Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

L’agneau de lait des Pyrénées obtient l’indication géographique protégée (IGP)

jeudi 11 octobre 2012 par rédaction

Le règlement européen enregistrant l’indication géographique protégée « agneau de lait des Pyrénées » a été publié au Journal officiel de l’Union Européenne du 3 octobre 2012.

L’agneau de lait des Pyrénées est un agneau jeune, âgé au maximum de 45 jours, pour un poids carcasse de 4,5 kg à 11 kg. Selon la tradition, les carcasses sont présentées « habillées » avec la crépine (le péritoine). L’agneau de lait des Pyrénées est un produit saisonnier, abattu entre le 15 octobre et le 15 juin.

Les agneaux sont issus des races laitières, rustiques et locales les Manech tête rousse, Manech tête noire et Basco-béarnaise. Les brebis sont alimentées au moins 8 mois par an au pâturage et les agneaux sont nourris exclusivement au lait de brebis par tétée au pis. L’alimentation lactée et le jeune âge des agneaux ont une influence sur la couleur de la viande crue qui est blanche ou à peine rosée. Elle est tendre, sa texture est peu filandreuse, son goût d’agneau est moins prononcé que celui des agneaux de boucherie et sa chair est juteuse et très fondante.

La production d’agneau de lait des Pyrénées concerne l’ensemble des communes du département des Pyrénées-Atlantiques situées au sud du Gave de Pau et de son affluent l’Ousse, ou traversées par ces cours d’eau, ainsi que 10 communes limitrophes du département des Hautes-Pyrénées. Le relief escarpé et le climat océanique de cette région sont particulièrement adaptés à la production d’ovins.

L’agneau de lait des Pyrénées est reconnu par le consommateur comme un produit traditionnel festif. Cet agneau est en effet surtout consommé lors des fêtes de Noël et de Pâques. Aussi bien en France qu’à l’étranger (notamment en Espagne), sa notoriété est étroitement associée à une qualité gustative particulière, liée à un mode d’élevage spécifique ancré dans son territoire.

L’indication géographique protégée est un signe européen qui existe depuis 1992 et qui désigne un produit dont les caractéristiques sont liées au lieu géographique dans lequel se déroule au moins sa production ou sa transformation selon des conditions bien déterminées. Pour les producteurs, l’IGP garantit une protection de la dénomination « agneau de lait des Pyrénées » sur tout le territoire de l’Union Européenne.

Communiqué de l’Institut National des Appellations d’Origine INAO du10/10/2012 09:30:00