Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

L’assemblée Générale 2012 de l’UMIH de Lourdes désigne ses nouveaux dirigeants

jeudi 13 septembre 2012 par rédaction

UMIH de Lourdes : Communiqué de presse

L’assemblée Générale 2012 de L’UMIH de Lourdes désigne ses nouveaux dirigeants

Au cours de leur récente assemblée générale annuelle, les professionnels adhérents de l’UMIH de Lourdes ont constitué leur conseil d’administration et désigné leur nouveau Président, Benoît Castérot. Il succède ainsi à Jean- Marie Attard qui a occupé cette fonction plusieurs années durant et demeure Président Départemental. Le nouveau conseil d’administration a élu son bureau exécutif composé, outre du Président Castérot, de Louis-François Guinguené et Gérard Maraud des Grottes (vice-présidents), Jean-Luc Abadie et Christian Gélis (secrétariat général), Alain Ourthiague et François Dago ( Trésorier et trésorier-adjoint) .

L’occasion a été donnée à Benoît Castérot, également vice-président départemental de présenter (ou rappeler) les questions sensibles posées à I’hôtellerie lourdaise et de fixer les perspectives d’actions du bureau de I’umih de Lourdes.

Au nombre de ces questions figurent le nouveau classement hôtelier et sa mise en œuvre à Lourdes, supérieur à la moyenne nationale ; le problème crucial et désormais brûlant du transport ferroviaire dont les conditions se dégradent un peu plus chaque année ; les politiques de prix de vente déloyales et inacceptables qui obèrent les capacités de financement des établissements et par là-même leur mise à niveau au plan de la sécurité et de la qualité.

D’une manière plus large, selon I’UMIH, l’interrogation doit se poser de réévaluer globalement la place du « produit » Lourdes sur le marché du tourisme et du loisir sans préjudice de sa vocation historique de lieu de pèlerinage.

Autour de ces questions l’UMIH souhaite entretenir un dialogue et des partenariats avec les sanctuaires et le nouvel évêque, la direction de la SNCF, la Ville de Lourdes et les acteurs institutionnels du tourisme notamment afin de bâtir une réflexion et construire l’avenir.

Le président rappelle utilement aux adhérents actuels et futurs que leur syndicat a aussi une vocation d’assistance sur les questions qui se posent aux professionnels au plan des différentes normes et obligations et de leur application (sécurité et classement notamment), des questions juridiques et plus particulièrement liées à l’application du droit du travail, de l’interprétation et de la mise en œuvre personnalisée des documents obligatoires et de façon générale tout avis ou information professionnels que les adhérents pourraient solliciter.

En qualité de seconde ville hôtelière de France, Lourdes se doit, dans son intérêt, de disposer d’une représentation professionnelle significative et active qui puisse peser sur les décisions. L’Umih, principal organe de la profession, entend bien jouer pleinement son rôle et encourage les établissements lourdais à la rejoindre.

Le Président