Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

314 057 € : montant du Fonds d’Aménagement Rural 2012 pour le canton de Lourdes-Est

jeudi 19 avril 2012 par rédaction

Hier soir, en mairie de Jarret, s’est tenue la traditionnelle réunion annuelle de répartition du FAR (Fonds d’Aménagement Rural) pour le canton de Lourdes-Est. La conseillère générale Josette Bourdeu était entourée pour la circonstance par Michel Pélieu, président du Conseil général et Chantal Robin-Rodrigo, députée.

Avant d’ouvrir le réunion, Josette Bourdeu a rendu un bel hommage à Michel Lavigne, maire d’Arcizac-ez-Angles, dont les obsèques avaient eu lieu la veille. La date de la réunion avait été fixée avant son décès. « Je ne pouvais pas la reporter et je pense que c’était le meilleur moyen de lui rendre hommage car je savais depuis quelque temps qu’il ne serait pas parmi nous. Michel aimait le pays de Lourdes. Il était convivial et avait un grand cœur. Il était à l’écoute des autres. Il va beaucoup nous manquer ». Une minute de silence était alors observée par l’assistance. Michel Pélieu qui n’avait pu assister aux obsèques, étant en déplacement à Moscou pour les besoins de Balnéa, s’associa à cet hommage. Pour lui, Michel Lavigne était une belle figure du Pays de Lourdes. Il rappela que l’an dernier, il avait accueilli la réunion du FAR de Lourdes-Est dans sa commune d’Arcizac-ez-Angles.

Une enveloppe diminuée de 5%

Josette Bourdeu détailla ensuite les aides apportées par le conseil général par le biais du FAR. La situation financière de l’assemblée départementale a conduit le président Michel Pélieu à réduire de 5% l’enveloppe globale du FAR. Pour le canton de Lourdes-Est, le total des aides se monte à 314 057€, ainsi réparti : 160 630 € pour les bâtiments et 153 697 €. Dans le document (.pdf) ci-dessous, le détail des aides :

Pour justifier la diminution des subventions apportées aux communes, Michel Pélieu expliqua longuement la situation financière du département. Il précisa que le budget social du conseil général représentait à lui seul 53 à 54% des dépenses de fonctionnement. La dette globale du département aux banques, avec les deux contrats Partenariat Public Privé (Haut-débit et routes) atteint 225 millions d’euros, ce qui représente une annuité de remboursement de 24,2 millions d’euros. Un rapport de la Chambre Régionale des Comptes datant du mois de janvier 2012 invite le conseil général des Hautes-Pyrénées à se recentrer sur ses compétences obligatoires (routes, collèges, social, transports).

Michel Pélieu entend continuer à aider les porteurs de projets. « J’ai la volonté d’avoir à la fois de la rigueur et que le conseil général reste un partenaire des collectivités territoriales ».

Dernière à s’exprimer, Chantal Robin-Rodrigo s’associa d’abord à l’hommage rendu à Michel Lavigne. Elle évoqua ensuite la réforme des collectivités territoriales « menée à la hache » qui a été repoussée au 31 décembre 2012. « Il faut aller vers l’intercommunalité mais en prenant le temps ». Si le conseiller territorial ne verra pas le jour en cas de victoire de François Hollande, le redécoupage des cantons interviendra avant la fin 2012. Puis avec émotion, elle annonça que c’était la dernière fois qu’elle était devant les élus de Lourdes-Est en tant que députée, rappelant avoir été durant 14 ans élue de la Nation. « Dans les semaines à venir, j’accompagnerai Jeanine Dubié qui sera, je l’espère, celle qui me succèdera. Je ne vous quitte pas. Je mets simplement un terme à cette fonction  ».

G.M.