Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Législatives (2e circonscription) : Jean-Pierre Auguet, candidat du "Centre pour la France"

vendredi 18 mai 2012 par rédaction

Jean-Pierre Auguet exerce la profession de kinésithérapeute ostéopathe. Ce professionnel de santé est marié et père de trois enfants. Nous le laisons se presenter ci-dessous.

Sur le plan politique, j’ai été investi 18 ans à la Mairie de Lourdes.

normal'>Maire Adjoint durant 2 mandats, Monsieur Philippe Douste
Blazy m’avait confié la Culture et les relations avec
les Sanctuaires. J’étais également chargé du social et des relations auprès de
grand nombre d’associations lourdaises
 ;

 

A ce titre, j’ai participé
amplement à l’élaboration d’un renouveau, que ce soit au niveau de la Ville de
Lourdes elle-même, que ce soit au niveau du Département. On peut être fier
du bilan légué par l’ancien Maire de Lourdes car le bilan de ses nombreuses
interventions est très positif.

 

normal'>Au niveau de la ville de
Lourdes, je veux retenir quatre choses essentielles :

-18.0pt;mso-list:l0 level1 lfo1;tab-stops:list 36.0pt'><span
style='mso-list:Ignore'>- 
la restauration et la construction des Hôpitaux pour
l’accueil des malades. C’est la vie de Lourdes qui garantit l’emploi.

-18.0pt;mso-list:l0 level1 lfo1;tab-stops:list 36.0pt'><span
style='mso-list:Ignore'>- 
L’aménagement et la réorganisation du Centre Hospitalier
de Lourdes ainsi que son désendettement.

-18.0pt;mso-list:l0 level1 lfo1;tab-stops:list 36.0pt'><span
style='mso-list:Ignore'>- 
L’aménagement des foyers du troisième âge et la
construction de la maison de retraite du Petit Jer.

-18.0pt;mso-list:l0 level1 lfo1;tab-stops:list 36.0pt'><span
style='mso-list:Ignore'>- 
La restauration des crèches et de la maison de la
petite enfance ainsi que des maternelles.

-18.0pt;mso-list:l0 level1 lfo1;tab-stops:list 36.0pt'> 

Le bilan pourrait prendre en
compte de nombreuses autres réalisations à l’intérieur et à l’extérieur de la
ville elle-même. Si je me limite à citer ces quatre réalisations c’est pour
dire aujourd’hui que quatre sujets importants préoccupent nos populations.

-18.0pt;mso-list:l0 level1 lfo1;tab-stops:list 36.0pt'><span
style='mso-list:Ignore'>- 
l’emploi,
notamment pour les jeunes,

-18.0pt;mso-list:l0 level1 lfo1;tab-stops:list 36.0pt'><span
style='mso-list:Ignore'>- 
la santé et la
défense du service public avec la spécificité de nos hôpitaux<span
style='mso-spacerun:yes'> de proximité,

-18.0pt;mso-list:l0 level1 lfo1;tab-stops:list 36.0pt'><span
style='mso-list:Ignore'>- 
Le quatrième âge
et la situation de dépendance,

-18.0pt;mso-list:l0 level1 lfo1;tab-stops:list 36.0pt'><span
style='mso-list:Ignore'>- 
L’éducation et
l’aide aux familles en difficulté.

normal'> 
 


normal'>Au niveau du département je veux retenir deux choses essentielles qui
ont été effectuées
 :

-18.0pt;mso-list:l0 level1 lfo1;tab-stops:list 36.0pt'><span
style='mso-list:Ignore'>- 
la volonté de faciliter les voies d’accès avec le
projet et la construction de la voie auto
routière Tarbes Pierrefitte Nestalas
avec l’aménagement de la partie la
plus délicate se situant entre Lourdes et Argelès Gazost. Ce jour, les
habitants des vallées ne peuvent qu’apprécier ce travail considérable.

-18.0pt;mso-list:l0 level1 lfo1;tab-stops:list 36.0pt'><span
style='mso-list:Ignore'>- 
L’achat de la voie ferrée avec l’aménagement de la voie
verte.

