Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

Le Bercyganave en plein chantier

vendredi 5 octobre 2012 par rédaction

« Redonner du lustre à la salle des fêtes  » titrait dernièrement dans les colonnes de la presse quotidienne locale la très artiganavienne DPP. Son papier qui verse dans le dithyrambe, comme d’habitude d’ailleurs quand il s’agit de parler d’une réalisation de son maître à penser, laisse croire que Lourdes va posséder, au printemps prochain, une salle des fêtes digne des meilleures au plan régional. Le lifting (pas le sien), celui de ce bâtiment construit sous le premier mandat de François Abadie en avait grand besoin. Et ajouterions-nous « Comme quasiment n’importe quelle réalisation vieille d’une quarantaine d’années ». Et il y a d’autres bâtiments communaux qui mériteraient aussi qu’on leur refasse non seulement la façade mais aussi l’intérieur. Et DPP d’évoquer, pour en remettre une couche, le démarrage des grands travaux de ce qui sera le pôle Alexandre Marqui avec une concentration de projets. On pourrait penser qu’il y en a une kyrielle quand elle écrit « tant les projets s’y concentrent  ». En fait, il y en a deux. Importants certes : la nouvelle piscine et le pôle petite enfance. On n’en connaît pas d’autres. La nouvelle piscine ? Elle n’a pas encore vu le jour. Et il serait étonnant qu’elle soit inaugurée avant les prochaines municipales. A moins que ces dernières soient repoussées, comme c’est peu probable, en 2015, en raison d’un encombrement du calendrier électoral. Ce seront les régionales et cantonales qui se dérouleront en 2015. Pour l’été prochain, les Lourdaises et les Lourdais devront se rendre encore en nombre sur le site de Lau-Folies à Lau-Balagnas. Le pôle « Petite enfance » qu’Artiganave a « refilé » à la CCPL tarde à sortir de terre. L’emplacement choisi est loin de faire l’unanimité.

Bon, revenons à la salle des fêtes. La structure est conservée. A moins de la démolir, il était difficile de faire autrement. Pour beaucoup de spécialistes, cette structure qui allie du béton à du vitrage ne se prêtera jamais à des concerts ou à du théâtre. Bref à tout ce qui a besoin d’une acoustique parfaite. Du côté d’Artiganave, on prétend le contraire. Acceptons-en l’augure. A voir à l’usage quand même. Cette salle servira à accueillir des salons (la première manifestation sera réservée à un copain du maire, celui -là même qui a fait partie du staff de sa campagne législative), à des compétitions sportives, etc.

Bref, un Bercy en miniature. L’appellation aussi va changer : « salle des fêtes », ça fait vieux jeu. C’est d’une banalité ! Dans l’entourage d’Arti, on se creuse les méninges. Il est fait également appel à la population pour donner des idées aux élus. Nous, on a choisi : nous baptiserons ce lieu le « Bercyganave ».

G.M.