Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

CONFÉRENCE PASSIONNANTE À LA MÉDIATHÈQUE DE LÉZIGNAN

mercredi 2 mai 2012 par rédaction

Cette deuxième partie portant sur l’histoire des conquérants aériens de l’Atlantique a été suivie par un nombreux public. Christian Falliéro a entraîné les auditeurs vers le contexte des années folles et souligné l’enjeu international de ce raid émaillé de tragédies, d’espoir, de réussites et d’aventures.

La médiathèque de Lézignan ne s’était pas trompée en inscrivant ce thème au programme des conférences, au moment où de nouvelles recherches sous marines sont entreprise pour tenter de retrouver l’Oiseau blanc de Nungesser et Coli au large de Saint-Pierre et Miquelon.

La course à l’Atlantique avait émerveillé la France, elle a aussi conquis le public de Lézignan. La France voulait que ses héros, as de la première guerre mondiale, inscrivent leur nom dans l’histoire. Pourtant, avec le matériel de l’époque, ces grands raids étaient certainement plus risqués que les missions de guerre.

Plus de cent équipages ont tenté l’aventure. Les souvenirs ne retiennent souvent que Lindbergh, Nungesser et Coli, Costes et Bellonte et quelques autres, mais l’animateur a voulu présenter d’autres aviateurs qui ont manqué l’exploit de peu ainsi que ceux qui y ont laissé leur vie. Le public a pu découvrir avions et pilotes, mais également le contexte sociétal de cette décennie qui suivit la première guerre mondiale.

Félicitations aux organisateurs et à l’animateur, car le public a vraiment apprécié.

Parmi les nombreux documents projetés, voici quelques images et plus particulièrement celle de l’immense quadrimoteur Push-pull Handley-Page anglais de 38 mètres d’envergure qui était au départ de Terre-Neuve vers l’Irlande en 1919, bien avant que débute la course entre New-York et Paris de 1926 à 1930.

Quant aux partants du raid gagné par Lindbergh en 1927, il avait aussi parmi d’autres, le Sirkowski lourdement chargé de carburant qui s’écrasa au décollage, l’Oiseau Blanc français qui disparut en mer, ainsi que le Bellanca qui battait à cette occasion le records de distance en se posant près de Berlin au départ de l’Amérique.

Quelle époque et quels hommes !

L.I.