 

normal'>Cela pour dire ici, que deux sujets sont importants dans une
perspective d’avenir pour les populations :

-18.0pt;mso-list:l0 level1 lfo1;tab-stops:list 36.0pt'><span
style='mso-list:Ignore'>- 
sortir notre
Bigorre de son isolement,

-18.0pt;mso-list:l0 level1 lfo1;tab-stops:list 36.0pt'><span
style='mso-list:Ignore'>- 
relancer le
tourisme.

 

normal'>Nous avons des atouts considérables insuffisamment exploités :

Le Pyrénéisme, l’attrait de cette
chaîne pyrénéenne, le château fort de Lourdes et son musée pyrénéen.

 

J’ai fait partie des Amis du Musée
Pyrénéen, regrettant qu’un grand Centre de Documentation ne voie pas le Jour.

 

normal'>J’ai fait partie également du conseil d’administration des Amis du Parc
National des Pyrénées pendant des années avec la réalisation de deux festivals
Images Pyrénées alliant exposition, films et artisanat.

normal'> 

Que dire de plus si ce n’est que
j’ai fréquenté de nombreuses associations culturelles du département.

 

Je suis membre depuis près de
quarante ans d’une organisation humanitaire des plus connues dans le monde
engageant ses membres à se mettre au service de la Cité, normal'>le Lions Club International.

 

En dehors de tout cela,
pendant de nombreuses années j’ai été mandaté et présent dans tous les Conseils
d’administration de l’ A.D.A.P.E.I. des Hautes Pyrénées.

none'> 

none'> C’est là que j’ai rencontré et
connu normal'>Josette Gombert, Directrice d’établissements qui,
immédiatement et sans aucune hésitation, m’a donné son accord pour travailler
avec moi et être ma suppléante. Ainsi se réalise une règle importante pour
notre démocratie, celle de la Parité
Homme-Femme.

 

normal'>Je prends aujourd’hui la pleine mesure de l’importance de cette
complémentarité au travail que nous effectuons ensemble dans la préparation de
ces élections législatives.

 

A l’instar de tous mes
collaborateurs Josette a effectué un travail considérable. Je vais la laisser
se présenter elle-même. J’ajoute qu’elle
connaît les difficultés et la souffrance des gens parce qu’elle la côtoie <span
style='mso-spacerun:yes'> au quotidien
.

 

normal'>Nous savons ce qu’est la précarité, nous connaissons les problèmes de
ces familles en grande difficulté morale et financière.

 

. normal'>Mais il ne faut jamais perdre de vue que le plus important est
d’entendre, écouter, être au contact de ceux qui souffrent dans leur cœur et
dans leur corps et donc de favoriser la proximité et le dialogue.

 

normal'> Avec Josette Gombert, nous
voulons nous rendre utiles
pour notre Bigorre, et pour notre département. C’est pour toutes ces raisons
que nous nous présentons à vos suffrages dans cette élection.

 

normal'>Enfin il est important et capital qu’avec ces élections législatives

normal'>s ’installe un véritable <span
style='mso-spacerun:yes'> équilibre démocratique dans une représentation
nationale de toutes les sensibilités politiques au sein du Parlement
.

 
 

Jean-Pierre AUGUET

Candidat du Centre pour la France aux élections législatives dans la 2e circonscription des Hautes Pyrénées de 10 et 17 juin 2012

J’ai 60 ans, un bon palier pour entrer en politique. C’est l’âge de son cœur et de l’expérience acquise qui est important, mais aussi les convictions que je porte depuis longtemps, que j’ai envie de partager, parce que je me donne plus de liberté de penser et de m’exprimer.
D’autre part, j’en ai assez de cette politique politicienne qui oublie l’humain et qui ne s’attache plus qu’à une réussite personnelle de la plupart de nos hommes politiques cumulant les mandats.

