Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Echos, bruits et chuchotements...

mardi 31 janvier 2012 par rédaction

Assurance et sourire chez les « Artiganaviens »

L’annonce de Chantal Robin-Rodrigo de ne pas se présenter aux élections législatives dans la 2e circonscription des Hautes-Pyrénées a été accueillie avec soulagement par la poignée de supporters lourdais maintenant leur confiance à l’actuel locataire de l’hôtel de ville. « Chantal Robin-Rodrigo c’était l’épouvantail pour Jean-Pierre ! », confiait-on dans le sérail artiganavien et de faire colporter aussitôt le déficit de notoriété de la candidate PRG-PS, Jeanine Dubié ! « Elle n’est pas connue à Lourdes », s’amusait une fan (il en reste pourtant peu ) de JPA, oubliant sans doute ou n’étant visiblement pas au courant que Jeanine Dubié avait débuté sa carrière professionnelle à l’hôpital de Lourdes. Et de pronostiquer avec assurance, le sourire aux lèvres, l’arrivée en pole-position d’Artiganave à Lourdes, au soir du 1er voire du 2e tour des élections législatives. Fichtre ! En tout cas, cette élection sera bel et bien un révélateur sur le poids du « démocrate » premier magistrat dans notre cité fraternelle. Devancé à Lourdes, il pourrait déjà tirer un trait sur son avenir municipal.

Suppléant ou suppléante ?

Artiganave se creuse beaucoup les méninges. Qui prendre comme suppléant ? Un homme ou une femme ? Sa concurrente Jeanine Dubié ayant annoncé qu’elle aurait un homme du nord du département comme suppléant, on verrait mal « Arti » opter pour un suppléant masculin. Il est donc parti à la recherche d’une femme dans ce secteur haut-pyrénéen où il met rarement les pieds. Seulement, une femme politique, élue de préférence, étiquetée à droite, et plutôt « Sarkozyste », c’est une denrée rare. La 2e circonscription redessinée penche plus à gauche qu’auparavant, lorsqu’il y avait trois circonscriptions. D’où l’idée d’aller chercher dans la société civile. Là aussi, notre « grand démocrate » connaît des désillusions.

Fermeture du PN 182 : le risque existe-t-il ?

Lors du point-presse des élus de l’opposition municipale lourdaise, Alain Garrot a fait état d’une rumeur concernant la possible fermeture du PN 182, c’est-à-dire du passage à niveau de Vïzens. En novembre dernier, à la préfecture, il y a bien eu une réunion sur les passages à niveau du département. Et le PN 182 est effectivement classé dangereux. S’il devait être fermé, la ville de Lourdes serait carrément coupée en deux. L’idée de rouvrir en l’aménageant le PN 181 pourrait faire alors son chemin.

Enervé

Quelle mouche avait donc piqué hier soir Artiganave ? Arrivé dans une réunion, il a lâché qu’il était fatigué et qu’ »il en avait plein… », défaisant dans la foulée et avec nervosité sa cravate qu’il a lancée négligemment. Avant d’entrer en campagne, ce n’est pas bon signe…

Vrai ou faux ?

Il se chuchote que pour les prochaines fêtes de Lourdes, d’aucuns seraient allé chercher quelques idées du côté du Canada. Pour y parfaire un festival de l’humour à Lourdes ? Pour l’heure c’est le mystère. Que va dire le maire si prompt à répondre à nos interrogations ?