Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Les voeux de l’opposition municipale

vendredi 27 janvier 2012 par rédaction

Les élus du Groupe d’Opposition Municipale (GOM) lourdaise ont présenté ce soir leurs vœux aux Lourdaises et Lourdais à travers les représentants de la presse. Nous mettons en ligne les interventions de Bruno Vinualès, Alain Garrot et Thierry Lavit. Et nous reviendrons demain samedi sur des sujets abordés tels que l’hôpital, le plan de circulation autour de la zone Rue de Bretagne- Avenue Antoine Béguère – Lannedarré et les raisons de la page blanche décidée par les élus d’opposition dans le dernier journal municipal.

Bruno Vinualès, conseiller municipal du GOM (société civile) :

L’année 2012 s’annonce comme une année toute particulière. Dans un contexte international morose, cette nouvelle année se pose comme une année électorale dans plus de 20 pays. Les Etats- Unis, la Chine, la France et la Russie peuvent faire le choix de nouveaux dirigeants. A elles seules ces quatre puissances génèrent 40% du PIB mondial. Il faut comprendre que 53% de la population mondiale sera concernée par ces élections. C’est dire que 3.4 milliards de personnes peuvent potentiellement changer de Président.

Les Français devront se prononcer pour l’élection présidentielles mais aussi pour les élections législatives.

Le résultat de tous ces votes ouvrira la porte à des pouvoirs plus ou moins importants. Mais quelles sont les véritables motivations de ces femmes et ces hommes qui se présentent au choix des électeurs ? Se proposent-ils avec de véritables intentions de se battre pour l’intérêt général et collectif, de se rendre responsables des valeurs et de l’éthique, ou bien comme trop souvent ne cherchent-ils qu’à prendre le devant de la scène au prix de mensonges et de manœuvres afin de soigner leur égo et d’assouvir leur soif de puissance ? Dans ces moments, l’information fait office de rempart, de filtre de vérité et elle permet de faire la différence. C’est bien pour cela que le premier réflexe des dictateurs en herbe est de museler les opposants et les médias. C’est ainsi que les informateurs restent des sentinelles essentielles de la démocratie. En acceptant de passer sous l’influence ou le joug d’une quelconque politique, elle perd son âme et participe au mensonge, à la manipulation et à l’installation de système anti démocratique.

C’est ainsi que dans un contexte mondial plus que particulier, je formule le voeux que l’information reste libre et juste. Que les politiques soient honnêtes et sincères. Responsable de leurs devoirs, libre de leur reconnaissance personnelle, digne de la confiance des peuples, défenseurs des valeurs des droits et des libertés.

J’espère de tout coeur que les femmes et les hommes nouvellement élus s’auront s’investir à défendre les personnes les plus fragiles et les plus défavorisés.

Plus particulièrement, je souhaite à chacun la santé, source de puissance et d’énergie, maîtresse des actions et des projets.

Je vous souhaite également l’amour mère de reconnaissance, de joie et dé bien-être. Et je ne veux pas oublier la paix, terreau essentiel de la sérénité.

Que 2012 soit une belle année pour tous !

Alain Garrot, conseiller municipal du GOM, responsable des socialistes du Pays de Lourdes

Mesdames et Messieurs les journalistes bonjour et merci pour votre présence.

Je m’adresse à vous en qualité d’EIu du Groupe d’Opposition, mais aussi en tant que Responsable des Socialistes du Pays de LOURDES.

Je souhaite donc à toutes les Lourdaises et à tous les Lourdais une très bonne année 2012 ,une bonne santé et beaucoup de bonheur.

J’ai également une pensée pour les personnes en situation précaire, confrontées à la maladie et pour lesquelles l’année 2011 a été particulièrement difficile, je souhaite pour elles que l’année qui vient leur soit plus favorable et qu’elle apporte une amélioration à leur condition de vie.

Sur le plan local, je voudrais jeter un regard sur la gestion de notre ville et sur son avenir.

Je souhaiterais de la part « des décideurs » plus de rationalité, de sérieux , de concertation, de sincérité, avec des prises de décisions plus fermes, moins de « reculades » et dans tous les cas une priorité pour l’intérêt général.

Cet intérêt général qui devrait toujours être le but, l’objectif
permanent de nos dirigeants locaux, ce qui, hélas n’est pas toujours le cas.

J’émettrai également le voeu de plus de transparence, de débats plus élevés et d’une meilleure considération réciproque.

J’en terminerai en évoquant le niveau national qui, comme vous le savez, revêt une importance particulière cette année 2012 pour nous les socialistes.

Les Français vont avoir l’occasion de changer le destin de leur pays, de porter l’alternance, et d’adhérer à un changement pour plus de solidarité et de justice.

Les forces de progrès doivent se mobiliser pour que le 6 mai 2012 François HOLLANDE soit élu Président de la République.

Thierry Lavit, conseiller municipal du GOM, président du Cercle radical lourdais François Abadie

Mesdames, Messieurs de la Presse,

Je vous remercie tout d’abord d’avoir répondu présents à ce point presse à l’occasion des Vœux 2012 de l’Opposition Municipale.

Je m’exprime en tant qu’élu du GOM, mais aussi en tant que responsable du Cercle Radical Lourdais.

Le GOM adresse ses vœux les plus sincères de santé, de paix, et de bonheur :

- A toutes les Lourdaises et tous les Lourdais,

- A toutes les clubs, associations, organisations de notre cité, qui ne recevront pas notre traditionnelle carte cette année ; nous leur formulons nos voeux par voie de presse, convaincus que cela constitue une économie non négligeable en matière de dépense d’argent public, et ce en période d’austérité.

- A vous, mesdames et messieurs les journalistes, qui nous accompagnez tout au long de l’année, souhaitant que nos relations et notre communication à venir soient encore et toujours de qualité, et surtout OBJECTIVES.

Enfin, dans un contexte social très difficile, où la précarité ne cesse de croître ( près de 9 Millions de Français vivent avec moins de 954 E / Mois ), nous pensons tout particulièrement à ceux qui sont touchés de plein fouet, et à ceux qui craignent de l’être.

Nous devons, à l’occasion de cet an nouveau, arrêter de parler de « TOLERANCE, HUMANISME, SOLIDARITE, PARTAGE » ; mais bel et bien exiger de nous-mêmes de mettre en pratique ces mêmes valeurs, si nous sommes vraiment convaincus de vouloir un monde plus juste, plus humain, plus fraternel, plus solidaire.

A l’aube d’élections présidentielles et législatives capitales, mobilisons-nous, rassemblons-nous, cultivons l’espoir de vivre un « PRINTEMPS ROSE », synonyme de changement de gouvernance à la tête de notre pays, la FRANCE,

« LE CHANGEMENT, C’EST MAINTENANT ».