Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Echos, Bruits et Chuchotements...

mardi 11 décembre 2012 par rédaction

Police municipale : les Segways, c’est fini !

Nos lecteurs se souviennent sans doute que lors de notre dernière rubrique « Bruits et Chuchotements… « , nous avions annoncé que la future police municipale qui sera mise en place à partir du mois de janvier 2013, serait dotée de « Segways », ces espèces de trottinettes électriques plus communément appelées gyropodes. C’était une idée chère à Artiganave. Elle avait été présentée en comité de direction. Notre information a été largement commentée dans la cité mariale. C’était un peu partout la risée. Comment ces engins monteraient-ils par exemple la rue de la Grotte ou se faufileraient-ils durant la saison de pèlerinages avenue Bernadette Soubirous ? Nous avions gardé sous le coude quelques éléments qui auraient assurément donné lieu à polémique. Ainsi, chaque Segway aurait coûté la bagatelle de 7000 euros. Comme il y aura dans un premier temps trois policiers assermentés, il fallait donc trois trottinettes électriques. Coût : 21 000 euros. Au fil des jours, Arti-le-trottineur s’est aperçu que sa marotte ne faisait pas recette et que finalement, il valait mieux la ranger aux oubliettes. Adieu les Segways ! Et merci à lourdes-infos d’avoir fait économiser 21 000 euros au budget de la ville de Lourdes. Cette somme pourra être consacrée, pourquoi pas, à un bulletin municipal supplémentaire et à rétribuer ainsi les petites mains chargées de la rédaction sur lesquelles le transparent Artiganave et sa Suffisance de collaborateur refusent de communiquer. Que peut bien cacher cet embarras ? Pour notre part, il ne nous a pas fallu longtemps pour savoir ce qui se tramait derrière le marché « TRANSPARENCE EX ANTE VOLONTAIRE » suggéré par le pilote du Koléos que lui a refilé Artiganave, ce "grand défenseur" de la liberté de la presse.

Le CCAS déménagé au château ?

C’est la dernière info qui nous est parvenue. On sait que les services du CCAS sont à l’étroit dans leurs locaux actuels, à la mairie de Lourdes. Après avoir évoqué un moment leur déménagement dans l’ancien bâtiment de l’Assedic et de l’ANPE, face aux anciens abattoirs (aujourd’hui le tri postal), ou dans l’ancienne perception, Artiganave aurait suggérer que les locaux du CCAS soient installés au… château-fort (sic). Sans blague. Nous pensions que ce monument historique continuerait d’abriter des collections dont certaines n’ont jamais été présentées, bref qu’on développerait un espace muséologique avec une illustration historique de Lourdes et des Pyrénées. Si confirmation devait être donnée du déplacement du CCAS au château, alors les questions ne manqueraient pas ? Comment faciliterait-on l’accès, dans un secteur pentu, aux habitués du CCAS qui sont plus généralement des personnes âgées ou handicapées ? Cela nécessiterait des aménagements coûteux. Quel emplacement du château choisir : le donjon ou les oubliettes ? Puisqu’il faudrait tout de même conserver (on l’espère) les salles actuelles du Musée Pyrénéen. Non, rien à craindre. C’est dans un autre château, celui de... Soum (emplacement de l’ancien tribunal d’instance) que se déplacera le CCAS. On respire...

Vente à perte à la CCPL ?

L’aménagement de la future ZAC du Monge qui comprendra une partie des terrains que la Communauté des communes du pays de Lourdes va acquérir à la SEB sera extrêmement coûteuse pour les contribuables. Si des emplois (combien ?) sont au bout, pourquoi pas. Néanmoins, il faudra se souvenir que la zone toute proche du Toulicou n’a pas obtenu le succès espéré. Au point, que le président de la CCPL (c’est toujours Artiganave) envisagerait maintenant de vendre les terrains à perte pour attirer les entreprises. Et même à perte, le prix du m2 est moins cher tout à côté, à Pyrène Aéropôle, avec en plus la proximité de l’aéroport. Ce qui explique sans doute que 4 conseillers communautaires dont Jean-Claude Beaucoueste, le maire et conseiller général de Saint-Pé, se sont abstenus lors du vote d’hier soir au conseil communautaire.

FCL XV : du changement en perspective au comité directeur

Lundi prochain, se tiendra l’assemblée générale du FC Lourdais XV. L’ambiance sera sans doute morose après la dernière sortie calamiteuse de l’équipe fanion à Castanet et les perspectives de non-qualification. Du changement est annoncé qui suscite déjà des commentaires. Ainsi il devrait être proposé d’attribuer la présidence d’honneur à Michel Crauste. Ce que les anciens ressentent comme une poussée vers la sortie. Si tel était le cas, cela ne pourrait se faire sans l’assentiment du maire dont on sait qu’il aime fourrer le nez dans les affaires du club. Artiganave aurait-il un double langage, lui que l’on a entendu louanger le prestigieux "Mongol" qui fait d’ailleurs partie de son équipe municipale. Autre modification : c’est au niveau du secrétariat général. Henri Dulau ne devrait plus occuper la fonction. Il serait nommé intendant. Pour le remplacer, le nom de M. Duclos (?) est avancé. Seraient cooptés au comité directeur : Sylvain Peretto, un proche d’Artiganave, son 1er adjoint actuel, que l’on a rarement vu dans les tribunes du stade Antoine-Béguère, MM. Yedra, Derelle. Attendons lundi soir pour en savoir davantage.