MES ORIGINES

Née à Tarbes, je porte très haut mes origines Bigourdanes. Petite fille de paysans des pays de côteaux entre Lannemezan et Trie sur Baïse , je connais l’attachement à la terre,et les duretés de cette vie. Mes grands parents ont vécu simplement pour que leurs enfants aient un bon métier : l’une institutrice et l’autre ingénieur, mon père qui se spécialisa dans un bien précieux pour l’agriculture : l’eau. Il s’employa à l’amener dans toute les campagnes, travailla sur les systèmes d’irrigation... Puis créa ses propres entreprises et plus de cent emplois dans le département. J’ai été élevée avec une maman orpheline de père, respectueuse des biens de la terre et de l’humain ayant vécu les horreurs de la guerre dans son pays natal, les Vosges.

MA VIE FAMILIALE

Je suis mariée, mère de 2 enfants, je suis grand-mère de 4 petits enfants. Mon époux en retraite a créé une entreprise artisanale de charpente avec une quinzaine de salariés, il a aussi créé le secrétariat des artisans à Tournay.

MON PARCOURS

Profondément influencée par les valeurs gaullistes et humanistes, dès l’âge de 16 ans je passais mes vacances scolaires à accompagner de jeunes handicapés. Puis ayant obtenu mon diplôme d’éducatrice spécialisée salariée et militante à l’ ADAPEI des Hautes-Pyrénées, j’ai poursuivi par la recherche sur des pédagogies spécialisées les mieux adaptées aux enfants en difficultés. Diplômée de l’Ecole Nationale de la Santé Publique de Rennes, j’ai dirigé pendant 23 ans un Foyer d’Accueil Médicalisé à Bonnefont puis un Institut Médico-Educatif à Tarbes. Aujourd’hui je suis très impliquée dans l’association « Ecole des Parents et des Educateurs des Hautes- Pyrénées ».

C’est ainsi que depuis des années, je côtoie et je partage les avancées, et les déboires du monde paysan, de l’artisanat, du secteur social et médico-social. Mes choix de direction ont toujours été dans la communication et la participation des professionnels que j’ai dirigés.

MON ENGAGEMENT

Je me suis engagée dans cette campagne convaincue par les valeurs humanistes et sociales portées par JP AUGUET.

Mes convictions pour une Bigorre solidaire :

C’est prouver que chacun peut mettre sa pierre à l’édifice de la place où il est et avec ses différences de culture, d’éducation, de croyance, de principe, de motivations, d’idéaux, d’appartenance. L’essentiel étant de construire ensemble dans le respect, l’estime et la confiance.

La tâche est grande dans un département, un pays qui doit retrouver sa fierté, sa richesse, qui doit défendre un niveau de vie décent pour tous,

- défendre son école(en 2011 en HP baisse d’effectif de 198 élèves, 50,5 postes supprimés),

- défendre son économie, son agriculture, son artisanat, ses industries,

- ses services de santé publique,

- soutenir les plus faibles,les personnes en situation de handicap les personnes âgées, les jeunes,

- soutenir les personnes en situation de précarité (taux de chômage de notre département au dessus du niveau national et en 4ième position sur 8 départements dans la région (INSEE)), la parentalité dans la diversité des structures familiales (recomposées, monoparentales, homoparentales),

- soutenir et légiferer pour défendre ces femmes et ces hommes victimes de harcèlement.

Enfin défendre notre Bigorre, c’est la sortir de son isolement dans une région trop grande pour elle (la plus étendue de france),c’est la sortir du « harcèlement » et du desintérêt des institutions de la Megapole TOULOUSE se traduisant par :

- le projet de fermeture de certains services de santé publique à Lourdes et Tarbes,

- le peu de décentralisation de ses pôles universitaires...

- l’appauvrissement de ses services médico sociaux (aujourd’hui le département accueille environ 1600 personnes, enfants et adultes, en situation de handicap dans les structures des différentes associations, pour environ 1200 emplois)...

- un autre exemple : la météo. Nous avons plus souvent la météo concernant Toulouse sur les chaines de télévision et rarement le temps sur nos Pyrénées alors que nous possédons une des plus importantes stations météo de France... Sans parler des réseaux féroviaires, autoroutiers, et aériens...

Nous avons les moyens pour sortir de la crise encore faut-il travailler ensemble. Non pas dans des oppositions systématiques mais en rassemblant des forces constructives :
le Centre pour la France avec Jean Pierre AUGUET y est prêt.

Merci, nous comptons sur vous.