Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Judo : Le tournoi de Durango en Espagne

lundi 11 mars 2013 par rédaction

Ville de 26000 habitants, Durango (fondée au XIIIe siècle) est une municipalité dans la province de la Biscaye, située dans la communauté autonome du Pays basque.

Cette ville a accueilli début mars un tournoi de judo de grande ampleur digne de rencontre européenne. La présence de quelques clubs français (dont le Dojo lourdais), et portugais en dit long sur le niveau de cette manifestation.

Un déplacement en bus a regroupé une dizaine de judokas dont Max Laborde du judo club d’Odos, ainsi que les coaches et quelques parents.

Une expérience ibérique que nous avons suivie de très près.

Encore une fois, l’idée étant de mettre à l’épreuve nos compétiteurs et de relever de nos nouveaux défis. Chose faite.

Sara Boussif s’affirme dans sa catégorie en remportant tous ses combats par ippon. Au bémol près et règlement local oblige : alors qu’elle domine en contrôlant au sol, un secteur qu’elle affectionne entre autres, elle doit partager sa première place avec une adversaire talentueuse.

Cyrielle Crespo afflige à ses colocataires un judo enthousiaste, ponctué par des initiatives nouvelles et un talent qui ne l’a pas bonifié encore. « Cyrielle (parole de Marion son entraineur), nous réajusterons le tir. »
Baptiste Pouquet-Vignes, nous révèle tout son savoir-faire sur les balayages. Ce fin technicien en herbe doit gagner en pugnacité. Il n’en est pas loin.

Marion CHATELAIN « The machine », réitère sa puissance et son habilité à déjouer les pièges d’adversaires déterminées et rusées en décrochant la plus haute marche du podium.

Marion DIAZ, Manon CAZENAVE et Paul CACHAT-MELAT n’arrivent pas à concrétiser.

Max LABORDE, d’Odos se laisse endormir par un partenaire opportuniste.,

Olivier JARDINE et Maxime COURTADE restent sur leur déception d’accéder en haut du tableau malgré quelques fautes d’arbitrage qui les avaient pénalisées.

Nous retiendrons de cette belle journée beaucoup d’échange avec nos partenaires espagnols, un judo très rugueux et très physique, un accueil chaleureux pour 500 judokas venus de toute l’Espagne, mais aussi du Portugal et de la France.

Un moyen parmi d’autres de cultiver le défi, la progression et la prospérité mutuelle.

Khalid BOUSSIF pour le Dojo lourdais.