Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Bruits et Chuchotements...

jeudi 28 janvier 2010 par rédaction

Les invitations sélectives du maire "chavezien" lourdais
Nous l’avions annoncé samedi dernier dans un écho de cette rubrique que vous êtes très nombreux à nous demander de développer. Au passage merci pour vos encouragements et vos félicitations. A la vérité, nous n’avons pas grand mérite puisque nous sommes libre de toutes attaches politiques, commerciales et de copinage. L’indépendance, ça n’a pas de prix. C’est donc demain vendredi que le très "démocrate" maire de Lourdes présentera ses vœux à la presse ou plutôt à une certaine presse, celle qui passe à ses yeux pour docile. Notre rédaction a été soigneusement écartée de cette invitation. Il est vrai que notre liberté d’expression dérange terriblement celui que nous avions connu tout jeune, du côté de l’avenue Francis Lagardère et du "Relais de la Montagne". Mais, il n’y a pas que lui que nous dérangeons. Celle qui devrait entrer (à moins que ce ne soit déjà fait) au service communication de la ville de Lourdes, celle qui l’accompagne de plus en plus dans ses déplacements, ne supporte visiblement pas depuis longtemps notre présence. Bien sûr, notre premier magistrat peut inviter qui il veut. Si l’on se réfère à l’en-tête du courrier que nous joignons et qui a été adressé à nos confrères, c’est le maire de Lourdes et président de la Communauté de communes du pays de Lourdes qui lance l’invitation. Qui va payer l’addition ? Artiganave en personne ? Il en a les moyens. Le maire de Lourdes ? Si tel était le cas, ce serait particulièrement grave car il utiliserait les fonds publics (le budget communal ou de la CCPL) pour régler des comptes. Les contribuables lourdais seront-ils d’accord ? On doute fort qu’il y ait unanimité sur le sujet. N’importe quel contribuable de Lourdes (NDLR. Nous en sommes) peut connaître la réponse. Il suffit d’écrire au maire pour qu’il ouvre ses comptes à la mairie. En cas de refus ou de non-réponse de sa part, il faudrait alors écrire à la CADA (Commission d’Accès aux Documents Administratifs). Grand seigneur, il pourrait annoncer qu’il renonce à son indemnité de maire pour payer la facture et les honoraires de sa "plume" préférée. N’oublions pas en effet qu’il lui a déjà confié la rédaction des bulletins municipaux et de la CCPL sans aucune consultation de la concurrence. Même s’il en a le droit, ça frôle le favoritisme. Bref, les privilèges continuent à Lourdes. Faudra-t-il attendre 2014 pour en voir l’abolition ?
Ci-dessous l’invitation de M. Artiganave aux représentants de la presse locale :

Solidarité
Nous remercions d’avance nos confrères qui ont refusé par solidarité l’invitation à déjeuner du maire de Lourdes que nous évoquons ci-dessus. Nous n’avons pas fini de revenir sur le sujet à un moment où il est beaucoup question au plan national de gaspillage des fonds publics. Et qu’on se rassure, même absent, on saura ce qui s’est dit. Vendredi après-midi, en guise de dessert, nous offrirons au très "démocrate" maire de Lourdes une petite gâterie qu’il saura apprécier...

[rouge]G.M.[/rouge]