dubié, députée des Hautes-Pyrénées et une majorité des députés du groupe RRDP ont voté contre

lundi 29 avril 2013 par rédaction

Mercredi 17 avril 2013, Jeanine Dubié, députée de la 2ème circonscription des Hautes-Pyrénées, et une majorité des députés du groupe RRDP se sont opposés au projet de loi relatif à l’élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux, et des conseillers intercommunaux, adopté de justesse à l’Assemblée nationale, avec 273 voix pour, 247 contre et 20 abstentions.

Jeanine Dubié regrette que la recherche mathématique et systématique de la parité aboutisse à une solution peu raisonnable. Elle considère que la mise en place du binôme paritaire à la tête des nouveaux cantons deux fois plus grand qu’auparavant ne correspond pas à la réalité du terrain et va amplifier encore davantage le déséquilibre territorial dont sont victimes les territoires ruraux et de montagne. Le fonctionnement même de chacun des cantons et probablement des conseils départementaux seront affectés. Elus dans des territoires deux fois plus grands, les conseillers départementaux auront du mal à rester des élus de proximité.

Jeanine Dubié espère dès lors que la disposition introduite à l’article 46 de la loi qui prévoit dans le remodelage de la carte des cantons « des exceptions de portée limitée, spécialement justifiées, au cas par cas, par des considérations géographiques, d’ordre topographique, comme l’insularité, le relief, l’hydrographie ; d’ordre démographique, comme la répartition de la population sur le territoire départemental ; d’équilibre d’aménagement du territoire, comme l’enclavement, la superficie, le nombre de communes par canton ; ou par d’autres impératifs d’intérêt général » permettra de tenir compte des spécificités des territoires ruraux et de montagne, pour une représentation efficace et juste des populations concernées.

Jeanine Dubié