Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Marie-Thérèse Chaubon : une dame de cœur est partie !

mercredi 17 octobre 2012 par rédaction

Ses proches et ses nombreux amis redoutaient la terrible nouvelle. Elle est arrivée hier matin : Marie-Thérèse Chaubon est décédée, vaincue par ce terrible cancer contre lequel elle luttait avec courage depuis 11 mois. Sa disparition créé un choc dans la ville de Lourdes. C’est une dame de cœur qui s’en va.

Née à Lourdes il y a 76 ans, Marie-Thérèse Chaubon avait exploité avec son mari Pierre le restaurant L’Ermitage, près des Sanctuaires. L’heure de la retraite approchant, elle allait beaucoup s’impliquer dans l’action humanitaire. En 1990, elle fut à l’origine du jumelage de la ville de Lourdes avec Czestochowa, le sanctuaire marial polonais. Deux ans plus tard, elle créa avec des amis, l’association L’Étoile Bleue qui occupa le reste de sa vie. Ainsi, cette association avec la générosité de la population lourdaise envoya des convois humanitaires (vêtements, denrées alimentaires, matériel médical,etc.) non seulement en Pologne au tout début mais aussi en Thaïlande (après le tsunami), en Turquie (après le tremblement de terre), au Burkina Faso, en Italie (après le séisme survenu dans le nord de l’Italie en collaboration avec UNITALSI), et on doit en oublier. Elle contribua à la création de S.O.S. Bébé pour aider les mamans dans le besoin. Elle fut une ardente animatrice du club « Cœur et Santé ». C’était une femme exceptionnelle, discrète, volontaire, qui avait le sens de l’organisation. Elle ne recherchait pas les honneurs et quand elle faisait l’objet d’éloges, de compliments, elle les partageait avec ses équipes, aujourd’hui dans la peine. Sa dernière fierté, c’était l’ouverture à Lourdes, le 1er mars dernier , de la Maison de l’Europe et du Jumelage, dans l’ancienne bibliothèque. « Si depuis 1990, rappelait-elle ce jour-là, nos activités furent partagées entre l’humanitaire à l’échelle internationale et les relations avec Czéstochowa, il nous est très vite apparu qu’il était indispensable de mettre l’Europe au centre de nos projets ». Et des projets, elle en avait encore sur son lit de souffrance. Ses équipes les mettront peut-être en œuvre puisqu’elle s’était préparée avec elles à son départ.

Au-revoir madame la présidente. Vos nombreux amis, les Lourdaises et les Lourdais ne vous oublieront pas. Les délégations des villes jumelles pensent beaucoup à vous. Certaines viendront sans doute vous accompagner lors de vos obsèques qui seront célébrées, vendredi 19 octobre 2012, à 10h30, en l’église du Sacré-Cœur de Lourdes.

Nous présentons à son époux Pierre, à ses enfants, petits-enfants et arrière-petits enfants nos condoléances les plus émues.

G.M.